• Login
  • Register

Les parents gardent la main…

Pour leur dernière séance de l’année 2018, nos U13M1 avaient convié leurs parents, en leur proposant de les affronter sur le terrain. L’occasion de leur faire toucher du doigt leurs progrès, et d’exaucer le désir secret de les battre…

Si le premier objectif est pleinement atteint, les parents ont encore (pour la dernière fois ?) réussi à s’imposer, même si aucun tableau d’affichage n’a matérialisé ce succès…

Rendez-vous en 2019, pour la reprise de l’entraînement, le mercredi 9 janvier.


Le sort a parlé. Les Bleues accueilleront Arcueil en 32ème de finale de la Coupe de France, le samedi 12 janvier à 19 heures 30, dans la salle Christian Genestine du complexe sportif Albert Smirlian.

Dans le championnat commun 75 & 94, les Arcueillaises occupent après 8 journées, la deuxième place, derrière le CSM Finances, seule équipe à les avoir battues, 23 – 31. Rappelons que les Parisiennes étaient dans la poule des Bois-Colombiennes, la saison dernière.

En Coupe de France, le HBC Arcueillais a successivement éliminé Team Sport Vicinois 88 (Voisins-le-Bretonneux), 22 – 7, Villepreux HBC, 17 – 14, Coulommiers, 17 – 16, mais comme Bois-Colombes a été exempté du 4ème tour.

Pour les deux formations cette rencontre marquera la reprise de la compétition officielle, contraignant, toutefois, les Val-de-Marnaises à reporter la réception de Cachan (9ème journée), initialement prévue ce même jour à 20 heures 30.

Nous reviendrons naturellement sur ce choc, mais d’ores et déjà, retenez la date pour venir soutenir les Bleues !

Après avoir assez largement dominé la première période de leur match contre Levallois (13 – 6), nos U13M1 ont eu plus de mal à maintenir leur qualité de jeu, au retour des vestiaires.

Moins précis, Florian Tastevin et ses partenaires ont vu fondre leur avance, notamment dans les deux dernières minutes, où en encaissant un 4 – 0 cinglant, ils ont permis aux Levalloisiens, de finir à une petite longueur.

 Victoire 22 – 21, et troisième place partagée avec Meudon, derrière Puteaux et Issy-les-Moulineaux, toujours invaincus. Bravo les garçons !

A la reprise, le groupe ira défier Courbevoie (date encore à préciser).



La compétition officielle marquant une trêve pendant les vacances de Noël, nos U13M2 avaient décidé de convier leurs parents à l’entraînement, et de les défier en match.

Si les plus anciens étaient moins vivaces que les plus jeunes, la partie a malgré tout, tourné en leur faveur.

Tout ce beau monde s’est ensuite retrouvé autour du pot de l’amitié, en se donnant rendez-vous l’année prochaine…

En raison des vacances scolaires, nos entraînements s’arrêteront du samedi 22 décembre 2018 au dimanche 6 janvier 2019 inclus. La reprise aux jours, horaires et lieux habituels s’effectuera le lundi 7 janvier 2019.

Trois équipes maintiendront une activité durant cette trêve :

  • Mercredi 2 janvier 
  • de 19 heures 45 à 21 heures 15 : SM1 (entrée 19 heures 30 / sortie des installations 21 heures 45).
  • Jeudi 3 janvier :
  • de 11 heures à 12 heures 30 : U18M1
  • de 18 heures à 19 heures 30 : U18M1
  • de 19 heures 45 à 21 heures 15 : SM1 (sortie des installations 21 heures 45).
  • de 20 heures à 21 heures 15 : SF sur la piste
  • Vendredi 4 janvier :
  • de 11 heures à 12 heures 30 : U18M1
  • de 18 heures à 19 heures 30 : U18M1
  • de 19 heures 45 à 21 heures 15 : SM1 (sortie des installations 21 heures 45).
  • Samedi 5 janvier :
  • de 14 heures 30 à 16 heures 30 : match amical U18M1 vs Paris HB.

Après avoir compté quatre buts d’avance contre Asnières (8 – 4), nos U11M1 ont atteint la pause sur un score de parité, 13 – 13. Plombés par leur inefficacité à la finition, les P’tits Bleus ont fini par s’incliner, 17 – 24.

Légitime déception, mais score logique.

Prochain match, le dimanche 13 janvier2019, avec la réception de Colombes 1, à 9 heures (Salle Christian Genestine).

Deuxième journée de championnat pour nos U11F, avec la réception de Vaucresson. Les Bois-Colombiennes s’échauffent dans la bonne humeur, emmenées par leur capitaine Camille Le Guerneuvé. Le début de la rencontre est équilibré, mais les Bleuettes manquent de précision aux tirs, trouvant trop souvent des impacts dans la “bulle” du gardien ou sur les poteaux. Les Vaucressonnais sont plus précis, et marquent plus régulièrement, malgré la très bonne prestation de Kenza Taright dans nos buts.

A la pause, Vaucresson mène  9 – 2.

En seconde période, la répartition défensive est meilleure, et les Bleuettes ne laissent aucun répit à leurs adversaires. L’énergie déployée paie, et les elles récupèrent beaucoup de ballons, à l’instar de Margot Pelletier, leurs tirs (à rebond) sont mieux ajustés et franchissent la ligne…

Défaite 8 – 18, mais les progrès affichés ont encore été visibles.

Il faut continuer avec ce même entrain, et cette même bonne humeur en 2019, pour trouver le chemin du succès.

Merci à tous les parents supporters, ainsi qu’à Custodio Martins pour la table, Anatole Garcia et et Timothée Fabre pour leur très bon arbitrage.

Prochain match, le dimanche 13 janvier à 13 heures 30 contre Rueil, à Smirlian.

Moment d’émotion, mais surtout de joie intense, à l’issue du match de nos moins de 15 ans féminines 2, contre Clamart. Pour la première fois de leur courte saison (à peine six matches déjà disputés) ce groupe, essentiellement composé de débutantes s’est imposé.

Le bonheur était d’autant plus grand, que les Bleuettes avaient atteint la pause, menées, 3 – 6. Avec beaucoup d’abnégation Manel Loukili et ses partenaires ont poursuivi leurs efforts, sans jamais s’avouer vaincues. Une persévérance récompensée, par un premier succès, 9 – 7, qui on l’espère, en appellera d’autres.

Bravo les filles !

Le choc entre Bois-Colombes et l’ACBB, première place en jeu, au retour des vacances scolaires (12 janvier 2019, 15 heures 30) aura bien lieu. Les Bleuettes, à Levallois et les Boulonnaises contre Puteaux, ont en effet, les unes et les autres, obtenu une cinquième victoire en cinq matches. Autant dire que la reprise après les fêtes de fin d’année, s’annonce palpitante.

Pour Nadine Dif, notre gardienne, qui a elle-même inscrit un sept mètres, Margo Carrera qui en a, elle, détourné un, et leurs partenaires, le succès a été assez large (37 – 7).

Cerise sur le gâteau, nos filles ont appris qu’elles partiraient, elles aussi, en Espagne. En cette période de Noël, on peut parler d’étrennes…. D’ailleurs si la nouvelle les a toutes comblées,  Malek Mhasnia a littéralement chaviré de bonheur….

PlaceÉquipePointsJouéGagnéNulPerduBut+But-Diff.
1BOIS COLOMBES SPORTS HB 11555001334885
2ACBB HB1555001668779
3ES COLOMBES HB1153021051014
4COURBEVOIE HB10620499104-5
5ISSY-PARIS HAND 29520398109-11
6LEVALLOIS SC HB7510478117-39
7CSM PUTEAUX HB5500548161-113


Joli succès de notre loto de Noël, organisé dans le but de contribuer au financement du “projet Espagne” de nos U15M1 (participation à un tournoi international dans la région de Barcelone).

Plus d’une soixantaine de cadeaux gagnés par les chanceux du jour, répartis en 5 packs différents : bien-être, home, gastronomie, sport et high-tech.

La première partie, amicalement animée par Anne Gabrielle Cantet et Gilles Chaumerliac, maires adjoints, a donné le ton à une soirée, résolument placée sous le signe de la bonne humeur…

Etaient également présents, Mathieu Lemarre, agent commercial SAFTI, nouveau partenaire de la section handball, et Mourad Touzene de la brasserie Le Moderne, pour rappeler que, sans l’aide des commerçants de la ville, chaleureusement remerciés, l’évènement n’aurait pu avoir lieu.

Etaient également présents, Mathieu Lemarre, agent commercial SAFTI, nouveau partenaire de la section handball, et Mourad Touzene de la brasserie Le Moderne, pour rappeler que, sans l’aide des commerçants de la ville, chaleureusement remerciés, l’évènement n’aurait pu avoir lieu.
Clou du spectacle, le gain du téléviseur 102cm par la famille Watrin-Sampaio en fin de soirée. Noël avant l’heure !

Merci à tous les participants, aux commerçants qui ont soutenu l’initiative, aux joueurs du groupe U15M1 qui ont montré qu’ils étaient acteurs de leur projet, et enfin à notre formidable équipe de dirigeants, au four et au moulin toute la journée, fatigués, mais contents de voir leurs efforts récompensés.

Mention spéciale à Jérémie et Mohamed, les deux agents municipaux, toujours disponibles pour apporter une solution aux petits problèmes, inhérents à l’organisation d’une telle soirée

C’est le grand jour ! Ce soir, à partir de 18 heures (ouverture des portes, début des parties à 18 heures 30), vous pourrez tenter votre chance, à notre grand loto de Noël, dont tous les bénéfices serviront au financement du projet “tournoi en Espagne” de nos moins de 15 ans masculins 1. De nombreux lots à gagner autour de thèmes particuliers : bien-être, high-tech, loisirs, gastronomie et sport. Egalement en jeu, un superbe téléviseur de 102cm.

Alors n’hésitez pas à venir participer ! Attention toutefois, car les places sont limitées, et la priorité sera donnée à celles et ceux préalablement inscrits !

Petite restauration et boissons sur place.

Largement battus par l’Entente Sud 92 (29 – 37), il y a une quinzaine de jours, nos U18M2 doivent absolument l’emporter à Châtenay-Malabry 2, pour ne pas être définitivement distancés, par les trois équipes de tête, dont deux,  Entente Sud 92 et Clamart s’affrontent demain samedi. La troisième, Puteaux, devrait, de son côté, s’imposer à domicile contre Courbevoie 2.

Nos U18M3, essaieront, eux, de signer un troisième succès en autant de matches, en accueillant Clichy (samedi 15 décembre, 15 heures 30, salle Christian Genestine).

Rachat pour les uns, préserver son invincibilité pour les autres, des objectifs différents, mais complémentaires…

Nos trois équipes moins de 11 ans seront en lice ce week-end.Nos U11M1 seront les seuls à se déplacer, puisqu’ils sont attendus à Asnières (gymnase Georges Carpentier), dimanche 16 décembre.

Nos U11F auraient elles aussi dû être à l’extérieur, mais la rencontre a été inversée, et les Bleuettes accueilleront donc Vaucresson, le même jour (salle Christian Genestine) à 14 heures 30.

Une heure plus tôt (13 heures 30), nos U11M2 recevront Courbevoie 2, avec le secret espoir de s’imposer.

Deux équipes se partagent la première place de la poule du championnat départemental U15F : Bois-Colombes et l’ACBB comptent, en effet, quatre victoires en autant de matches.

Selon toute vraisemblance, ces deux formations devraient engranger une victoire supplémentaire, ce week-end, à Levallois, pour les Bleues et contre Puteaux pour les Boulonnaises.

Si ce pronostic se vérifiait, Shaïna Makuisavingi et ses partenaires, retrouveraient la compétition, le 12 janvier 2019, en accueillant l’ACBB, pour un choc au sommet, dont le vainqueur serait gratifié de la première place de cette poule de deuxième phase.

Mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs, et commençons par l’emporter à Levallois, avant de penser à la suite…

Nos U15F2 essaieront de décrocher un premier succès, contre Clamart (samedi 15 décembre, 17 heures 15, salle Christian Genestine).

 Le classement (U15F1) :

PlaceÉquipePointsJouéGagnéNulPerduBut+But-Diff.
1BOIS COLOMBES SPORTS HB 1124400964155
2ACBB HB1244001237647
3ES COLOMBES HB1153021051014
4COURBEVOIE HB9520384822
5LEVALLOIS SC HB641037180-9
6ISSY-PARIS HAND 2641037694-18
7CSM PUTEAUX HB4400437118-81


A l’instar de notre challenge estival “BCS Handball en vacances”, nous vous proposons “Le Noël de BCS Handball”, à partir du samedi 22 décembre 2018, qui se prolongera durant toutes les vacances scolaires de fin d’année.

Comme vous l’avez fait tout l’été, prenez un cliché ou réalisez une vidéo de notre maillot bleu en situation (au pied du sapin, à la montagne, revêtant une dinde ou un chapon😁,  décomptant les dernières secondes de l’année 2018, etc…, enfin, soyez créatifs…), et faites-nous parvenir les images à l’adresse mail du Club (5892010@ffhandball.net) ou via un message privé sur notre compte Instagram.

Pas besoin de partir en vacances pour participer ! 

Toutes ces images (Noël, jour de l’an, etc…) seront publiées sur nos différents supports, puis, comme à chaque fois, soumises (début 2019) à vos votes, afin de désigner la plus réussie, dans chaque catégorie (photo ou vidéo) .

Les gagnant(e)s  seront récompensé(e)s.

A vous de jouer !

Contraints au match nul (21 – 21) à Asnières le week-end dernier, nos U13M2 (1), ont certes préservé leur invincibilité, mais concédé un deuxième point à Rueil, le leader de la poule, qui ne compte que des victoires.

Ce retard est le maximum au-delà duquel, les Bleuets ne pourraient plus récupérer la première place, en battant les Rueillois, lors du match prévu le 13 janvier 2019, au bénéfice de la différence de buts particulière.

Mais avant de se projeter vers ce potentiel choc au sommet, Ewen Sidhoum (12 buts à Asnières) et ses partenaires doivent encore s’imposer contre Châtenay-Malabry, ce dimanche 16 décembre (salle Christian Genestine, 9 heures). Un objectif à priori dans les cordes du groupe, les Châtenaysiens n’ayant subi que des défaites, depuis le début de ce championnat Excellence.

De leur côté, nos U13M1 (2) accueilleront Levallois 1, dimanche à 10 heures 30, et dans la foulée, les Pin’s 2.0 (U13M3) affronteront Suresnes (salle Christian Genestine, 11 heures 45).

PlaceÉquipePointsJouéGagnéNulPerduBut+But-Diff.
1RUEIL AC HB 11244001074166
2BOIS COLOMBES SPORTS HB 11042201089018
3ES NANTERRE HB 1942111008317
4ASNIÈRES HC 19421179772
5USM MALAKOFF HB 18420287861
6ACBB HB 1842027282-10
7ASV CHÂTENAY-MALABRY HB 14400469108-39
8CHAVILLE HB 14400455110-55


 Pour leur premier match de poule, nos moins de 11 filles recevaient Puteaux . Après 3 semaines sans match, les Bleuettes ont eu du mal à entrer dans la partie,  laissant trop souvent,  champs ouvert aux Putéoliens, qui ne se sont pas fait prier pour en profiter…

A la mi-temps, le score est déjà sans appel, et comme le souligne alors, la, pourtant, très combative, Romane Fabre,“il n’est plus possible d’espérer gagner…”.

Malgré ce constat, nos Demoiselles démarrent la seconde période avec envie, et une rigueur défensive, qui ne permet aux visiteurs que d’inscrire 2 buts en 10 minutes.  Malheureusement les poteaux et le gardien adverse anéantissent nos occasions de buts…

Défaite 1 – 22. Les Bois-Colombiennes auront un nouveau challenge dès  dimanche prochain, à Vaucresson (16 décembre, 9 heures).

Merci à tous les parents, frères, sœurs, tantes supporters qui, par leurs encouragements, permettent à nos graines de championnes, de se dépasser…

Troisième victoire en trois matches pour nos U18F, assez facilement venues à bout de Suresnes, 33 – 11. Un succès construit essentiellement en première période (19 – 4, à la pause), mais en s’appuyant aussi, sur l’énorme partie de Capucine Pauly dans nos buts. Avec 25 arrêts à près de 70%, notre gardienne a fini par écœurer les tireuses Suresnoises.

Cette rencontre était la dernière officielle de l’année 2018. La prochaine aura lieu le 19 ou le 20 janvier 2019, à Levallois, qui vient de subir sa première défaite à Courbevoie, 27 – 33.


Début de la deuxième du championnat, pour nos moins de 11 ans masculins 1, qui recevaient Nanterre 1. Nullement impressionnés par les gabarits adverses, les P’tits Bleus, prennent un léger avantage ( 3 – 1, 6ème), grâce à leur débauche d’énergie défensive. La qualité des transmissions est plus approximative, si bien que les visiteurs n’ont que 3 buts de retard à la pause (8 – 5).

En seconde période, Arthur Tokplo (1 but) et ses partenaires poursuivent leur travail de sape défensif, et s’imposent sur un score un peu flatteur, 14 – 9.

Prochain match, dimanche 16 décembre (11 heures), à Asnières (gymnase Georges Carpentier, 230 rue du Ménil).


La joie de la victoire pour nos U11M1


La confrontation de nos seniors féminines, contre Issy Paris Hand 3, hier soir, était à la fois une première et une dernière… Première, car la rencontre marquait l’ouverture de leur championnat, et dernière, car celle-ci était aussi, l’ultime match officiel de l’année 2018.  La compétition est ainsi construite, qu’à peine démarrée, elle va marquer une longue trêve, de plus d’un mois. La deuxième journée, avec un déplacement à Puteaux, n’est en effet prévue, que le 19 janvier 2019.

Gaëlle Rozeron (6 buts) et ses partenaires se sont assez bien sorties de l’épreuve, même si leur seconde période a été plutôt terne. Nanties de 4 buts d’avance à la pause (12 – 8), les Bleues ont, au retour des vestiaires, balbutié leur handball, au point de permettre à leurs adversaires, de revenir à une petite longueur, après trois quarts d’heure de jeu (16 – 15). Poussées à l’erreur par la défense Isséenne, les Bois-Colombiennes n’ont dû leur salut, qu’à leurs ressources mentales à toute épreuve.

Une courte victoire, 23 – 21, mais une entrée en matière, gagnante.



Après-midi difficile pour les sélections départementales des Hauts-de-Seine, filles et garçons, battues l’une et l’autre par leurs homologues de la Seine Saint-Denis.


Shaïna Makuisavingi et Julie Robin sous le maillot du 92. 

Côté féminin, les partenaires de Shaïna Makuisavingi et de Julie Robin ont proposé une prestation très solide défensivement, mais ont, en revanche, connu d’énormes problèmes offensifs. Le score est ainsi resté coincé à 2 – 0, pendant plus d’une dizaine de minutes. En dépit des progrès affichés, le 92 s’incline, 16 – 12.

Les garçons ont eu la malchance de perdre Melvyn Louap de Malakoff, très tôt, sur blessure. Une défection problématique, d’autant que Liam Vigouroux, un des trois Bois-Colombiens retenus, souffrait de l’épaule et ne pouvait donner sa pleine mesure, en attaque. Ses deux autres partenaires de Club ont été, pour l’un (Benjamin Martins), très en vue, pour l’autre (Chaïm Soualem), plus discret. Le groupe a, dans son ensemble, eu d’assez grosses difficultés, à maîtriser toutes les subtilités de leur dispositif défensif (3 : 3).

Défaite 28 – 30.

Moins d’un mois se sera écoulé, depuis la dernière rencontre officielle, entre nos seniors féminines et Issy Paris Hand 3. Cette première confrontation avait été favorable aux Bleues (victoire, 25 -19), mais le résultat n’avait qu’une importance secondaire, les deux équipes étant déjà qualifiées pour la poule haute de la seconde phase, qui démarre donc aujourd’hui.

Tous les compteurs ont été remis à zéro, et désormais, chaque match aura un impact direct sur la possibilité ou non, d’accéder à la division supérieure. Les Bois-Colombiennes enregistrent la rentrée de Gaëlle Rozeron, mais devront composer avec l’absence d’Aldjia Toukali, dos bloqué.

Rendez-vous à 18 heures 30, salle Christian Genestine du complexe sportif Albert Smirlian, pour les encourager.

Deuxième journée des Inter-Comités territoriaux, demain samedi 8 décembre (14 heures 45, Salle Paul Delouvrier, 33/35 route de Noisy à Villemomble), pour la sélection masculine des Hauts-de-Seine (joueurs nés en 2005 – 2006).

Au sein du groupe Alto-Séquanais qui affrontera la Seine Saint-Denis, figurent 3 Bois-Colombiens : Benjamin Martins, Chaïm Soualem et Liam Vigouroux.

Tout le Club félicite ces garçons, et leur souhaite un maximum de réussite.

Dans la sélection départementale du 92 (joueuses nées en 2005 – 2006), qui affronte son homologue du 93, samedi 8 décembre (13 heures, salle Paul Delouvrier, Villemomble), deux Bois-Colombiennes représenteront notre Club.

Julie Robin et Shaïna Makuisavingi ont, en effet, été retenues, pour participer à cette rencontre.

Bravo Mesdemoiselles ! Le Club souhaite à ses deux “ambassadrices” et à leurs partenaires, un maximum de réussite.

La Commission d’Organisation des Compétitions nous a communiqué la composition des poules de Championnat de France U18M. Bois-Colombes a été versé dans la 3, dont voici la composition :

Place Équipe
1 ACADÉMIE RENNES / CESSON / CHANTEPIE HB
2 US CRÉTEIL HANDBALL
3 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL
4 VILLEMOMBLE HANDBALL
5 ENTENTE TERRITOIRE CHARENTE HANDBALL
6 CONVENTION L’HUISSERIE/UNION SUD MAYENNE HB

Bois-Colombes démarrera par un déplacement à  Créteil, le week-end des 12 et 13 janvier 2019.

Les deux premiers clubs de chacune des 8 poules de la deuxième phase se retrouvent pour disputer le Challenge Falcony. Huitièmes et quarts de finale se dérouleront en matches secs sur un même week-end, sur 4 sites selon le tableau prévu par la COC (18 et 19 mai 2019). Le samedi : 2 huitièmes de finale, le dimanche: quart de finale pour les clubs vainqueurs de la veille.

Les clubs classés aux 3e et 4e places de chacune des 8 poules de la deuxième phase se retrouvent pour disputer le Championnat de France Élite. Huitièmes et quarts de finale se dérouleront en matches secs sur un même week-end sur 4 sites qui seront définis par la COC.

Les clubs classés aux 5e et 6e places de chacune des 8 poules de la deuxième phase se retrouvent pour disputer le Championnat Excellence. Huitièmes et quarts de finale se dérouleront en matches secs sur un même week-end sur 4 sites qui seront définis par la COC.

 

La commission d’organisation des compétitions a publié les poules du deuxième tour du Challenge Régional de la catégorie moins de 13 ans masculins.

Celui-ci aura lieu le week-end des 2 et 3 février 2019. Les partenaires de Djibril Ouattara ont été versés dans le (très relevé) tournoi 8, avec Argenteuil (1er au tour précédent) qui accueillera l’évènement, Livry-Gargan (également 1er au tour précédent devant Nanterre, chez qui les Bleuets sont allés faire match nul en championnat),  et Versailles (deuxième derrière Créteil).

Pour se qualifier, il faudra finir à l’une des deux premières places.

Ci-dessous, l’ensemble des tournois


Si l’on en croit le tableau paru dans Gesthand (logiciel fédéral de gestion des compétitions), mais pas encore officialisé, nos seniors féminines seraient d’ores et déjà qualifiées pour les 32èmes de finale de la Coupe de France, puisque exemptées du quatrième tour, comme plusieurs autres équipes, afin d’en réguler le nombre.

Imane Boualaoui et ses partenaires ne renoueront donc avec cette compétition, que le week-end des 12 et 13 janvier 2019.

Notons par ailleurs que dans cette même interface de gestion, le classement de la poule de nos moins de 18 ans masculins a été mis à jour, prenant en compte le retrait de points, infligé à Cherbourg.

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff. Forfait Pén.
1 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 22 10 5 2 3 288 265 23 0 0
2 CONVENTION COTENTIN (Cherbourg) 22 10 6 1 3 283 277 6 0 1
3 E. SEINE EURE ITON HB 22 10 4 4 2 297 290 7 0 0
4 POINTE DE CAUX (Gonfreville) 20 10 5 0 5 298 284 14 0 0
5 ENTENTE CAEN / FALAISE / CALVADOS 20 10 4 2 4 279 271 8 0 0
6 GRAND ROUEN HB 13 10 1 1 8 280 338 -58 0 0

 

Alors que le championnat marque une longue trêve, nous avons demandé à plusieurs joueurs de notre équipe première masculine, un pronostic pour le podium de la poule 5, dans laquelle ils évoluent. Rappelons que la première place permet l’accession directe à la division supérieure, alors que la deuxième oblige à disputer, et gagner, un match de barrage, contre le deuxième d’une autre poule, pour monter.

Leurs réponses dans la vidéo ci-dessous.   

Nos trois équipes moins de 11 ans connaissent désormais la poule dans laquelle ils évolueront, pour la deuxième phase du championnat départemental, secteur nord.

Petite particularité, nos U11F et nos U11M2 se retrouvent dans la même poule. La compétition se déroulera sur matches aller-retour.

 Nos U11F ouvriront le bal samedi 8 décembre, à 15 heures 15, par la réception de Puteaux. Nos U11M1 suivront le lendemain, également à domicile (Smirlian, 9 heures), contre Nanterre 1. Le match de nos U11M2, à Rueil, est en revanche, reporté.

Boissy absent, il restait trois équipes en lice pour les deux places qualificatives au deuxième tour du Challenge Régional. Une marche bien trop haute pour notre groupe U13F, où, débutantes côtoient joueuses plus aguerries.

En dépit d’une débauche d’énergie et d’une combativité enthousiasmantes, les Bleuettes ont subi deux lourdes défaites, leur retard technique par rapport aux Palaisiennes et aux  Villiéraines, étant bien trop important, pour espérer mieux.

Aucun regret, car les filles pourront continuer à engranger de l’expérience dans le championnat départemental.

Le championnat faisant relâche, nos U15M1 avaient opté pour un tournoi de travail à Brunoy, sur deux jours. 

La formule : le samedi, deux poules, dans lesquelles toutes les équipes s’affrontent, en matches secs, de 2X15′, puis en fonction des résultats, niveau haut ou bas, le dimanche.

Bois-Colombes est avec l’Entente Livry-Gargan / Montfermeil, l’Élite 95 et Brunoy. Une victoire (contre Brunoy) et deux défaites (contre les deux Ententes) envoient Liam Vigouroux et ses partenaires, en poule basse (places de 5 à 7, Savigny, la huitième équipe prévue, décommandée au dernier moment).

Brunoy, Villiers et Bois-Colombes s’affrontent, cette fois, en matches aller-retour. Sur ces quatre rencontres dominicales, une seule défaite de deux buts (contre Villiers, retour), mais la cinquième place, assurée. Signalons l’excellent tournoi de notre gardien, Émile Bassini, chaleureusement applaudi par tous les spectateurs présents.

Bravo aux organisateurs pour la qualité du plateau réuni, et coup de chapeau au groupe Bois-Colombien dans son ensemble, félicité pour l’excellent état d’esprit affiché durant ces deux jours.



Coup de chapeau à nos U13M2 (1) qui en finissant deuxièmes du premier tour du Challenge Régional, se sont offert le droit de participer au deuxième, qui aura lieu le week-end des 2 et 3 février 2019.

Dans cette compétition très relevée, si les Bleuets ont subi la loi de “l’ogre Chesnaysien”, 8 – 12 (non sans avoir crânement défendu leurs chances), ils ont écarté Conflans (15 – 13, à l’issue d’un match très disputé) et Maisons-Alfort (14 – 10, alors qu’ils étaient menés à la pause, 8 – 9).

Bravo les garçons !


Après s’être imposés à Asnières (29 – 18) le week-end précédent, nos U18M3 ont enchaîné par un deuxième succès, à domicile, cette fois. En battant Vanves, 34 – 28, ils prennent, seuls, la tête de leur poule de délayages.

Cette rencontre a offert à Aline Diet et Laurent Simonneau, l’occasion d’endosser le costume d’officiels de table, à Bois-Colombes.

La date exacte du prochain match de ce groupe n’est pas précisément connue, Clichy ne nous ayant pas encore fait parvenir de conclusion. Tout juste peut-on mentionner qu’il devrait se disputer le week-end des 15 et 16 décembre.

La défection de dernière minute de Gaëlle Videau, grippée, a contraint les Bleues à changer d’organisation défensive, afin d’économiser une base arrière déjà limitée dans ses rotations.

Un contretemps qui n’empêche pas Élodie Hector (1 but) et ses partenaires de se montrer très tranchantes en attaque, face à un ensemble Montfermeillois rugueux défensivement. Ces bonnes dispositions se traduisent assez vite à la marque (9 – 5, 23ème), d’autant que Séverine Herry écoeure les shooteuses adverses.

Après cette entame réussie, les Bois-Colombiennes traversent un trou noir offensif qui va durer jusqu’à la 34ème minute (9 – 7). Mais fidèles à leurs habitudes, elles s’accrochent mentalement, et finissent par retrouver le chemin des filets. Elles profitent de ce renouveau, pour accroître leur avance (14 – 7, 43ème), sans que Montfermeil ne rende les armes.

Les Séquano-Dionysiennes reviendront à 4 buts (17 – 13, 49ème), avant de céder devant l’intensité de la défense bleue.

Beau succès, 24 – 15, et qualification pour le quatrième tour qui se disputera le week-end des 15 et 16 décembre 2018. Outre la victoire, soulignons l’état d’esprit guerrier affiché par le groupe.


Alors qu’elles s’apprêtent à disputer le troisième tour de la Coupe de France, ce soir à Montfermeil (18 heures), nos seniors féminines viennent de recevoir la composition de leur poule de championnat.

La compétition se déroulera en matches aller-retour, sur 14 journées. L’équipe classée première de la poule haute, sera désignée championne départementale, et accédera au niveau régional en 2019- 2020.

Les Bleues commenceront par la réception d’une vieille connaissance, Issy Paris Hand 3, le week-end des 8 et 9 décembre.

La première phase du championnat terminée, nos seniors féminines doivent enchaîner avec le troisième tour de la Coupe de France. Élodie Hector et ses partenaires sont attendues demain soir à Montfermeil (18 heures, gymnase Maurice Baquet, 57 rue du Lavoir), pour y affronter l’équipe locale.

L’ensemble Montfermeillois est invaincu depuis le début de la saison, tant en championnat (2 victoires, un nul) qu’en Coupe de France.

Au premier tour, les Séquano-Dionysiennes ont facilement sorti Mitry-Mory, 31 – 20, s’appuyant sur l’efficacité des soeurs Niakaté, 16 buts à elles trois ( Fatoumata 11, Niame 4 et Bintou 1).

Le second tour a été plus complexe à négocier, Montfermeil ne l’emportant que 15 – 13, avec une nouvelle fois, une part prépondérante de Fatoumata Niakaté (7 buts) et de sa soeur Niame (3 buts).

Côté Bois-Colombes, on espère qu’Imane Boualaoui et Hafsa Bichoutar, toutes deux blessées contre Fontenay-aux-Roses, puissent être remises et participer.

Dès demain samedi 1er, et jusqu’au 24 décembre, notre site affichera un calendrier de l’Avent de la section handball. Derrière chaque case numérotée, vous trouverez le jour dit, un clin d’oeil en images (photo ou vidéo). Il vous suffira de cliquer sur le chiffre en question, pour découvrir le contenu, caché derrière.

L’incrustation de ce nouvel élément, transformera légèrement (provisoirement) la disposition des rubriques de la page d’accueil, lesquelles glisseront d’un cran vers le bas.

A l’attention des petits curieux trop pressés : si vous essayez d’ouvrir une case par anticipation, un message du Père Noël vous rappellera d’attendre…


Comme leurs homologues garçons, nos U13F disputeront ce week-end, le premier tour du challenge régional. Le tournoi aura lieu à Villiers-sur-Marne, samedi 1er décembre (gymnase Jean Mace à partir de 15 heures).

Outre Villiers (77), les Bleuettes seront confrontées à Boissy-Saint-Léger (94) et Palaiseau (91).

Objectif, terminer à l’une des deux premières places, pour voir le tour suivant.

La commission des réclamations et litiges a rendu sa décision au sujet des 3 matches donnés perdus à Cherbourg (Vernon / Cherbourg, Cherbourg / Caen et Cherbourg / Gonfreville), par la commission d’organisation des compétitions. 

Les scores des deux premières rencontres sont confirmés (34 – 34 et 28 – 25 en faveur de Cherbourg). Seule la troisième est donnée perdue par pénalité : Cherbourg est donc privé de sa victoire (29 – 21), laquelle est affectée à Gonfreville (20 – 0).

Un jugement qui ne change pas les noms des 3 qualifiés, à ceci près, que c’est désormais Bois-Colombes, qui termine à la première place.


La décision telle que parue dans Hand Infos


Un challenge particulièrement difficile à relever attend nos U13M2 (1), ce samedi 1er décembre (14 heures 30, gymnase Nouvelle France au Chesnay). En effet, avec le premier tour du challenge régional, le niveau de leurs adversaires montera encore d’un cran, par rapport à ceux qu’ils affrontent dans le championnat départemental Excellence.

Le plus “armé” d’entre eux semble être Le Chesnay, en tête de la poule haute des Yvelines, avec 4 victoires en 4 matches, sur un score moyen de 34 – 17 ! Conflans, que les Bleuets affronteront également dans ce tournoi, a fait un peu mieux que cette moyenne virtuelle, en ne s’inclinant “que” 20 – 32…

L’autre équipe que Djibril Ouattara et ses partenaires devront affronter, Maisons-Alfort, provient du Val de Marne, où elle est versée dans la poule B du championnat départemental, lequel débute le week-end des 8 et 9 décembre…

Pour se qualifier, il faudra terminer à l’une des deux premières places.

Pour ouvrir la seconde phase des délayages départementaux, nos U18M2 étaient à Puteaux, avec la ferme intention d’y préserver leur invincibilité dans la compétition.

Douche froide, et immense déception, à l’issue d’un match non maîtrisé, où Martin Brost-Mirandel (4 buts) et ses partenaires ont toujours couru après le score.

Légèrement distancés à la pause (11 – 13), les Bleuets ont lutté pour revenir, et même reprendre les rênes de la rencontre (21 – 20 50ème).

Trois pertes de balle dans le “money time”, ont précipité la chute du groupe, dont la saison est loin des attentes (l’objectif était d’évoluer en région).

L’occasion de se rattraper leur est offerte, samedi 1er décembre, à 17 heures 30, avec la réception de l’Entente Sud 92. Un défi loin d’être évident à relever…


Large victoire de nos U15F1, contre Puteaux. Distancées très tôt (10 – 2 au quart d’heure), les Putéoliennes n’ont pas pu suivre le rythme imposé par Julie Robin et ses partenaires.

Déjà 19 – 3 à la pause, les Bleuettes ont, en seconde période, enfoncé le clou pour s’offrir un succès logique, 37 – 5.

Prochain match, samedi 1er décembre à Issy-les-Moulineaux.

Le financement du projet “tournoi en Espagne” de nos U15M1 progresse. Les joueurs, leurs familles et l’encadrement, multiplient les opérations pour réunir le budget nécessaire.

Après la vente de chocolats de Noël, la création d’une cagnotte en ligne (pour participer, cliquez ici), une partie de la jeune troupe était samedi matin dans le complexe sportif Albert Smirlian, pour y proposer des gâteaux, du café, et autres “mignardises” aux sportifs et visiteurs de toutes les sections.

La recette de la matinée (257€) a été encourageante, mais les Bleuets ont d’autres actions à venir. L’ADN de la démarche est de faire de ces adolescents, les acteurs de leur projet.

Accompagnons-les !

Tous les ingrédients d’un match de “grands” étaient réunis dans le choc au sommet entre Levallois et Bois-Colombes, dans la poule de nos U11M1 : enjeu (1ère place), suspense (14 – 14 à la 27ème) et exploits individuels.

Tous les P’tits Bleus ont apporté leur pierre à l’édifice d’une belle victoire, difficile à se dessiner, mais “Coach Charles” tenait à souligner la prestation très réussie de notre gardien Alistair Gillet (14 arrêts), notamment dans les dernières minutes, lorsque Levallois, après avoir compté 6 buts de retard (5 – 11, 15ème) est revenu à égalité.

Maël Gallis et ses partenaires finissent donc premiers et invaincus cette première phase. Bravo !


Ça passe !

La rencontre achevée sur la victoire et la qualification de Bois-Colombes, les entourages des deux camps fustigeaient de concert, l’incurie des instances fédérales, incapables d’arrêter une décision sur les sanctions infligées (ou non) à Cherbourg, avant l’ultime journée de la première phase du championnat de France moins de 18 ans masculins. En effet, depuis leur inscription dans le PV de réunion de COC, le 25 septembre, plus la moindre nouvelle…

Un détail loin d’être anodin, car l’Entente Caen Falaise Calvados, aujourd’hui éliminée de la phase haute, pourrait très bien être qualifiée… au détriment de Cherbourg.

Pour revenir au match lui-même, Arnaud Thiévin (2 buts) et ses partenaires ont encore joué avec le feu, et failli endosser le costume du dindon de la farce.

Portés  par un excellent Gautier Laplante dans nos buts (14 arrêts), les Bleuets pensaient avoir fait le plus difficile, lorsque Tom Goetz (4 buts), bien plus percutant que lors de ses sorties précédentes, offrait à son camp, pour la seule fois de la partie, une avance de 4 buts (22 – 18, 48ème).

Comme trop souvent cette saison, hélas, nos garçons étaient trahis par leur inconstance, et 8 minutes plus tard, les Normands étaient repassés devant, 23 – 24 (57ème). D’autant plus rageant que les Bois-Colombiens avaient toujours fait la course en tête, depuis la troisième minute (1 – 2).

Avec beaucoup de sang-froid, Djonse Machard (7 buts) inscrivait un triplé dans le “money time”, permettant aux siens d’arriver au buzzer, nantis de la plus petite des avances, 26 – 25.

Le suspense n’était pour autant pas terminé, les Caennais bénéficiant d’un ultime jet franc, que Mathéo Cador (4 buts) expédiait au-dessus de la barre transversale. Un échec qui évitait aux Alto-Séquanais de sortir la calculette, ou d’attendre les décisions fédérales…

Qualification au forceps, mais progrès par rapport à 2017 – 2018, où Bois-Colombes avait dû se contenter du Challenge de France. Bravo !

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 CONVENTION COTENTIN (Cherbourg) 25 10 7 1 2 312 278 34
2 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 22 10 5 2 3 288 265 23
3 E. SEINE EURE ITON HB 22 10 4 4 2 297 290 7
4 ENTENTE CAEN / FALAISE / CALVADOS 20 10 4 2 4 279 271 8
5 POINTE DE CAUX (Gonfreville) 15 9 3 0 6 255 279 -24
6 GRAND ROUEN HB 12 9 1 1 7 246 294 -48

 

 

Un peu longues à donner leur pleine mesure, nos seniors féminines, ont été réellement accrochées par Fontenay-aux-Roses, un gros quart d’heure (9 -7). La suite a été plus limpide (15 – 10 à la pause), avant de virer au cavalier seul, en seconde période.

Bien emmenées par une Hafsa Bichoutar (13 buts) inarrêtable, les Bleues ont, au retour des vestiaires, développé leurs classiques enchaînements “défense / contre-attaque”, infligeant un cinglant 12 – 1 à leurs adversaires, entre la 32ème et la 46ème (27 – 11).

Tout suspense éteint, les Bois-Colombiennes se sont alors totalement relâchées, livrant une prestation indigne, au point de ne plus inscrire le moindre but, dans les dix dernières minutes.

La large victoire, 30 – 15, est entachée par les blessures, à priori pas trop graves, d’Hafsa Bichoutar (cheville) et Imane Boualaoui (main).

Soulagé du match nul contre Saint-Maur (26 – 26), arraché in extremis, Guy Vigné n’était pour autant, guère emballé par la performance de ses hommes “Si nous étions en conseil de classe, nous dirions de Bois-Colombes, élève indiscipliné !”, analysait-il, ajoutant, agacé “…notre seule cohérence a été de jouer mal, après s’être mal entraînés…“.

Il faut dire que ses joueurs s’étaient engagés à se taire, et ne se consacrer qu’à la seule chose qui compte en compétition, le jeu. Une promesse très vite oubliée, les Alto-Séquanais s’égarant dans de vaines discussions, ou des commentaires stériles….

Un comportement qui les a conduits à perdre des éléments techniques importants lors de moments cruciaux, comme ces séquences de supériorité numérique, en seconde période, où laissant les Bleus à leurs palabres, les Val de Marnais marquaient.

De la cohérence, en revanche, les arbitres, en ont montré : “... leur direction du jeu a été lisible et parfaitement équilibrée… ” souligne le technicien Bois-Colombien, précisant : “…Saint-Maur, en jouant au près, et en privilégiant les relations avec le pivot, a bénéficié de nombreux jets de sept mètres, parfaitement justifiés...”.

En dépit de cette absence de rigueur les partenaires de Baptiste Person ont eu entre les mains, une balle pour gagner cette rencontre. Occasion, hélas ratée.

Guy Vigné tenait toutefois à saluer la très belle prestation de Jérémie Houssays (7 sur 10) : “…Cela fait plusieurs années qu’il n’avait pas fait un match aussi plein. Il a essayé de remettre un peu d’ordre dans cette crèche…”.

Les Bleus vont couper une semaine, avant de reprendre, et essayer de se réconcilier avec eux-mêmes. La compétition officielle ne redémarre, elle, que le 19 janvier 2019.

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 ENTENTE ASNIÈRES / COLOMBES 23 8 7 1 0 221 192 29
2 STELLA SPORTS SAINT-MAUR HANDBALL 17 8 4 1 3 234 211 23
3 E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL 17 7 5 0 2 220 197 23
4 SAINT-MICHEL SPORTS 17 7 4 2 1 210 187 23
5 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 17 8 4 1 3 202 188 14
6 MONTFERMEIL HANDBALL 16 7 4 1 2 210 198 12
7 AS SAINT MANDE HANDBALL 15 8 2 3 3 191 216 -25
8 MASSY ESSONNE HB 13 7 3 0 4 194 203 -9
9 HAGUENAU 13 8 2 1 5 224 244 -20
10 PLAISIR HANDBALL CLUB 12 8 2 0 6 192 198 -6
11 FC MULHOUSE 10 6 2 0 4 148 176 -28
12 THIONVILLE MOSELLE HANDBALL 10 8 1 0 7 231 267 -36

 

“…Comment rendre crédible et rentable, la victoire “heureuse”, acquise à Plaisir ?” s’interroge Guy Vigné, guère emballé par le travail de ses hommes, au cours des trois séances qui ont précédé le match de ce soir contre Saint-Maur (Smirlian, 20 heures 30). “…Certainement pas avec cette semaine, plutôt ratée techniquement…” répond-il à cette question, confirmant que les prestations des Bleus sont encore trop inconstantes pour avoir des certitudes.

En s’imposant, nos garçons aborderaient la longue trêve qui s’annonce, dans la foulée du trio de tête.

De son côté, la Stella a fait le plein de confiance en battant assez facilement Strasbourg Schiltigheim (31 – 25), après avoir compté jusqu’à dix buts d’avance, à la 32ème !

Le technicien Bois-Colombien espère que sa troupe saura se montrer exemplaire dans l’attitude, et éviter toutes les scories, notamment les contestations, qui la détournent de l’essentiel : le jeu !

Une exemplarité qui s’impose aussi, à celles et ceux qui viendront assister à la rencontre.

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 ENTENTE ASNIÈRES / COLOMBES 20 7 6 1 0 193 170 23
2 E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL 17 7 5 0 2 220 197 23
3 MONTFERMEIL HANDBALL 16 7 4 1 2 210 198 12
4 SAINT-MICHEL SPORTS 15 6 4 1 1 184 161 23
5 STELLA SPORTS SAINT-MAUR HANDBALL 15 7 4 0 3 208 185 23
6 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 15 7 4 0 3 176 162 14
7 MASSY ESSONNE HB 13 7 3 0 4 194 203 -9
8 AS SAINT MANDE HANDBALL 13 7 2 2 3 165 190 -25
9 PLAISIR HANDBALL CLUB 11 7 2 0 5 170 170 0
10 HAGUENAU 10 7 1 1 5 187 211 -24
11 FC MULHOUSE 10 6 2 0 4 148 176 -28
12 THIONVILLE MOSELLE HANDBALL 9 7 1 0 6 198 230 -32

 

Surpris à Vélizy, le week-end dernier, nos réservistes 1B y ont abandonné leur première place, et sans doute aussi, l’anesthésiante euphorie née de la victoire contre Aulnay. Les Bleus n’ont désormais plus droit à l’erreur, pour rester au contact d’Aulnay et du Bourget, qui se partagent le siège de leader.

Les partenaires de Carlos Gallis devraient se méfier de l’adversaire que leur propose l’avant-dernière journée de la phase aller de leur championnat. L’Entente Cellois Louveciennes, est en effet, invaincue, depuis quatre matches, signant au passage de belles victoires à Serris (36 – 30) et contre FB2M (30 – 29). 

Les Bois-Colombiens privés de Maxime Roy, blessé, essaieront de retrouver leur densité défensive, mise à mal à Vélizy, mais surtout de la réussite au tir. Les occasions “faciles”, vendangées la semaine dernière, auraient pu suffire à inverser le score final.

Attention, l’horaire de la rencontre est inhabituel pour cette équipe : le coup d’envoi a été fixé à 16 heures 30 (Salle Christian Genestine, complexe sportif Albert Smirlian), compte tenu du nombre de matches à domicile.

Certains de nos groupes devront même jouer à Jaurès dimanche matin.

La prestation en première période, de leur match contre Colombes, samedi dernier, laisse un goût amer aux partenaires de Marie Tremblier. L’indigence de la production avait, en effet, ôté, pratiquement, tout suspense à l’issue de la rencontre, après seulement 30 minutes (7 – 13).

Le sursaut d’orgueil de la seconde période, bien que réconfortant, avait été insuffisant pour inverser la tendance. 

En quête de rachat, nos seniors féminines, accueillent demain soir, Fontenay-aux-Roses, dans le cadre de la dernière journée de la première phase de la compétition. Un adversaire, largement à la portée des Bleues, même si la saison dernière, elles avaient connu d’énormes difficultés contre les Fontenaysiennes.

Trois changements au sein de l’effectif, afin d’en concerner l’intégralité : Gwendoline Rotrou, Charazede Chabi et Tamara Tourèche Taleb remplacent Séverine Herry, Julie Taillandier et Roselyne Lafferrière.

Coup d’envoi à 18 heures 30.

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff. Forfait
1 ISSY-PARIS HAND 3 16 6 4 0 1 138 114 24 0
2 ES COLOMBES HB 1B 13 5 4 0 1 154 113 41 0
3 BOIS COLOMBES SPORTS HB 13 5 4 0 1 149 76 73 0
4 CLAMART HB 9 5 2 0 3 113 133 -20 0
5 AS FONTENAY-AUX-ROSES HB 9 5 2 0 3 118 129 -11 0
6 CSM PUTEAUX HB 1B 7 5 1 0 4 73 132 -59 0
7 AS MEUDON HB 4 5 0 0 4 76 124 -48 1

Le nom “supporter” vient du verbe anglais “support” qui signifie soutenir et encourager. Il s’applique à un sportif, une équipe, ou un Club.

 Être supporter ou supportrice, c’est être plus que spectateur ou spectatrice. Un(e) supporter(rice) soutient son équipe, qu’elle gagne ou qu’elle perde. Comme les sportifs, qu’il (elle) encourage, le fan (mot américain pour supporter, aficionado en espagnol ou partisan au Québec…) doit respecter les règles du jeu, les adversaires et leurs propres supporters, les arbitres et les dirigeants des deux camps. Il (elle) doit aussi refuser toute violence, qu’elle soit verbale ou physique.

En ne se conformant pas à ce code de conduite, un(e) supporter(rice) agit contre les intérêts du Club qu’il prétend encourager. Celui-ci peut en effet être pénalisé sportivement et financièrement, en cas d’excès de ses supporters(rices).

Au handball, le Club recevant, par l’intermédiaire d’un responsable de salle désigné et inscrit sur la feuille de match, est tenu de prendre les mesures nécessaires pour assurer le bon ordre, et le respect de tous les acteurs d’une rencontre, mentionnés plus haut.

Aujourd’hui, notre Club est, hélas, sous le coup d’une procédure disciplinaire, pour l’envahissement du terrain d’Asnières, à l’issue de la rencontre entre les deux Clubs, par les “pseudo-supporters” des deux équipes.

Alors, notre message est clair : ceux ou celles qui pensent montrer leur soutien par de tels comportements, ne venez plus !

Bienvenue, en revanche, à ceux et celles pour qui le sport doit être une fête!


Quatre, voire cinq équipes sur six, en lutte pour les trois places, qualificatives pour le niveau haut de la deuxième phase de la compétition nationale moins de 18 ans masculins. C’est le final haletant qu’offre la poule  7, dans laquelle figure Bois-Colombes. Une incertitude renforcée par l’absence de communication de la COC, qui après avoir sanctionné sportivement Cherbourg dans son PV de réunion du 25 septembre 2018, ne s’est plus exprimée sur le sujet.

Afin d’éviter des supputations stériles, et toute mauvaise surprise, Arnaud Thiévin  et ses partenaires doivent absolument dominer l’Entente Caen Falaise Calvados, pour être sûrs de se qualifier. A l’inverse, malheur au vaincu…

A l’aller, Yanis Jean-Philippe avait offert aux siens, un match nul inespéré, 25 – 25. Menés l’essentiel de la rencontre, les Bleuets avaient toutefois compté trois buts d’avance à la 40ème, 17 – 14.

N’hésitez pas à venir les encourager, dimanche (25/11) après-midi, à 14 heures !                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 CONVENTION COTENTIN (Cherbourg) 22 9 6 1 2 279 252 27
2 E. SEINE EURE ITON HB 19 9 3 4 2 259 264 -5
3 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 19 9 4 2 3 262 240 22
4 ENTENTE CAEN / FALAISE / CALVADOS 19 9 4 2 3 254 245 9
5 POINTE DE CAUX (Gonfreville) 14 8 3 0 5 229 241 -12
6 GRAND ROUEN HB 11 8 1 1 6 220 261 -41

La seconde phase des délayages départementaux moins de 15 ans masculins, débutera ce week-end (24 & 25 novembre). Celle-ci se déroulera en matches simples sur 5 journées, à l’issue desquelles les poules de niveau seront constituées, et les championnats, enfin, démarrer…

Nos U15M2 ont été versés dans la poule I, dont voici la composition :

Poule I
  1. CSM Puteaux
  2. HBC Suresnes
  3. Asnières HC
  4. Bois-Colombes Sports 2
  5. ES Colombes
  6. Exempt

Le Comité 92 nous a communiqué les poules de la deuxième phase des délayages départementaux, qui débuteront dès le week-end des 24 et 25 novembre 2018. Les rencontres se dérouleront en matches secs sur 5 dates, à l’issue desquelles les poules de niveau seront constituées, pour les championnats.

Poule E Poule F
Poule G Poule H Poule I
  1. CSM Puteaux
  2. Entente Sud 92
  3. Clamart HB 1
  4. Bois-Colombes Sports 2
  5. ASV Châtenay-Malabry 2
  6. Courbevoie HB 2
  1. Entente Mont Valérien
  2. ASV Châtenay-Malabry 1
  3. Courbevoie HB 1
  4. AS Fontenay-aux-Roses 1
  5. Issy HB Masculins 1
  6. USM Malakoff
  1. Chaville HB
  2. ACBB 2
  3. HBC Antony
  4. COM Bagneux
  5. Clamart HB 2
  6. Exempt
  1. AS Meudon
  2. Levallois SC
  3. HBC Suresnes
  4. Issy HB Masculins 2
  5. AS Fontenay-aux Roses 2
  6. Exempt
  1. Stade de Vanves
  2. HBC Vaucresson
  3. Asnières HC
  4. CS Clichy
  5. Bois-Colombes Sports 3

Alors qu’ils semblaient s’acheminer vers un large succès contre le PUC, nos U15M1 ont traversé un incompréhensible trou noir, qui a failli les perdre. Dès le coup d’envoi, Liam Vigouroux (4 buts) et ses partenaires étouffent défensivement les Pucistes, et se montrent plutôt appliqués en attaque, même si un certain déchet subsiste (4 – 0, 6ème).

Ces bonnes dispositions durent jusqu’à la pause, que les Bleuets atteignent avec une confortable avance, 15 – 9.

Au retour des vestiaires, changement de décor ! Les Bois-Colombiens restent plus de 10 minutes sans inscrire le moindre but, si bien que les Parisiens parviennent à égaliser, 17 – 17, à la 39ème.

Le spectre de la déconvenue subie à Serris refait surface…

Heureusement, un triplé de Benjamin Martins (6 buts), redonne un peu d’air à son équipe, laquelle finira par s’imposer, 25 – 22.

Belle réaction du groupe après l’échec du week-end précédent. A confirmer toutefois, samedi prochain à Saint-Maur.


Le déplacement à Levallois-Perret aurait pu être fructueux, pour nos U11M2, avec un peu plus de constance dans les efforts.

En début de rencontre, hélas, les Bois-Colombiens lésinent sur les tâches défensives, et se retrouvent, logiquement, distancés.

Dès lors qu’ils s’activent dans ce secteur, ils commencent à remonter au score… Malheureusement le buzzer a retenti, avant que les Bleuets n’aient pu repasser devant les Levalloisiens. Défaite, 16 – 19.

Souhaitons que nos graines de handballeurs apprennent de leurs erreurs, et modifient leur comportement, dès la semaine prochaine, lors du dernier match de délayage (samedi 24 novembre, à 15h15 dans la salle Christian Genestine, du complexe sportif Albert Smirlian), contre Nanterre 2.

Un grand merci à Roselyne, pour le managérat, ainsi qu’à tous les parents accompagnateurs / supporters.

Pour leur dernière rencontre de délayage, nos U11F étaient en déplacement à Suresnes. Malgré un froid de canard qui anesthésie le gymnase, les Bleuettes sont très actives, et montrent une nouvelle fois, qu’elles ont envie.

Le début de rencontre est équilibré, même si les Bleuettes se procurent plus d’occasions… Appliquées, et bien réparties défensivement, elles ne se font “piéger” que sur le changement de statut, “attaquant / défenseur”. Heureusement les sprints de Coline, Yasmine et Romane, conjugués aux arrêts de Kenza permettent souvent aux Bois-Colombiennes, de récupérer des ballons.

A la pause, la troupe bleue est devant, mais ne se laisse pas déconcentrer par le score. Nos Demoiselles affichent davantage de rigueur défensive, et asphyxient les Suresnois. Un soin identique est apporté aux transmissions et aux tirs.

 Conséquence logique, une victoire bien méritée, 18 – 10, applaudie par les parents supporters et le public Suresnois, très fair-play .

Ce succès installe les Bleuettes à la 3ème place de la poule.

Merci à tous les parents, accompagnateurs et supporters, ainsi qu’à Aldjia pour l’arbitrage

Le championnat devrait démarrer le week-end des 8 et 9 décembre.

En venant à bout de Rueil 1, 13 – 9, nos U11M1 ont gagné le droit de disputer la première place à Levallois 1, dimanche prochain (10 heures, complexe sportif Léon Jamin). En effet, Levallois ne compte qu’un seul revers (assez surprenant), contre Courbevoie 2 ( 5 – 21). En cas de défaite des coéquipiers de Loan Cariat, les deux équipes auraient le même nombre de points, mais c’est bien les Levalloisiens qui termineraient premiers, au bénéfice de la différence de buts particulière. 

Si rien ne fut simple contre les solides Rueillois, les P’tits Bleus ont toujours fait la course en tête, et leur victoire est amplement méritée.


“Si on est concentrés on peut faire beaucoup de choses, c’est ce que nous a montré notre deuxième mi-temps…”. C’est le sentiment qu’avait Guy Vigné, en analysant la victoire de ses hommes, obtenue sur le terrain de Plaisir. Un succès que le technicien Bois-Colombien, qualifiait de “compliqué”, tant son groupe, toujours en proie aux crises d’inconstance, a alterné le meilleur et le pire… 

Tout avait pourtant correctement commencé, pour les Bleus, qui avaient préparé cette rencontre en insistant sur le secteur défensif et le physique.  Jusqu’à la 20ème minute, Baptiste Person et ses partenaires, appliquent assez bien les consignes, et mènent 8 – 4.

Subitement tout se dérègle, les balles sont rendues aux Plaisirois,  les fautes techniques comme les exclusions temporaires s’accumulent. Frustrés les Bois-Colombiens retombent dans leurs travers et contestent les décisions arbitrales.

Les Yvelinois saisissent l’aubaine, rattrapent leur retard et basculent à la pause avec deux buts d’avance, alors que les Alto-séquanais concluent, eux, ce premier acte sur une exclusion temporaire, pour une énième contestation… Le silence de cathédrale dans lequel les joueurs sont laissés dans le vestiaire, les place devant leurs responsabilités.

A la reprise, la concentration est bien meilleure, mais nos lacunes techniques freinent notre retour. “Après avoir exploré les différentes options sur le positionnement des uns et des autres sur le terrain, c’est notre choix tactique offensif de jouer à deux pivots qui a probablement enclenché la spirale gagnante” confesse Guy Vigné . “Ça et l’excellente partie de Randy (Bula Yima), qui en réalisant deux parades magistrales sur sept mètres dans le money time, nous a propulsés vers la victoire”.

Score final, 23 – 20. Les Bleus grimpent d’une place au classement, et pourraient même en gagner une de plus, en s’imposant samedi prochain contre Saint-Maur (Smirlian, 20 heures 30). Une tâche loin d’être évidente, les Val-de-Marnais restant sur une impressionnante victoire contre Strasbourg Schiltigheim, 31 – 25.

Signalons aussi le report du match entre Saint-Michel et Mulhouse, en raison des blocages routiers.

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 ENTENTE ASNIÈRES / COLOMBES 20 7 6 1 0 193 170 23
2 E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL 17 7 5 0 2 220 197 23
3 MONTFERMEIL HANDBALL 16 7 4 1 2 210 198 12
4 SAINT-MICHEL SPORTS 15 6 4 1 1 184 161 23
5 STELLA SPORTS SAINT-MAUR HANDBALL 15 7 4 0 3 208 185 23
6 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 15 7 4 0 3 176 162 14
7 MASSY ESSONNE HB 13 7 3 0 4 194 203 -9
8 AS SAINT MANDE HANDBALL 13 7 2 2 3 165 190 -25
9 PLAISIR HANDBALL CLUB 11 7 2 0 5 170 170 0
10 HAGUENAU 10 7 1 1 5 187 211 -24
11 FC MULHOUSE 10 6 2 0 4 148 176 -28
12 THIONVILLE MOSELLE HANDBALL 9 7 1 0 6 198 230 -32

 

Piégés…

Une semaine après avoir endossé le statut de leader de la poule, notre réserve 1B, l’a déjà perdu, en s’inclinant, hier soir à Vélizy, 24 – 26.

Les Bleus, qui n’ont jamais mené, ont atteint la pause à égalité (10 – 10), mais l’accumulation d’immanquables a précipité leur chute. Ils ont, à m’inverse, pu mesuré que l’ex-Bois-Colombien Franzy Destrac (9/12) n’avait rien perdu de son efficacité.

Défaite logique donc, mais une partie d’un niveau médiocre, les acteurs des deux camps, n’ayant guère été aidés pour exprimer leur potentiel, par la prestation mal maîtrisée de l’arbitre de la rencontre, seule et souvent dépassée.

Tout est à refaire pour William Unimon et ses partenaires, qui avec ce revers, reculent à la troisième place.

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 AULNAY HANDBALL 19 7 6 0 1 240 172 68
2 HANDBALL CLUB DU BOURGET 19 7 6 0 1 192 162 30
3 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 1B 17 7 5 0 2 189 164 25
4 HANDBALL CLUB SERRIS VAL D’EUROPE 1B 14 6 4 0 2 181 164 17
5 FB2M HANDBALL 1B 13 7 3 0 4 186 163 23
6 HANDBALL CLUB VÉLIZY 11 7 2 0 5 197 205 -8
7 HANDBALL CLUB DU PARISIS 10 6 2 0 4 165 177 -12
8 ENTENTE CELLOIS/LOUVECIENNES 8 6 4 0 2 178 177 1
9 CSM BONNEUIL HANDBALL 8 7 1 0 6 112 198 -86
10 ASNIÈRES HANDBALL CLUB 1C 5 6 0 0 6 117 175 -58

 

Colombes 1B a mis fin hier soir, à l’invincibilité de nos seniors féminines, battues 29 – 24, après n’avoir réellement existé que dans les premières minutes (3 – 0). Hormis cette belle entame, les Bleues (pour l’occasion, en rouge), ont été bien trop stériles en attaque (3 – 7, 20ème) et approximatives en défense, pour avoir voix au chapitre.

Que ce soit en montée de balle ou sur jeu placé, Élodie Hector et ses partenaires ont multiplié les mauvais choix, et ont logiquement atteint la pause, menées (7 – 13).

Conscientes de ces défaillances, les Bois-Colombiennes abordent la seconde période avec de bien meilleures intentions et réduisent l’écart à 2 ou 3 buts. Toutes les occasions pour se rapprocher davantage, sont hélas, mal négociées.

Le groupe Colombien, bien plus expérimenté, au sein duquel plusieurs joueuses ont évolué au niveau national, ne s’affole pas et s’offre un succès mérité.

Elles sont désormais trois équipes à ne compter qu’une seule défaite: Colombes 1B, BCS et Issy Paris Hand 3. Les deux premières comptent, toutefois, un match en moins, qu’elles rattraperont le week-end prochain.


Il ne reste que deux matches à jouer dans le championnat de France Nationale 3 masculine, et la compétition observera une longue trêve de deux mois. La première de ces rencontres, transportera nos SM1 à Plaisir (78), demain dimanche, à 16 heures.

Les deux formations  espèrent, pour des raisons différentes, gagner la partie, bien sûr, mais surtout, récupérer une meilleure position au classement, toujours dominé par le voisin Asniérois.

Les Plaisirois occupent actuellement, la dixième place (sur douze), celle du premier relégable, et ont l’absolue nécessité de l’emporter pour s’extirper de la zone rouge.

De leur côté, les Bois-Colombiens ont besoin d’un succès, pour rendre légèrement positif, un bilan jusqu’ici décevant (3 victoires / 3 défaites), et se rapprocher du podium.

Guy Vigné a choisi de reconduire le groupe vainqueur d’Haguenau, à l’exception du jeune Dany Edward, remplacé par Nacim Tourèche. “Ce calendrier morcelé est peu propice aux expérimentations…“, justifie le technicien Bois-Colombien, ajoutant “le choix de la stabilité, et de la continuité sur nos atouts de base, ne nous garantit pas, hélas, la performance…”.

Contrairement à d’autres fédérations, la FFHB a maintenu cette journée, en dépit des difficultés de circulation annoncées. Le blocage des axes routiers n’a, semble-t-il, contraint aucun Club de la poule à demander le report. Le programme de cette septième journée, est donc le suivant :

  • Thionville – Massy
  • Haguenau – Asnières Colombes
  • Saint-Michel – Mulhouse
  • Plaisir – Bois-Colombes
  • Montfermeil – Saint-Mandé
  • Saint-Maur – Strasbourg Schiltigheim

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 ENTENTE ASNIÈRES / COLOMBES 17 6 5 1 0 163 142 21
2 ENTENTE STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL 16 6 5 0 1 195 166 29
3 SAINT-MICHEL SPORTS 15 6 4 1 1 184 161 23
4 MONTFERMEIL HANDBALL 14 6 4 0 2 183 171 12
5 MASSY ESSONNE HB 12 6 3 0 3 166 174 -8
6 STELLA SPORTS SAINT-MAUR HANDBALL 12 6 3 0 3 177 160 17
7 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 12 6 3 0 3 153 142 11
8 AS SAINT MANDE HANDBALL 11 6 2 1 3 138 163 -25
9 FC MULHOUSE 10 6 2 0 4 148 176 -28
10 PLAISIR HANDBALL CLUB 10 6 2 0 4 150 147 3
11 HAGUENAU 9 6 1 1 4 159 181 -22
12 THIONVILLE MOSELLE HANDBALL 6 6 0 0 6 169 202 -33

Deux duels opposeront ce week-end, les quatre équipes à la lutte pour les trois places qualificatives pour le niveau haut de la deuxième phase de la compétition, dans la poule 7 du championnat de France moins de 18 ans masculins.

D’un côté, l’Entente Caen Falaise Calvados accueillera l”Entente Seine Eure Iton, qui l’avait emporté à l’aller, 30 – 27.

De l’autre, à la même heure, Bois-Colombes sera à Cherbourg, pour y défier la Convention Cotentin ( dimanche 18 novembre, 14 heures). Les Cherbourgeois, battus par les Bleuets  (26 – 22), en septembre dernier, occupent, cependant, la première place du classement.

La bataille acharnée que se livrent ces quatre protagonistes, pourrait voir son issue totalement modifiée, par la sanction prononcée par la COC à l’encontre de Cherbourg, le 25 septembre, mais toujours pas officiellement actée…

La tâche des partenaires d’Arnaud Thiévin sera loin d’être évidente, les Manchois n’ayant enregistré que des victoires à domicile. A tout prendre, même un nul serait un bon résultat…

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 CONVENTION COTENTIN (Cherbourg) 19 8 5 1 2 244 219 25
2 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 18 8 4 2 2 229 205 24
3 E. SEINE EURE ITON HB 17 8 3 3 2 235 240 -5
4 ENTENTE CAEN / FALAISE / CALVADOS 17 8 4 1 3 230 221 9
5 POINTE DE CAUX (Gonfreville) 14 8 3 0 5 229 241 -12
6 GRAND ROUEN HB 11 8 1 1 6 220 261 -41

 

 

La brillante victoire acquise contre Issy Paris Hand, à peine savourée, qu’il faut déjà disputer un nouveau choc au sommet, pour nos seniors féminines. Les Bleues sont en effet attendues à Colombes, demain soir (Gymnase Ambroise Paré, 20 heures 30), dans le cadre de la sixième journée de championnat.

Actuelles troisièmes, les Colombiennes n’ont enregistré qu’une seule défaite, contre Issy , 26 – 27. Un succès de leur part remettrait les trois équipes à égalité, pour peu que Bois-Colombes et Colombes s’imposent respectivement contre Fontenay-aux-Roses et à Puteaux, le 24  novembre, alors qu’Issy sera exempt.

Les Bleues qui ont perdu Linda Chabi sur entorse, samedi dernier, devraient enregistrer la rentrée de sa soeur, Charazede, pour l’occasion.

Un déplacement assez court, pour que les supporters Bois-Colombiens soient présents, et les aident à réaliser une bonne performance !

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff. Forfait
1 ISSY-PARIS HAND 3 13 5 3 0 1 99 90 9 0
2 BOIS COLOMBES SPORTS HB 12 4 4 0 0 125 47 78 0
3 ES COLOMBES HB 1B 10 4 3 0 1 125 89 36 0
4 AS FONTENAY-AUX-ROSES HB 8 4 2 0 2 94 90 4 0
5 CLAMART HB 6 4 1 0 3 85 120 -35 0
6 CSM PUTEAUX HB 1B 6 4 1 0 3 60 104 -44 0
7 AS MEUDON HB 4 5 0 0 4 76 124 -48 1

Contrairement aux pronostics, Serris, à domicile, n’a pas battu l’Entente Cellois Louveciennes. Conséquence, les Seine-et-Marnais, n’ont pas rejoint à la première place du classement, le trio formé de Bois-Colombes, Aulnay et Le Bourget. Un revers (30 – 36) qui rappelle à tous, que les matches ne se gagnent que sur le terrain…

Les Bleus s’en souviendront sûrement, à l’heure d’aller défier Vélizy (samedi 17 novembre, 20 heures), l’actuel 8ème, dominé de justesse par le HBC du Parisis, 29 – 30.

Premier défi, rejoindre le lieu de la rencontre en temps et en heure, en dépit des difficultés de circulation attendues sur toute la France, ce jour-là.

Sur le plan sportif, les Yvelinois ne comptent qu’une seule victoire, mais ont posé des problèmes à tous leurs adversaires. Deux ex- Bois-Colombiens figurent dans l’effectif Vélizien : le gardien Dominick Pommier-Renia et l’arrière, toujours aussi efficace, Franzy Destrac.

Le défi semble dans les cordes de Carlos Gallis et de ses partenaires, mais doit être abordé avec autant de précautions que la réception d’Aulnay, la semaine dernière. Après s’être propulsé sur la plus haute marche du podium, les Bleus doivent désormais se battre pour y rester.

En dépit d’un match plein, et très disputé, nos U11F ont fini par s’incliner contre Vaucresson.

Les vert et blanc ont pris de vitesse nos “Demoiselles”, lorsque celles-ci devaient changer de statut (passer de l’attaque à la défense, ou vice-versa), et malgré toute leur bonne volonté, elles ne parvenaient à les reprendre à la course, que trop rarement.

Défaite 8 – 14, mais une dépense d’énergie aussi impressionnante qu’enthousiasmante.

Merci à tous les parents, venus les soutenir.

Prochain match, dimanche 18 novembre, 9 heures 30, à Suresnes.

Bien qu’il soit assez tôt pour un dimanche matin, nos moins de 11 ans masculins 2 étaient bien réveillés, et ont pu démarrer leur match chez le voisin Colombien, avec application.

Bien en place défensivement, ils ne concèdent que très peu d’occasions, à leurs adversaires, au point de n’encaisser que deux buts, sur l’ensemble de la rencontre!

Côté offensif, les “P’tits Bleus” ne sont pas en reste. Habiles à se démarquer, débordants d’énergie, ils inscrivent 19 buts, et signent un premier succès, 19 – 2.

 Merci à tous les parents accompagnateurs supporters.

Prochain match, dimanche 18 novembre à 10 heures, à Levallois.

 

Quelques minutes après la victoire de nos U13M3 contre Chaville 2, nos U13M2 leur succédaient sur le terrain pour affronter Chaville 1. Inspirés par le large succès des “Pins 2.0”, Ewen Sidhoum et ses partenaires n’ont également pas fait dans le détail, pour dominer leur adversaire du jour.

 

Une première période pour se régler (16 – 10), puis une rencontre à sens unique, dans laquelle la vivacité et la pugnacité des “P’tits Bleus” enthousiasment les spectateurs présents

 

Large succès, 32 – 16, et à l’instar du groupe 3 première place au classement. Le prochain match à Nanterre (samedi 17 novembre, à 14 heures 45) sera, sans le moindre doute, beaucoup plus compliqué.

 

Le classement :

 

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 BOIS COLOMBES SPORTS HB 1 3 1 1 0 0 32 16 16
2 RUEIL AC HB 1 3 1 1 0 0 23 7 16
3 ASNIÈRES HC 1 3 1 1 0 0 20 11 9
4 ES NANTERRE HB 1 3 1 1 0 0 29 23 6
5 ASV CHATENAY MALABRY HB 1 1 1 0 0 1 23 29 -6
6 USM MALAKOFF HB 1 1 1 0 0 1 11 20 -9
7 CHAVILLE HB 1 1 1 0 0 1 16 32 -16
8 ACBB HB 1 1 1 0 0 1 7 23 -16

Les championnats moins de 13 ans masculins ont enfin démarré ce week-end, et pour notre groupe 3, cette première journée était l’occasion d’accueillir Chaville 2. Des visiteurs arrivés sans ballon ni tenue distinctive, le gymnase où ils devaient récupérer leur matériel étant fermé, à l’heure de leur départ.

Très tôt nos “Pin’s 2.0” se détachent (4 – 1, 6ème), malgré une multitude de fautes techniques et d’échecs au tir. Ces approximations sont d’ailleurs tellement nombreuses, qu’à la pause, Fantin Nessmann et ses partenaires, ne mènent “que” 11 – 7.

Au retour des vestiaires, si l’attaque reste brouillonne, la défense est, elle, beaucoup plus soignée. Chaque Bois-Colombien est parfaitement concentré sur son vis-à-vis, si bien que les transmissions entre Chavillois sont souvent interceptées.

Preuve de la qualité de cet investissement défensif, Chaville ne parvient pas à inscrire le moindre but en seconde période !

Nos U13M3 l’emportent 23 – 7, et s’emparent du même coup de la première place du classement.

Bravo les garçons !

PlaceÉquipePointsJouéGagnéNulPerduBut+But-Diff.
1BOIS COLOMBES SPORTS HB 33110023716
2ASNIÈRES HC 23110022814
3HBC ANTONY 23110019514
4ES NANTERRE HB 23110016151
5HBC SURESNES110011516-1
6HBC VAUCRESSON11001822-14
7CLAMART HB 211001519-14
8CHAVILLE HB 211001723-16

Pour leur match d’ouverture, en championnat régional Excellence, nos U15M1 ont subi une défaite sur le plus petit des écarts, 24 – 25.

Un revers qui laisse des regrets, les Bleuets ayant eu en fin de match, trois balles pour égaliser ou prendre les devants, dont deux sept mètres. Un exercice dans lequel nos garçons devront progresser, puisque leur faiblesse dans ce secteur est telle, qu’aucun ne voulait aller tirer le dernier…

Dommage, car Liam Vigouroux et ses partenaires ont affiché un excellent état d’esprit et une combativité en progrès, même si pour Coach Aldjia “ce sont encore des chatons, pas des lions…”.

Bien emmenés par Chaïm Soualem, en réussite dans son aile, les Bois-Colombiens réalisent une assez bonne première période (14 – 12), mais se relâchent à l’entame de la seconde. Contraints de courir derrière le score, ils connaîtront donc l’issue cruelle, décrite plus haut.

Prochain match samedi 17 novembre, 15 heures 30 à Smirlian, avec la réception du PUC.

 

Deuxième victoire en autant de rencontres pour nos moins de 15 ans féminines 1, qui ont assez largement dominé Courbevoie, 21 – 10.

Un écart significatif, mais essentiellement acquis en seconde période.

Jusqu’à la pause, Julie Robin (10 buts) et ses partenaires avaient multiplié les fautes techniques offensives, et défendu sans réelle conviction. Conséquence, les Courbevoisiennes ne sont qu’à trois buts, après ces 25 premières minutes (11 – 8) assez médiocres.

Sermonnées au repos, les Bleuettes montrent davantage d’application défensive, mais restent assez brouillonnes en attaque.

Comme c’est souvent le cas avec cette génération, l’ACBB et Bois-Colombes, les deux seuls clubs encore invaincus, se partagent la première place.


En valeur absolue, ramener un nul de Vernon (27 – 27), est plutôt un bon résultat pour nos U18M1. A y regarder de plus près, on s’aperçoit que les Normands sont coutumiers du fait, puisque c’est la troisième fois en quatre rencontres à domicile, qu’une telle issue se produit (34 – 34 contre Cherbourg, et 31 – 31 contre Rouen). Mais c’est surtout le scénario des dernières minutes de ce match, qui laisse un goût amer aux Bleuets, et le sentiment d’avoir perdu un point, plus que d’en avoir gagné un.

Nantis de 3 buts d’avance à deux minutes du coup de sifflet final (27 – 24), Arnaud Thiévin et ses partenaires ne mènent plus que d’un but à l’abord des 60 dernières secondes.. Ils disposent toutefois de la possession de balle.

Vernon a déclenché une stricte tout terrain. Pressés, nos garçons commettent une faute technique grossière (passage en force), et offrent à leurs adversaires, l’occasion de partager les points. Un cadeau que les Eurois acceptent bien volontiers…

Déjà trahis par leur inconstance en première période, les Bois-Colombiens avaient basculé à la pause, en retard (12 – 13), alors qu’ils semblaient avoir pris la direction des opérations (11 – 8, 25ème). En subissant quatre exclusions temporaires, dans les cinq dernières minutes de ce premier acte, nos garçons avaient permis à l’Entente Seine Eure Iton de les doubler, juste avant le repos.

Cherbourg, Bois-Colombes, Vernon et Caen se tiennent en deux points au classement, lequel ne mentionne, bizarrement, toujours pas, les sanctions prononcées contre Cherbourg.

Deux duels opposeront ces quatre protagonistes le week-end prochain. Cherbourg accueillera Bois-Colombes, et Vernon se rendra à Caen.

Rappelons que seules les trois premières places sont qualificatives pour le niveau haut.

Suspense à tous les étages !

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 CONVENTION COTENTIN (Cherbourg) 19 8 5 1 2 244 219 25
2 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 18 8 4 2 2 229 205 24
3 E.SEINE EURE ITON HB 17 8 3 3 2 235 240 -5
4 ENTENTE CAEN / FALAISE / CALVADOS 17 8 4 1 3 230 221 9
5 POINTE DE CAUX (Gonfreville) 14 8 3 0 5 229 241 -12
6 GRAND ROUEN HB 11 8 1 1 6 220 261 -41

Regroupement en tête de la poule C du championnat régional Honneur, où désormais, 3 équipes se partagent la première place, après la belle victoire de notre réserve 1B, contre Aulnay, jusque lors, invaincu. Le trio (Bois-Colombes, Aulnay et Le Bourget) devrait être rejoint par Serris, qui sortira probablement vainqueur de son match contre l’Entente Cellois Louveciennes, prévu cet après-midi à 16 heures.

Bien qu’inconstants (10 – 6, 22ème puis 10 – 10 26ème), William Unimon et ses partenaires ont imposé leur solidité défensive à la meilleure attaque de la poule. Si le vieux grognard est la tour de contrôle de ce secteur du jeu, soulignons également la solide performance dans nos buts, de Jonathan Almosnino (17 arrêts).

La saison dernière, c’est Djimé Touré, l’excellent gardien Aulnaysien qui avait fait un show et écœuré nos tireurs. Une prestation, dont les “2000” , Arthur Diamé (5 buts), Maxime Roy (8 buts) et Théo Sadrin (3 buts) n’avaient que faire, occupés qu’ils étaient alors, par les destinées du groupe U18M. L’apport offensif de ces jeunes joueurs a été le parfait complément de l’expérience des plus anciens.

Le succès Bois-Colombien n’a pris de l’ampleur que dans les dix dernières minutes (19 – 18, 50ème), l’écart maximal entre les deux équipes, n’ayant été atteint qu’au coup de sifflet final, 26 – 21.

S’ils maintiennent leur dynamique actuelle, les Bleus devraient terminer la phase aller, à la première place du classement. Deux chocs entre équipes du quatuor de tête restent à disputer d’ici-là : Aulnay – Le Bourget (8ème journée) et Le Bourget – Serris (9ème journée). N’oublions pas non plus FB2M, qui accueillera les quatre premiers, lors des matches retour.

Passionnant tout ça !

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff. Forfait Pén.
1 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 1B 16 6 5 0 1 165 138 27 0 0
2 AULNAY HANDBALL 16 6 5 0 1 193 156 37 0 0
3 HANDBALL CLUB DU BOURGET 16 6 5 0 1 159 137 22 0 0
4 HANDBALL CLUB SERRIS VAL D’EUROPE 1B 13 5 4 0 1 151 128 23 0 0
5 FB2M HANDBALL 1B 12 6 3 0 3 161 130 31 0 0
6 HANDBALL CLUB DU PARISIS 10 6 2 0 4 165 177 -12 0 0
7 HANDBALL CLUB VÉLIZY 8 6 1 0 5 171 181 -10 0 0
8 CSM BONNEUIL HANDBALL 7 6 1 0 5 96 151 -55 1 0
9 ENTENTE CELLOIS/LOUVECIENNES 5 5 3 0 2 142 147 -5 0 0
10 ASNIÈRES HANDBALL CLUB 1C 5 6 0 0 6 117 175 -58 0 1

 

 

 

Bois-Colombes reste ce matin, la seule équipe invaincue de sa poule, après avoir battu Issy Paris Hand 3. Une victoire sans appel, que les Bleues devront confirmer samedi prochain à Colombes (gymnase Ambroise Paré, 20 heures 30), pour terminer la phase aller, à la première place.

En effet, le championnat est ainsi fait, qu’il faudra attendre le 24 novembre et la septième journée, pour que tout le monde ait disputé le même nombre de matches, et qu’enfin le classement reflète “en temps réel”, la hiérarchie des clubs en lice.

Même si l’écart final est assez large, rien ne fut simple pour la bande d’Élodie Hector.

Imposant un rythme assez lent à la partie, les Isséennes ont d’abord mené les débats (5 – 7, 17ème), en s’appuyant, notamment, sur la puissance de leur base arrière. Les Bois-Colombiennes éprouvent alors d’énormes difficultés, à contenir Alicia Kobi ou Aminata Keita (4 buts chacune).

Les rentrées de Gaëlle Rozeron (4 buts), d’Hafsa Bichoutar (4 buts) et d’Imane Boualaoui (2 buts), laissées sur le banc au coup d’envoi, ramèneront de la densité défensive, si bien que Bois-Colombes atteindra le repos, avec un avantage flatteur de 3 buts, 12 – 9.

Au retour des vestiaires, nos joueuses dictent enfin le tempo, et procédant par leurs traditionnelles séquences “défense / contre-attaque”, elles s’envolent, pour compter sept buts d’avance, à la 45ème, 21 – 14.

Derrière notre défense, Marie Tremblier (12 arrêts), réalise une nouvelle fois, une excellente prestation, laquelle facilite ce genre d’enchaînements. Soulignons cependant, que les visiteuses ne disposaient pas de leur gardienne n°1, Fiona Bleau, longtemps dans l’effectif de la réserve d’Issy Paris, en N1 et N2….

24 – 17 à l’entrée des cinq dernières minutes, les Bleues se relâchent en fin de match, mais préservent un succès confortable, 25 – 19, en même temps que leur invincibilité.

  Nos filles n’ont pas tremblé, et ont su se montrer à la hauteur de ce premier tournant de leur saison. Bravo !
Le classement :

PlaceÉquipePointsJouéGagnéNulPerduBut+But-Diff.Forfait
1ISSY-PARIS HAND 3135301999090
2BOIS COLOMBES SPORTS HB12440012547780
3ES COLOMBES HB 1B732018771160
4CSM PUTEAUX HB 1B6410360104-440
5CLAMART HB531026782-150
6AS FONTENAY-AUX-ROSES HB53102686530
7AS MEUDON HB340035198-471

Alors qu’elles s’apprêtent à disputer leur choc au sommet contre Issy Paris Hand 3, nos seniors filles découvrent le nom de leur prochain adversaire en Coupe de France.

Comme lors du tour précédent, les Bleues seront en déplacement. Elles iront en effet défier le Montfermeil Handball, le week-end des 1er et 2 décembre 2018.

Difficile de se faire une idée de la valeur des Montfermeilloises, puisqu’elles n’ont disputé qu’une seule rencontre de championnat à ce jour (nul à Montreuil, 19 – 19).

Pour parvenir à ce stade de la compétition, les Séquano-Dionysiennes ont successivement éliminé, deux clubs Seine-et-Marnais. D’abord Mitry-Mory, 31 – 20, puis Courtry, 15 – 13, à chaque fois, à l’extérieur.

Comme vous le savez, nos moins de 15 ans masculins 1 (nés en 2004 et 2005) ambitionnent de participer à un tournoi international dans la région de Barcelone, du 19 au 22 avril 2019, puis d”y accomplir un stage de perfectionnement, jusqu’au 29 avril 2019.

L’occasion pour ce groupe d’acquérir de l’expérience, tout en devenant de véritables citoyens, puisque, cette formidable entreprise sera auto-financée par les actions menées conjointement par nos jeunes joueurs eux-mêmes, leurs familles et le Club.

Parmi ces initiatives, la vente de chocolats pour les fêtes de fin d’année, dont tous les bénéfices iront au financement de ce projet.

Il ne vous reste que quelques jours pour visiter la boutique en ligne asso.initiatives.fr , après avoir  “copié-collé”, dans la case prévue à cet effet, le code d’accès suivant i247141e5b.

Pour respecter les délais de livraison, cette opération s’arrêtera le 20 novembre 2018.

Alors profitez des quelques jours qui restent pour joindre l’utile à l’agréable.

Merci de votre aide !

Dans un championnat famélique (alors que la compétition a démarré le 15 septembre, les Bleues n’ont disputé que 3 matches !), Élodie Hector et ses partenaires n’ont que quelques rendez-vous à marquer d’une croix blanche. Parmi ceux-ci, les confrontations avec Issy Paris Hand 3, dont la première aura lieu, ce samedi 10 novembre à 18 heures 30, dans la salle Christian Genestine du complexe Albert Smirlian.

Les Isséennes, avec une rencontre de plus, sont en tête de la poule, et n’ont, jusqu’à présent, signé que des victoires, dont la plus significative est celle acquise contre Colombes 1B (27 – 26).

Dans les résultats des deux équipes, seuls leurs succès contre Clamart peuvent être comparés (30 – 21 pour Bois-Colombes et 29 – 20 pour Issy Paris).

En effet, Puteaux 1B, a présenté deux effectifs presque totalement différents contre les Bois-Colombiennes (33 – 2 pour BCS) et contre les Isséennes (24 – 19 pour IPHB), et Meudon a déclaré forfait contre Issy, après avoir été étrillé à Smirlian (5 – 37)…

Ce choc entre deux formations invaincues, doit être abordé avec autant de prudence que de confiance, par nos filles, qui restent sur une difficile mais convaincante qualification, en Coupe de France, 26 – 20, à Champs-sur-Marne.

Venez les encourager, elles le méritent !

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff. Forfait
1 ISSY-PARIS HAND 3 12 4 3 0 0 80 65 15 0
2 BOIS COLOMBES SPORTS HB 9 3 3 0 0 100 28 72 0
3 ES COLOMBES HB 1B 7 3 2 0 1 87 71 16 0
4 CSM PUTEAUX HB 1B 6 4 1 0 3 60 104 -44 0
5 CLAMART HB 5 3 1 0 2 67 82 -15 0
6 AS FONTENAY-AUX-ROSES HB 5 3 1 0 2 68 65 3 0
7 AS MEUDON HB 3 4 0 0 3 51 98 -47 1

La défaite subie à Rouen (33 – 34), le 14 octobre dernier, risque de peser très lourd. S’ils veulent se qualifier, les Bleuets n’ont plus le droit à l’erreur, d’autant que le classement actuel devrait être chamboulé par la prise en compte des sanctions inscrites dans le procès verbal de réunion de la Commission d’Organisation des Compétitions du 25 septembre 2018 (consultable ici).

Ceci ferait de l’Entente Seine Eure Iton le co-leader de la poule à égalité avec Bois-Colombes et l’Entente Caen Falaise Calvados. De son côté Cherbourg perdrait huit points et ses chances de qualification pour le niveau haut de la deuxième phase de la compétition.

Pour demeurer dans les trois premiers (places qualificatives pour le Championnat de France, les places 4, 5 et 6 envoient en Challenge de France), Paul Maretti et ses coéquipiers seraient fort inspirés de s’imposer à Vernon, sachant qu’ils devront ensuite se déplacer à Cherbourg, avant d’accueillir Falaise.

Le match de préparation disputé à Neuilly-en-Thelle a, une nouvelle fois, souligné leur inconstance. Cette lacune est préoccupante, car les meilleures équipes, avec lesquelles les Bleuets peuvent rivaliser au cours de leurs temps forts, exploitent impitoyablement leurs temps faibles, au point de tuer tout suspense, quant à l’issue de la rencontre…

La victoire en Normandie dimanche sera compliquée, mais envisageable.

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 16 7 4 1 2 202 178 24
2 CONVENTION COTENTIN (Cherbourg) 16 7 4 1 2 212 188 24
3 E. SEINE EURE ITON HB 15 7 3 2 2 208 213 -5
4 ENTENTE CAEN / FALAISE / CALVADOS 14 7 3 1 3 202 194 8
5 POINTE DE CAUX (Gonfreville) 13 7 3 0 4 198 209 -11
6 GRAND ROUEN HB 10 7 1 1 5 193 233 -40
 
 

Le programme du samedi 10 novembre 2018, proposera, dans la salle Christian Genestine du complexe sportif Albert Smirlian, trois matches d’affilée, où les équipes Bois-Colombiennes en lice auront l’objectif de confirmer ou d’aller chercher la première place de leur championnat.  Si les U18M2 ouvriront les hostilités à 16 heures 30, contre Courbevoie, c’est notre réserve masculine 1B, qui clora cette journée intense, par la réception, à 20 heures 30 d’Aulnay-sous-Bois.

Les deux équipes s’étaient déjà affrontées lors de la saison 2017 – 2018, et les Séquano-Dionysiens l’avaient emporté à deux reprises, échouant cependant, à concrétiser une accession à la division supérieure qui leur semblait promise.

Avec 5 victoires en 5 matches, Aulnay survole la poule, grâce à une attaque d’une efficacité redoutable : plus de 34 buts de moyenne (172 au total) !

Seule équipe à avoir “accroché” le leader, FB2M, battue 22 – 24. En revanche,  Serris 1B (2ème avec BCS et Le Bourget), chez qui les Bleus, sans gardien, s’étaient inclinés (25 – 32), a explosé devant la puissance offensive Aulnaysienne ( 22 – 35).

Les partenaires de William Unimon ont une chance, pour peu qu’ils se montrent à la hauteur, défensivement. Statistiquement leur couverture est la troisième de la poule (117 buts encaissés), bien qu’ayant déjà joué, trois des des quatre meilleures équipes actuelles au classement.

N’hésitez pas à venir les encourager !

Le classement :

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 AULNAY HANDBALL 15 5 5 0 0 172 130 42
2 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 1B 13 5 4 0 1 139 117 22
3 HANDBALL CLUB SERRIS VAL D’EUROPE 1B 13 5 4 0 1 151 128 23
4 HANDBALL CLUB DU BOURGET 13 5 4 0 1 131 116 15
5 FB2M HANDBALL 1B 9 5 2 0 3 125 107 18
6 HANDBALL CLUB VÉLIZY 7 5 1 0 4 142 151 -9
7 HANDBALL CLUB DU PARISIS 7 5 1 0 4 135 148 -13
8 CSM BONNEUIL HANDBALL 6 5 1 0 4 75 123 -48
9 ENTENTE CELLOIS/LOUVECIENNES 5 5 3 0 2 142 147 -5
10 ASNIÈRES HANDBALL CLUB 1C 4 5 0 0 5 94 139 -45
 

Premier match de championnat Excellence pour nos U15M1, avec un déplacement (dimanche 11 novembre à 16 heures), très périlleux, à Serris. Après s’être qualifiés pour le niveau régional, les partenaires de Liam Vigouroux ont connu des brassages (phase déterminant la division dans laquelle les équipes évolueront), très difficiles. Un peu, comme s’ils se satisfaisaient déjà d’être en ligue, sans ambition supplémentaire.

A leur décharge, l’absence sur blessure de Marvin Ouattara (sa participation n’est à priori, pas prévue), amoindrissait sensiblement le potentiel offensif de leur base arrière.

Il n’empêche, qu’il faudra afficher un tout autre état d’esprit, dans la compétition qui démarre, si les Bleuets ne veulent pas être réduits au statut de simples figurants. S’ils n’affichent pas une plus grande détermination et une combativité féroce, l’addition risque d’être salée, semaine après semaine.

Souhaitons qu’ils en aient pris conscience…

Hasard du calendrier, trois de nos équipes disputeront ce week-end, un “choc au sommet” avec , comme enjeu, la première place de leur championnat. Ces trois rencontres se succéderont, ce samedi 10 novembre, dans la salle Christian Genestine, du complexe sportif Albert Smirlian.

Nos moins de 18 ans masculins 2 ouvriront le bal à 16 heures 30, par la réception de Courbevoie. Les deux clubs invaincus après trois journées, affichent une égalité presque parfaite, les Bleuets disposant seulement d’un léger avantage (+4) à la différence de buts générale, +59 contre +55.

 

A 18 heures 30, nos seniors filles prendront le relais contre Issy Paris Hand 3.

Si les deux équipes n’ont toujours pas connu la défaite, les Isséennes comptent un match de plus, et devancent donc les Bois-Colombiennes aux points, 12 contre 9. Une victoire des Bleues ne leur offrirait pas directement la tête du classement, puisque les deux formations ne retrouveront un nombre de matches joués, équivalent, que lors de la dernière journée aller, le 24 novembre. Reste qu’elles se mettraient dans les meilleures dispositions avant d’aller défier la réserve de Colombes, troisième, la semaine suivante.

Enfin à 20 heures 30, nos seniors masculins 1B accueillent Aulnay, l’ogre de la poule C, avec 5 succès en 5 matches. Déjà vainqueurs à Smirlian la saison dernière, les Aulnaysiens avaient raté d’un rien, l’accession à la division supérieure. Le groupe s’est encore renforcé avec Mohamed Laoine, en provenance de Livry-Gargan.

Les partenaires de William Unimon auront fort à faire pour contenir l’attaque Séquano-Dionysienne, de loin la plus efficace du championnat. S’ils l’emportaient, les Bois-Colombiens reviendraient à égalité, avec probablement Serris et Le Bourget, largement favoris, contre respectivement, l’Entente Cellois/Louveciennes et Bonneuil.

Quatre concurrents sur la même ligne, voilà qui donnerait du piment à la compétition.

Quel type de supporter êtes-vous au bord d’un terrain de sport ? C’est la question que posait un test élaboré par la FFBB, dans le cadre d’une campagne, lancée il y a quelques années, pour lutter contre les incivilités.

Après l’avoir transposé au handball, nous vous proposons d’y répondre, sans prétention, ni jugement autre que le vôtre, puisque vous seul(e) lirez vos résultats.

Première étape, téléchargez (indispensable pour pouvoir cocher les cases), puis répondez au questionnaire en cliquant ici.

Deuxième étape, consultez les résultats, et découvrez quel type de parent supporter vous êtes, en cliquant ici.

Amusez-vous bien !

A une semaine de renouer avec la compétition, nos moins de 18 ans masculins 1 disputaient un match amical à Neuilly-en-Thelle. Une répétition grandeur nature, avant le déplacement à Vernon, dimanche prochain, pour un choc dont le résultat aura d’énormes conséquences sur la qualification pour le championnat Élite.

Plusieurs absences à noter côté Bois-Colombien, lesquelles n’empêchent pas les Bleuets d’aborder la rencontre par le bon bout. Appliqués défensivement, Arnaud Thiévin et ses partenaires basculent à la pause, avec une avance confortable, 16 – 10.

Comme trop souvent cette saison, les Bleuets seront ensuite trahis par leur inconstance. Notre défense devient une cour de récréation où chacun y va de son initiative personnelle, sans tenir compte de ses coéquipiers. Notre attaque n’est pas en reste, puisque les meneurs de jeu s’époumonent à annoncer des enclenchements, que personne ne respecte…

Conséquence, nos garçons parviennent à sauvegarder in extremis, le plus petit des avantages, et l’emportent 28 – 27.

La partie aura surtout permis de relancer les organismes, car les interrogations sur le niveau réel ou supposé du groupe, demeurent.

La partie livrée par nos seniors filles à Champs-sur-Marne, dans le cadre de la Coupe de France 2018 – 2019, ne restera pas dans les annales. Mais l’essentiel est acquis, avec la qualification pour le tour suivant.

A vouloir se détacher rapidement (6 – 2 au quart d’heure), les Bleues ont souvent confondu, vitesse et précipitation.

Mauvais choix tactiques en attaque, fautes techniques ou oublis défensifs, les partenaires d’Élodie Hector, ne parviennent à basculer en tête à la pause (12 – 11), que grâce à l’excellente prestation de Séverine Herry dans nos buts.

Au retour des vestiaires, les Bleues reviennent à du “classique”, avec le repositionnement des joueuses sur leur poste préférentiel, mais optent pour un dispositif défensif différent.

Avec une Marie Tremblier, elle aussi très en verve dans nos buts, nos filles développent avec davantage de précision des enchaînements “défense / contre-attaque”, si bien qu”en un peu plus de 10 minutes, elles portent leur avance à quatre buts (18 – 14, 42ème).

Hafsa Bichoutar (7 buts) signera un triplé, prolongé par Julie Taillandier (3 buts) puis Roselyne Laferrière (5 buts). Ce 5 : 0 tuera tout suspense (24 – 16 à la 49ème), même si les Campésiennes parviendront à réduire l’écart en fin de rencontre.

La victoire, 26 – 20, prolonge l’aventure du groupe, dans cette épreuve que les Bois-Colombiennes apprécient particulièrement.

Retour au championnat, dès samedi prochain, avec le choc pour la première place, contre Issy 3 ( Smirlian, 18 heures 30).

En totale cohérence avec le discours d’avant-match, il faut prendre la victoire contre Haguenau (28 – 23), avec soulagement, puisqu’elle éloigne, durablement on l’espère, les Bleus de la zone de relégation.

En revanche, une analyse plus poussée de la prestation des partenaires de Baptiste Person (4 buts) laisse dubitatif…

Bien emmenés par le virevoltant Vincent Gilbert (8 buts), efficace dans son aile droite, même depuis “le point de corner”, les Bas-Rhinois ont longtemps accroché les Bois-Colombiens, chahutés défensivement (6 – 6 à la 17ème, 13 – 11 à la pause). Régulièrement débordés dans le duel, approximatifs dans leurs articulations, les Bleus n’ont certes encaissé que 23 buts, mais la qualité de l’effectif Haguenovien est, par exemple, très loin de celui du voisin Asnièrois, qui en avait inscrit un total identique, quinze jours plus tôt.

Les hommes de Guy Vigné n’ont réussi à se détacher qu’aux alentours de la quarantième minute (20 – 14), avec un écart maximum de 7 buts, atteint un quart d’heure plus tard (26 – 19, 56ème).

Les Alsaciens, décidément très combatifs, reviendront à trois longueurs (26 – 23) à l’entrée de la dernière minute, mais les Bleus, bien qu’en double infériorité numérique, accroîtront cet avantage dans les 30 dernières secondes.

Côté positif, signalons les bonnes rentrées de Dany Edward (3 buts, avant d’être préservé en seconde période, victime de crampes), de Yann Ntamba (1 but), précieux dans la partie “obscure” du poste pivot, et de Jérémie Houssays (3 buts) à la direction du jeu.

A l’inverse, David Finkiel (3 buts) doit s’attendre à subir les foudres de la commission de discipline, à la suite de sa disqualification pour contestation des décisions arbitrales.

La prochaine journée emmènera nos garçons à Plaisir (9ème), le dimanche 18 novembre à 16 heures.

Le classement :

1 ENTENTE ASNIÈRES / COLOMBES 17 6 5 1 0 163 142 21
2 E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL 16 6 5 0 1 195 166 29
3 SAINT-MICHEL SPORTS 15 6 4 1 1 184 161 23
4 MASSY ESSONNE HB 12 6 3 0 3 166 174 -8
5 STELLA SPORTS SAINT-MAUR HANDBALL 12 6 3 0 3 177 160 17
6 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 12 6 3 0 3 153 142 11
7 MONTFERMEIL HANDBALL 11 5 3 0 2 147 145 2
8 AS SAINT MANDE HANDBALL 11 6 2 1 3 138 163 -25
9 PLAISIR HANDBALL CLUB 10 6 2 0 4 150 147 3
10 HAGUENAU 9 6 1 1 4 159 181 -22
11 FC MULHOUSE 9 5 2 0 3 122 140 -18
12 THIONVILLE MOSELLE HANDBALL 6 6 0 0 6 169 202 -33
 

Après quinze jours d’introspection collective sans concession, Baptiste Person et ses partenaires ont dû admettre qu’ils devaient abandonner, faute de les assumer, leurs ambitions initiales. Retour à la cruelle réalité donc, et constat que, la réception d’Haguenau ce soir (Salle Christian Genestine, Complexe sportif Albert Smirlian, 20 heures 30), est déjà un match pour le maintien.

Fi des digressions sur la qualité du jeu ou les options tactiques, seule compte la victoire, même par le plus petit des écarts !

Les Bleus n’ont qu’un point d’avance sur le premier relégable (Saint-Mandé), et, tout autre résultat qu’un succès, les plongerait dans la zone rouge.

L’habit de lumière restera dans le placard. C’est le bleu de chauffe que devront revêtir les hommes de Guy Vigné, et se mettre au boulot…

Le technicien Bois-Colombien a apporté quelques retouches au groupe défait à Asnières. Ronan Autegarden, Théo Charles et Nacim Tourèche sont remplacés par Jérémie Houssays, Dany Edward et Yann Ntamba. Pour ces deux derniers, il s’agira de leurs premiers pas en équipe fanion.

Si Yann Ntamba dispose, pour avoir déjà évolué dans la division supérieure, d’une certaine expérience, le jeune Dany Edward découvrira, en revanche, ce niveau de jeu.

N’hésitez pas à venir les soutenir !

Place Équipe Points Joué Gagné Nul Perdu But+ But- Diff.
1 ENTENTE ASNIÈRES / COLOMBES 14 5 4 1 0 132 119 13
2 E. STRASBOURG SCHILTIGHEIM ALSACE HANDBALL 13 5 4 0 1 166 140 26
3 SAINT-MICHEL SPORTS 12 5 3 1 1 149 138 11
4 STELLA SPORTS SAINT-MAUR HANDBALL 11 5 3 0 2 153 134 19
5 MONTFERMEIL HANDBALL 11 5 3 0 2 147 145 2
6 MASSY ESSONNE HB 11 5 3 0 2 143 139 4
7 FC MULHOUSE 9 5 2 0 3 122 140 -18
8 BOIS COLOMBES SPORTS HANDBALL 9 5 2 0 3 125 119 6
9 PLAISIR HANDBALL CLUB 9 5 2 0 3 124 118 6
10 AS SAINT MANDE HANDBALL 8 5 1 1 3 112 139 -27
11 HAGUENAU 8 5 1 1 3 136 153 -17
12 THIONVILLE MOSELLE HANDBALL 5 5 0 0 5 146 171 -25
Au mental…

Le deuxième tour de la Coupe de France enverra donc nos seniors féminines à Champs-sur-Marne, samedi 3 novembre, à 20 heures 30 (gymnase Pablo Picasso, 1 allée Claude Monet).

Le HBC Campésien occupe actuellement, la première place du championnat de 2ème division territoriale de Seine-et-Marne, à égalité de points avec Courtry et Sénart 2.

Côté Bois-Colombien, plusieurs défections vont affecter, en particulier, la base arrière (Imane Boualaoui, Charazede Chabi, Gaëlle Rozeron), contraignant le groupe à rechercher d’autres formes de jeu, pour pallier l’ absence de tireuses à distance, même si Sara Jlil ou Gaëlle Videau peuvent assumer ce rôle.

Nos filles auraient dû garder le rythme de la compétition, en disputant un match de Coupe des Hauts-de-Seine, prévu le premier week-end des vacances scolaires, mais cette rencontre a disparu du calendrier sans la moindre explication, malgré des relances auprès du comité 92, organisateur de l’épreuve…

Des difficultés, les partenaires d’Élodie Hector en ont déjà surmonté, grâce à un mental à toute épreuve, et nul doute qu’elles sauront une nouvelle fois, tout donner, pour passer l’obstacle Campésien.

A quarante-huit heures d’accueillir Haguenau, les Bleus poursuivent leur préparation. Une dernière séance est prévue demain soir au gymnase Jean Jaurès, avant de retrouver la salle Christian Genestine du complexe Albert Smirlian, pour y disputer la rencontre.

Promu en fin de saison dernière, les Bas-Rhinois connaissent un début de championnat à peine plus médiocre que celui des Altoséquanais.

Les Alsaciens occupent la 11ème place, synonyme de relégation, avec 8 points, à une petite longueur des Franciliens, huitièmes avec 9 points.

A l’actif d’Haguenau, un nul, 30 – 30, contre Saint-Michel (3ème) lors de la première journée, et une victoire contre Mulhouse, 32 – 25, lors de la troisième.

Conscients de leur situation inconfortable, les Haguenoviens viennent à Bois-Colombes avec l’intention de s’y imposer, ce qui aurait comme conséquence d’inverser les positions des deux équipes, au classement.

Une rencontre à prendre avec la plus extrême précaution pour les hommes de Guy Vigné, et ce, dès le coup d’envoi…, pour éviter les déconvenues du type Strasbourg Schiltigheim ou Asnières.

Le Comité des Hauts-de-Seine nous a communiqué les formules des compétitions pour la catégorie moins de 18 ans féminines. 

En premier lieu, deux poules de six équipes, Excellence et Honneur ont été constituées, dont vous trouverez la composition ci-dessous. 

Par rapport au nombre de journées (10) pour ces deux niveaux de pratique,  jugé trop faible, il a été ajouté une Coupe des Hauts-de-Seine sur 6 journées. Les  Bleuettes commenceront leur Championnat par la réception de Vanves.

Pour la Coupe, 4 poules ont été constituées sur tirage au sort.

Une première  phase en matches simples sur trois dates, puis des quarts de finale pour les deux premiers de chaque poule, selon le schéma suivant :

1 de A – 2 de B / 1 de B – 2 de  A / 1 de C – 2 de D / 1 de D – 2 de C.

Suivront des demi-finales entre les vainqueurs des matches 1 et 3, et 2 et  4. La finale opposera les gagnants de ces demies.

La particularité est que les vaincus poursuivent la  compétition  dans une “consolante” officielle, mais sans enjeu.

La sélection départementale masculine  (joueurs nés en 2005) a subi une défaite sur  le plus petit des écarts,  27 – 28, contre son homologue des Yvelines, dans le cadre de la première journée des Intercomités.

Cruel pour Jonathan Custos-Aupin, Benjamin Martins, Chaïm Soualem et Liam Vigouroux, les quatre Bois-Colombiens qui figuraient dans le groupe alto-séquanais.

 

La  ligue Île-de-France nous a communiqué la composition des poules des championnats régionaux moins de 15 ans masculins. Les partenaires de Liam Vigouroux ont été versés dans la poule B de la division Excellence. 

Rappelons que le titre Excellence se disputera entre les premiers des poules A et B. Les  Bleuets commenceront par un déplacement à Serris.

Dans la  division supérieure Élite, l’ACBB est le seul représentant Alto-séquanais, confirmant ainsi son statut de meilleur club du département chez les jeunes.


La paire d’arbitres formée de Sam Bion et Nathan Le Guerneuvé a été très (la plus) performante au cours du stage organisé par le Comité des Hauts-de-Seine, en début de semaine.

Conséquence, nos 2 JAJ (juges arbitres jeunes) ont été retenus pour officier lors du prestigieux tournoi international de Tremblay, samedi 27 et dimanche 28 octobre.

Une bonne prestation et ils passeront arbitres régionaux. 

Le Club est fier de ses 2 représentants, et les félicite chaleureusement. Bravo!

Quoi de plus agréable pour nos joueurs, que de se sentir soutenus en  évoluant devant des tribunes pleines ? Quelques clichés pris sur le vif montrent que le “spectacle” ( à prendre avec humour…) peut aussi se situer dans les  gradins…

Il faut dire que les matches ne sont pas toujours passionnants. Alors les spectateurs s’occupent comme ils peuvent…

Mais, chaque rencontre doit rester un moment privilégié, une sorte de fête, quelle que soit l’importance de l’enjeu.

Alors que préférez-vous être?

La commission départementale d’organisation des compétitions nous a communiqué la formule du championnat pour la catégorie moins de 13 ans masculins, laquelle a été adaptée en fonction du nombre d’équipes engagées (44), et en tenant compte des résultats du”Challenge du 92″.
Pour les quatre divisions, Excellence, Honneur, 1ère division et 2ème division (4 poules de 8), rencontres sur 14 journées en matches aller-retour, à partir du 10 novembre 2018.

Excellence Honneur 1ère division 2ème division
1- Rueil AC 1
2- USM Malakoff 1
3- Bois Colombes Sports 2
4- ES Nanterre HB 1
5- ASV Châtenay-Malabry 1
6- Chaville HB 1
7- Asnières HC 1
8- ACBB 1
1- AS Fontenay-aux-Roses
2- Issy HB Masculins 1
3- AS Meudon 1
4- CSM Puteaux
5- Courbevoie HB 1
6- Stade de Vanves 1
7- Levallois SC 1
8- Bois-Colombes Sports 1
1- Rueil AC 2
2- ES Colombes 1
3- AS Meudon 2
4- HBC Antony 1
5- Clamart HB
6- ACBB 2
7- ASV Châtenay-Malabry 2
8- US Ville d’Avray
1- HBC Antony 2
2- HBC Vaucresson
3- Bois Colombes Sports 3
4- ES Nanterre HB 2
5- HBC Suresnes
6- Chaville HB 2
7- Asnières HC 2
8- Exempt

Le vainqueur de la poule Excellence sera déclaré champion départemental.

La 3ème division comprendra 2 poules de 6, et disputera une compétition en deux phases.

1ère phase : rencontres sur 5 journées en matches simples selon le calendrier du comité (du 10 novembre 2018 au 16 décembre 2018).
3ème division

Poule A Poule B
1- Rueil AC 3
2- ASV Châtenay-Malabry 3
3- USM Malakoff 2
4- Issy HB Masculins 2
5- Levallois SC 2
6- Courbevoie HB 2
1- Stade de Vanves 2
2- ES Colombes 2
3- ACBB 3
4- Bagneux
5- ACBB 4
6- AS Meudon 3

 

2ème phase : une poule haute et basse sur 10 journées en matches aller-retour selon le calendrier du comité (du 13.01.2018 au 26.05.2018)

Poule haute Poule basse
1- 1 de A
2- 1 de B
3- 2 de A
4- 2 de B
5- 3 de A
6- 3 de B
1- 4 de A
2- 4 de B
3- 5 de A
4- 5 de B
5- 6 de A
6- 6 de B

Le vainqueur de la poule haute sera déclaré champion de 3ème division du département.

La commission départementale d’organisation des compétitions nous a communiqué la formule du championnat pour la catégorie moins de 13 ans féminines. Celle-ci a été adaptée au nombre d’équipes engagées.

1ère phase : deux poules, A et B, ont été constituées en fonction des résultats du “Challenge du 92”, en matches simples, du 10/11 novembre 2018 au 15/16 décembre 2018 (soit 5 journées).

Poule A Poule B
  1. HBC Antony
  2. Entente Mont Valérien
  3. Bois-Colombes Sports Handball
  4. Courbevoie Handball
  5. ACBB 2
  6. ASV Châtenay-Malabry 2
  1. Issy Paris Hand
  2. ACBB 1
  3. USM Malakoff
  4. ASV Châtenay-Malabry 1
  5. ES Colombes
  6. Levallois SC

 

2ème phase : deux poules, Excellence et Honneur, seront constituées selon les résultats de la 1ère phase, en matches aller-retour, à partir du 13 janvier 2019 (soit 10 journées).

Excellence Honneur
  1. 1 de A
  2. 1 de B
  3. 2 de A
  4. 2de B
  5. 3 de A
  6. 3 de B
  1. 4 de A
  2. 4 de B
  3. 5 de A
  4. 5 de B
  5. 6 de A
  6. 6 de B

Le vainqueur de la poule Excellence sera déclaré champion départemental.

Échauffement insuffisant ? Digestion prolongée ? Toujours est-il que nos U18M1 ont abordé de la pire des manières leur rencontre face à Gonfreville (Pointe de Caux), en se retrouvant menés, 2 – 8, dès la huitième minute de jeu. Inconsistants en attaque placée, où chaque arrière déclenche tour à tour des tirs inopportuns (il faudra apprendre à davantage faire “avancer” le ballon), ils offrent à leurs adversaires des balles de contre-attaques, parfaitement exploitées. Heureusement,  Aurélien Manscour, auteur d’une excellente partie dans ses buts,  évite à ses partenaires, d’être définitivement largués.

La rentrée d’Arnaud Thiévin sur le poste de demi-centre ramène un peu d’ordre dans notre jeu d’attaque, si bien que de manière inespérée, les deux équipes sont à égalité, à la pause, 12 – 12.

Les égalités se succèdent alors, une dizaine de minutes, jusqu’à ce que Dany Edward (8 buts) offre pour la première fois de la partie, deux buts d’avance à ses partenaires (18 – 16, 40ème). L’instant sera crucial, puisque Gonfreville ne parviendra plus à recoller.

Les Bois-Colombiens porteront même leur avantage à quatre buts (26 – 22, 53ème), mais devront se contenter d’un succès, plus étriqué, 28 – 25.

Cette victoire les repositionne provisoirement en tête de la poule, mais le calendrier à venir est extrêmement compliqué.

Il faudra en effet se déplacer à Vernon (3ème) le 11 novembre, puis à Cherbourg (2ème) le 18, avant d’accueillir Caen (4ème) le 25. Les classements indiqués entre parenthèses, n’intègrent toujours pas les pénalités sportives annoncées par la C.O.C, en défaveur de Cherbourg….

Nos U15M1 achèvent les délayages régionaux sur une troisième défaite, contre Villiers (23 – 27), même si cette dernière a été moins lourde que les deux précédentes. Les Bleuets auraient même pu espérer mieux, sans la multitude de maladresses techniques offensives (passes mal assurées ou échecs au tir) et les oublis défensifs, désarmants de “candeur tactique”…

Reste une belle combativité, qui leur a permis de faire “jeu égal” sur la seconde période, après avoir basculé à la pause, avec un retard de 4 buts (11 – 15).

La poule Excellence  de leur championnat, devrait nous être communiquée très vite. Les partenaires de Thomas Baptiste (5 buts) ont beaucoup de travail devant eux, pour y faire plus que de la simple figuration…

Il faut croire que les partenaires de Baptiste Person (2 buts) n’apprennent pas de leurs erreurs, puisqu’une nouvelle fois, à l’image de leur défaite contre Strasbourg Schiltigheim, ils ont anéanti toute chance de victoire chez le voisin Asniérois, en réalisant une première période, catastrophique.

Étouffés par la défense adverse, mis en échec par le gardien Samir Baamrani (11 arrêts, mais remplacé à la pause de manière surprenante par son coéquipier Steven Eludut, beaucoup moins en réussite), les Bleus (en blanc pour l’occasion) n’ont été capables d’inscrire que 2 (!) buts au cours des 20 premières minutes (2 – 10).

Stériles en attaque, mais aussi transparents défensivement, ils parviennent à “limiter” les dégâts à la pause, 9 – 13.

Au retour des vestiaires, Théo Charles (4 buts) réduit très vite l’écart (12 – 14, 32ème), annonçant une révolte, plutôt désordonnée. Au prix d’une débauche d’énergie enthousiasmante, Bois-Colombes égalise à l’entrée du “money time” (21 – 21, 55ème) mais doit composer, sans son principal atout offensif, Stéphane Drané (5 buts), exclu pour la troisième fois, quelques minutes plus tôt.

Les efforts déployés pour ce retour inespéré, altèrent probablement la lucidité des Bois-Colombiens qui gaspillent plusieurs balles pour prendre l’avantage, par des options tactiques offensives, guère convaincantes.

Après l’expulsion de Youri Mazzocchi (4 buts), les Bleus se procurent une balle qui leur permettrait d’arracher le nul, qu’ils vendangent à une dizaine de secondes du coup de sifflet final.

L’Entente préservera son invincibilité et augmentera même son avantage, 23 – 21.

La fin de match est houleuse entre “supporters” des deux camps, qui altèrent l’image des deux Clubs, en se comportant de la sorte. Les hommes de Guy Vigné ont suffisamment de problèmes à résoudre, pour ne pas ajouter ce type de difficultés…

Prochain match à domicile contre Haguenau, samedi 3 novembre, à 20 heures 30


Leader invaincu du championnat (trois victoires, un nul), l’Entente Asnières Colombes accueille Bois-Colombes, ce soir à 19 heures (gymnase Georges Carpentier, rue du Ménil, Asnières), dans le cadre de la cinquième journée de championnat N3. Le voisin Asniérois reste sur une formidable performance, en étant allé destituer Strasbourg Schiltigheim  de sa première place (29 – 27), au terme d’un match parfaitement maîtrisé (17 – 11 à la pause), les Alsaciens n’étant jamais revenus à moins de deux buts.

Dans le même temps, les Bleus se sont montrés beaucoup plus laborieux, pour venir à bout de Thionville (26 – 21), qui vaut certes mieux, que son statut actuel de lanterne rouge, mais est loin de disposer du même effectif que la réserve Strasbourgeoise.

A la recherche de stabilité, Guy Vigné a reconduit son groupe à l’identique, même s’il avoue être “…perplexe quant à nos exigences technico-tactiques, tant la semaine fut compliquée pour les élever… Gare !”.

Bien que n’ayant jamais figuré dans la même poule, les deux équipes se connaissent parfaitement bien, s’affrontant plusieurs fois par saison en amical.

Avec humour, le technicien Bois-Colombien redoute que “…l’invitation reçue pour l’antre de Carpentier, ne s’inscrive pas dans la Fête des voisins…”. Relégués de la division supérieure à l’issue de l’exercice 2017 – 2018, les Asniérois affichent, en effet, clairement, leur désir de remonter dès 2019.

Leur bon début de compétition semble confirmer cette ambition.

Lundi 22 et mardi 23 octobre, le Comité Départemental de Handball des Hauts-de-Seine organise un stage de perfectionnement, destiné aux Juges Arbitres Jeunes.

Parmi les 14 candidats retenus figurent trois Bois-Colombiens : Sam Bion et Nathan Le Guerneuvé, qui ont déjà eu l’honneur d’officier lors des Inter-Comités, la saison dernière, et Jean-Alain Laplante dont l’habituel partenaire, Vincent Bennaï est hélas indisponible.

Le Club souhaite à ces trois garçons, un maximum de réussite.

La difficile victoire obtenue contre Le Bourget, candidat déclaré à la montée, a repositionné notre réserve 1B, à la deuxième place de sa poule, à égalité de points avec les Bourgetins et Serris Val d’Europe. Au retour des vacances scolaires de la Toussaint, les Bleus pourraient même prétendre à la première place, puisqu’ils accueillent le leader toujours invaincu, Aulnay (samedi 10 novembre, 20 heures 30 à Smirlian) .

Le conditionnel reste de mise, puisque les partenaires de William Unimon doivent auparavant, s’imposer demain soir, à Bonneuil-sur-Marne (19 heures, Complexe sportif Aimé et Eugénie Cotton, 3 rue Guy Môquet), pour préserver leur place au classement.

Actuels huitièmes (sur 10), les Bonneuillois comptent un match en retard, qu’ils disputeront contre FB2M 1B, le 3 novembre. Ils restent sur une lourde défaite chez le HBC du Parisis, 21 – 34. Leur unique victoire a été obtenue “administrativement” contre Asnières 1C, sanctionné. Un match qu’ils avaient perdu sur le terrain.

La tâche semble dans les cordes de nos réservistes, mais il leur faudra rester vigilants, s’ils veulent s’offrir un choc au sommet, dans trois semaines, contre le favori de la poule, venu s’imposer à Smirlian, la saison dernière.

Quatre joueurs de notre équipe U15M1 figurent dans la sélection départementale (génération 2005) qui sera réunie en stage, au Collège Saint-Nicolas d’Issy-les-Moulineaux, du lundi 22 (9 heures 15) au mercredi 24 octobre (17 heures 30) 2018.

Jonathan Custos-Aupin, Benjamin Martins, Chaïm Soualem et Liam Vigouroux  y représenteront le Club , avec l’espoir d’être retenus dans le groupe qui disputera la première journée des Inter-Comités, le vendredi 26 octobre.

Nous souhaitons le maximum de réussite, tant individuellement que collectivement, à ces quatre garçons.

La septième journée de la première phase du championnat de France U18M, sera l’occasion pour Arnaud Thiévin et ses partenaires de se racheter, à double titre.

Premier motif de rachat ; inverser le score du match aller contre Pointe de Caux (Gonfreville). Trahis par leur inconstance, les Bleuets avaient fini par s’incliner, 32 – 35, alors qu’ils menaient de 5 buts (25 – 20), à la 43ème.

Autre mobile de rachat, la claque infligée par la lanterne rouge, Rouen, le week-end dernier. Premier et unique succès (à ce jour) des Normands, le résultat est d’autant plus surprenant que nos garçons s’étaient imposés, 29 – 15, au début du mois de septembre. Absents défensivement, inefficaces au tir, les Bois-Colombiens n’ont jamais, réellement, été en mesure de l’emporter. Une impuissance qui ne manque pas d’inquiéter, au moment d’aborder le sprint final de la qualification pour le niveau haut de la compétition.

Victoire indispensable, d’autant qu’après avoir mentionné dans son procès verbal de réunion du 25 septembre 2018, une pénalité sportive et financière pour Cherbourg, portant sur les trois premières journées de championnat, la Commission d’Organisation des Compétitions n’a toujours pas transposé la décision arrêtée, dans le classement officiel de la poule.

Rendez-vous dimanche 21 octobre à 14 heures, dans la salle Christian Genestine du complexe sportif Albert Smirlian, pour y soutenir les Bleuets.

Toujours privés de Marvin Ouattara, nos U15M1 se sont une nouvelle fois, largement inclinés contre le Handball Ouest Yvelines, 21 – 33. Si le score est lourd, le contenu était beaucoup plus intéressant que contre Saint-Ouen l’Aumône.

Quoi qu’il en soit, la troisième rencontre des délayages régionaux, qui les opposera à Villiers, ce samedi 20 octobre (16 heures 30 à Smirlian), n’aura qu’un intérêt sportif, très relatif. Les deux formations savent d’ores et déjà, qu’elles disputeront le championnat régional Excellence, alors que le HBOY et Saint-Ouen l’Aumône, qui s’affrontent de leur côté, finiront dans la division Élite.

Un nouveau cycle de compétition démarrera donc pour Liam Vigouroux et ses partenaires, au retour des vacances de la Toussaint.

La composition de la poule devrait nous être communiquée en début de semaine prochaine.

Performance correcte de nos U13F qui achèvent le Challenge du 92 à la cinquième place (à égalité de points avec l’Entente du Mont Valérien quatrième), dont la phase finale était disputée à Chaville. Le trophée a été remporté par l’ACBB 1, victorieux d’Issy Paris Hand, 10 – 9.

Place désormais, au championnat Excellence, qui débutera au retour des vacances de la Toussaint.

Pas vraiment de suspense dans la rencontre qui a opposé nos U18M2 à Chaville. En soignant leur entame, les partenaires de Mohamed Meddour se sont facilité la tâche.

Nantis d’une confortable avance à la pause (19 – 11), les Bleuets se sont contentés de gérer leur avance en seconde période et ouvert leur banc. Il faut également mentionner un léger relâchement, lequel pourrait être préjudiciable, s’il se répétait, lors du choc pour la première place, contre Courbevoie, au retour des vacances de la Toussaint.

Rendez-vous le samedi 10 novembre, 16 heures 30 à Smirlian.

Pour leur second match de délayage qui les opposait à Asnières 1, nos U11M2 ont réalisé une bien meilleure performance, que la semaine précédente à Puteaux.

Malgré une entame compliquée, les P’tits Bleus se ressaisissent rapidement. Plus appliqués en défense, ils récupèrent des ballons qu’ils réussissent à transformer en tirs, avec des succès divers.

Leur jeu de passes leur permet d’emmener la balle jusqu’au but adverse, et la coopération entre joueurs tire l’équipe vers le haut.

Ils s’inclinent toutefois, 14 – 22, non sans avoir proposé des temps forts très intéressante.

Il faudra conserver cet état d’esprit dans le futur, pour espérer décrocher une victoire.

La prochaine rencontre aura lieu à Colombes le weekend des 10 et 11 novembre.

Merci à tous les joueurs et parents d’être venus encourager l’équipe.

Courbevoie, l’adversaire de nos U11F était une équipe, bien plus aguerrie qu’elles. Si on s’arrête au score (0 – 35), on ne peut être que déçu. En revanche, si on prend en compte la combativité et l’énergie déployées, on ne peut que les féliciter.

Emmenées par Camille Le Guerneuvé, qui a réussi à maintes reprises à déborder son vis-à-vis, puis délivrer de très bonnes passes, ou exécuter des tirs, les Bleuettes se sont battues du début à la fin, sans jamais baisser les bras.

Cette force de caractère ne pourra que les amener vers des jours meilleurs, à l’avenir.

Merci à tous les parents supporters et à toutes les joueuses venues encourager leurs camarades.

Prochain match le samedi 10 novembre, 15 heures 15 contre Vaucresson.

La gifle…

En présentant le match que nos U18M1 devaient disputer à Rouen, nous avions insisté sur l’importance d’une bonne entame, pour éviter le “scénario piège”. Il faut croire que cette mise en garde n’a pas été entendue, puisque les Bleuets n’ont inscrit que deux buts dans les 10 premières minutes, tout en encaissant sept, dans le même temps…

Djonse Machard (6 buts) et ses partenaires ont traîné ce boulet du départ raté, toute la première période, achevée avec un débours de 6 buts, 14 – 20 !

Toujours à la recherche d’un premier succès dans la compétition, les Rouennais marquaient le pas au retour des vestiaires, et les Bois-Colombiens, en double infériorité numérique, parvenaient à égaliser, 22 – 22, à la 38ème. Quelques secondes auparavant, Mohamed Emtir avait détourné un sept mètres, réalisant l’un des très rares arrêts de nos gardiens, abandonnés par leur défense. Signalons l’absence de Gautier Laplante, très en réussite à ce poste depuis le début de la saison, blessé au coude.

On pense que nos garçons vont enfin retrouver un niveau de jeu, décent, et reprendre les rênes de la rencontre. Mais, incapables d’exploiter leurs séquences de supériorité numérique, nos garçons comptent à nouveau, 4 buts de retard à la 45ème, 22- 26.

Au prix d’efforts intenses, et malgré des wagons entiers de fautes techniques et d’échecs au tir, Bois-Colombes aborde la dernière minute à égalité (31 – 31, à 54″ du terme).

Rouen a toutefois repris l’avantage a 30″ du coup de sifflet final.

Michaël Bula Yima pose un temps mort, espérant que son groupe sauve in extremis le nul, comme ce fut le cas, une semaine plus tôt, à Falaise.

Les Bleuets se sabordent, hélas, en commettant un ultime passage en force, si bien que les Normands peuvent savourer leur première victoire (33 – 34).

Nos U18M1 rétrogradent à la deuxième place, partagée avec l’Entente Seine Eure Iton, chez qui ils devront se rendre, le 11 novembre. Avant cela, réception de Gonfreville dimanche prochain, avec l’obligation de l’emporter.

Seule l’équipe d’Aulnay, qui avait manqué d’un rien l’accession à la division supérieure la saison dernière, reste désormais invaincue, après sa superbe victoire contre la réserve de Serris, 35 – 22, et celle, beaucoup plus difficile, de notre 1B, contre Le Bourget, 23 – 22.

Menés à la pause, 12 – 13, les Bleus sont parvenus à inverser la tendance en milieu de seconde période (18 – 16 à la 45ème), et à préserver un tout petit but d’avance sur le gong.

Un scénario tendu qui a provoqué un mouvement de foule, au coup de sifflet final, durant plusieurs minutes, avant d’être maîtrisé.

Derrière Aulnay, trois clubs se partagent la deuxième place : Bois-Colombes, Serris et Le Bourget. Prochain match, samedi prochain (20 octobre, 20 heures 30) à Bonneuil, largement défait par le HBC du Parisis, 21 – 34.

Laborieux…

La chaleur estivale au coeur du mois d’octobre ? Les tensions nées de la fin de rencontre houleuse entre notre réserve 1B et Le Bourget (victoire 23 – 22) ? Toujours est-il, qu’en dépit du réel plaisir des encadrements de Thionville et de Bois-Colombes à se retrouver, après plusieurs années sans s’affronter, la partie entre Mosellans et Altoséquanais démarre dans une ambiance électrique.

Côté Bois-Colombien, les “nouveautés” apportées à la composition du sept de départ, ne sont guère concluantes, au point qu’il faut très vite poser un temps mort (1- 4, cinquième), pour recadrer les troupes.

Avec le culot de la jeunesse de leur groupe, les Thionvillois exploitent avec beaucoup d’intelligence notre passivité défensive, et perturbent un peu plus, notre jeu d’attaque déjà brouillon…

Paradoxalement, c’est en multipliant les rotations que Guy Vigné cherche à ramener de la stabilité dans sa troupe, laquelle est incapable de se départir d’une inconstance crispante.

A la pause, les Bleus disposent de 3 buts d’avance, 16 – 13.

Un écart qui restera, peu ou prou identique, jusqu’à l’entrée des cinq dernières minutes (24 – 20, 55ème). Baptiste Person (2 buts) et ses partenaires, accumulent les échecs au tir, à l’image de cette ultime contre-attaque, vendangée.

“Le score flatteur de cette victoire, 26 – 21 masque les difficultés surmontées pour pouvoir s’imposer” constate Guy Vigné. “On a eu l’impression qu’on pouvait s’écrouler à tout moment.”

Déjà tourné vers le déplacement chez le voisin Asniérois (samedi 20 octobre à 19 heures), nouveau leader de la poule après son succès à Strasbourg Schiltigheim (29 – 27), le technicien Bois-Colombien ajoute “Ce succès n’est pas vraiment rassurant… Il faut se remobiliser, tout au long de la semaine,  pas seulement le week-end, pour prétendre à de meilleurs résultats…”

Cruelles, car concédées à domicile, sur le plus petit des écarts, les défaites contre Mulhouse (24 – 25) puis Strasbourg (28 – 29) ont marqué les esprits. “Nous devons chasser le doute par l’action, et mettre en oeuvre le bon comportement technique et mental” affirme Guy Vigné, l’entraîneur Bois-Colombien. Pour couper court au débat sur l’application erronée ou non de “la règle des 30 dernières secondes” par les arbitres, samedi dernier, il ajoute “Basta ! Fini les fausses excuses à posteriori”.

Un message qui ramène ses joueurs à leurs propres responsabilités, et à l’indigence de leur prestation au cours de la première période contre Strasbourg. On espère que contre la jeune équipe de Thionville, les Bleus soigneront leur entame et sauront mieux contenir leurs temps faibles.

Les Mosellans, s’ils présentent quelques lacunes défensives, disposent en revanche d’une attaque redoutable, au sein de laquelle les frères Alibaux (arrivés de Metz et de Fensch Vallée à l’intersaison) et Anthony Cardillo s’en donnent à coeur joie.

Pour les Bleus, la victoire est indispensable, tant sportivement que psychologiquement. Leurs supporters leur pardonneront une copie “peu soignée” pour peu que le succès soit au rendez-vous. Reste que les deux ne sont pas antinomiques…

Le groupe de Strasbourg Schiltigheim a été reconduit.

Rappelons qu’en lever de rideau, à 18 heures 30, notre réserve 1B accueille un des trois co-leaders de sa poule, Le Bourget.

C’est en soignant leur entrée dans la partie, que nos U18M1 s’étaient facilité la tâche, lors du match disputé contre Rouen, en septembre dernier. Menant 5 – 0 en moins de 10 minutes, les Bleuets avaient pourtant laissé en route, une multitude d’occasions “faciles”. On pensait alors que ces maladresses s’estomperaient au fur et à mesure qu’ils avanceraient dans la compétition. Les progrès sont là, mais l’inconstance dont ils font preuve, les rend vulnérables, y compris contre un adversaire, toujours à la recherche d’un premier succès.

Il ne s’agit pas de transformer Rouen en ogre de la poule, mais d’analyser avec lucidité, les prestations de Johan Amoura et de ses partenaires, à l’issue de la phase aller de cette première étape du championnat. Conséquence, s’ils ont les faveurs du pronostic, difficile de dire avec certitude qu’ils reviendront vainqueurs de leur déplacement en Seine-Maritime.

Il leur faudra donc aborder cette échéance (dimanche 14 octobre, 16 heures) avec concentration, pour éviter toute mauvaise surprise…

L’adversaire de nos seniors féminines pour le deuxième tour de la Coupe de France, sera le HBC Campésien. Actuel troisième du championnat départemental de Seine-et-Marne, Champs-sur-Marne a éliminé au tour précédent, Romainville, 22 – 14. Conformément au calendrier fédéral, la rencontre devra se dérouler le 3 ou le 4 novembre 2018, en plein coeur des vacances de la Toussaint.

Un seul match officiel pour les Bleues, d’ici-là, celui qu’elles disputeront ce samedi 13 octobre 2018, à Clamart (18 heures 30).

Exemptes la semaine dernière, les Clamartoises restent sur une victoire à Fontenay-aux-Roses, 26 – 23, un adversaire contre lequel Julie Taillandier et ses partenaires, ont connu des difficultés la saison dernière.

On espère cependant, que nos filles enchaîneront un troisième succès après les deux obtenus contre Puteaux 1B et Meudon.

Nos deux équipes U18M1 et U18M2 occupent actuellement la tête de leur poule, mais dans les deux cas, cette première place est partagée.

Dans un jour sans, Arnaud Thiévin (3 buts) et ses partenaires, obtiennent un match nul inespéré (25 – 25) à Falaise (Caen), en inscrivant un jet de sept mètres sur le gong, en application de la “règle des 30 dernières secondes”. Conséquence, trois équipes comptent désormais 12 points : Bois-Colombes, Cherbourg (toujours dans l’attente de la décision définitive concernant ses pénalités sportives) et l’Entente Seine Eure Iton. Ces deux dernières formations s’affrontent d’ailleurs dimanche prochain (14 octobre), alors que les Bleuets se déplacent à Rouen.

Nos U18M2 (initialement U17M1, reversés après leur échec dans la course à l’Île-de-France, en département, où la catégorie U17 a été supprimée) ont, eux, vécu une après-midi tranquille, pour ne pas dire ennuyeuse, face à Issy-les-Moulineaux, un adversaire rapidement distancé (20 – 7 à la pause). Malgré la faiblesse de l’opposition, les coéquipiers d’Hélaury Ohlmann ont affiché un excellent état d’esprit, empreint de solidarité et de combativité. Ils partagent la première place avec Courbevoie, qu’ils accueilleront le 10 novembre.

D’ici cette confrontation, ils sont attendus à Chaville samedi 13 octobre, à 15 heures 45.

Les huit premières minutes de leur match d’ouverture de délayage régional contre Saint-Ouen L’Aumône, ont été fatales à nos U15M1, qui n’ont ensuite jamais réellement réussi à retrouver le fil de leur jeu.

Maladroits à la finition,  les Bleuets, déjà menés, 0 – 5,  ont connu d’énormes difficultés à intégrer la “rudesse” de  la défense Saint-Ouennaise. A la pause, le retard est presque identique à ce départ raté, 9 – 15.

Thomas Baptiste et ses partenaires reviendront à quatre buts (14 – 18, 33ème), mais ne seront jamais en mesure de se rapprocher plus, les gardiens adverses (19 arrêts à eux deux), ayant largement pris l’ascendant sur nos tireurs.

Défaite lourde mais logique, 22 – 33, et Marvin Ouattara (7 buts ) blessé à la cheville.

La réception du Handball Ouest Yvelines (dimanche 14 octobre, 11 heures 30 à Smirlian), s’annonce compliquée.

Dur, dur…


Déplacement à Puteaux, pour nos U11M2, pour le démarrage de leur saison. Parmi eux, beaucoup de joueurs, issus de notre école de handball, disputaient leur premier match de championnat. Les P’tits Bleus étaient en conséquence, stressés, et ça c’est ressenti sur le terrain.

Passes non ajustées, tirs précipités et oublis défensifs… Bref Puteaux a pris les rênes de la rencontre très rapidement, alors que nos garçons regardaient le compteur défiler, au lieu de se ressaisir…

Après la pause, les jeunes Bois-Colombiens ont commencé à s’apaiser, et ont pu produire de bonnes séquences, tant en défense qu’en attaque. Cette bonne période n’a, cependant, pas été récompensée à sa juste valeur, car les tirs étaient trop souvent, mal ajustés.

Cette réaction montre, toutefois, que les Bleuets auraient pu faire,  bien mieux, que cette défaite, 6 – 36.

Prochain match, samedi 13 octobre, 15 heures 15 à Smirlian, contre Asnières 1, où souhaitons-le, le groupe affichera un tout autre visage.

Merci à tous les parents supporters accompagnateurs.


Dimanche matin, nos U11F jouaient leur premier match officiel de la saison 2018 – 2019, et pour une grande partie d’entre elles, le premier match officiel de leur vie!!! Loin d’être impressionnées par l’événement, les Bleuettes sont entrées dans la partie avec beaucoup d’application et d’énergie, emmenées par Romane Fabre, dont la combativité et la volonté  dans l’entraide défensive a déteint sur ses coéquipières…

Mais nos jeunes pousses ont quelque peu péché dans la répartition de leurs adversaires. Afin de compenser ces erreurs, elles ont affiché une volonté de fer et une débauche d’énergie considérable, se jetant sur tous les ballons, comme des mortes de faim…

Elles n’ont laissé aucun répit aux Rueillois et se sont logiquement imposées un score large, 22 – 5.

Félicitations Mesdemoiselles pour votre état d’esprit exemplaire, et votre combativité. Merci à tous les parents et à Camille Le Guerneuvé, venus encourager ces graines de handballeuses, ainsi qu’à Laure et Roselyne qui ont géré le déplacement aller.

Prochain match, samedi 13/10 à 16h15, à Smirlian contre Courbevoie 1.

Très belle victoire de nos U11M1 (24 – 3) contre Courbevoie, venu en nombre trop limité, pour espérer mieux qu’une lourde défaite.

Cette équipe moins de 11 ans s’appuie sur la génération 2008, qui fut la première “Mini Hand” du Club. A un âge où le “nomadisme d’activité’ est une donnée incontournable, il est particulièrement enthousiasmant de retrouver presque 90% de nos jeunes pousses, toujours sous le maillot bleu, 4 saisons plus tard.

Un plaisir accru par la qualité de la prestation, et la débauche d’énergie mise en oeuvre dans le secteur défensif. Toujours au contact de son vis-à-vis, chaque Bleuet se dépense sans compter pour récupérer la balle.

Une balle que nos Bleuets se transmettent sans rechigner, là où l’excès d’individualisme est souvent la norme.

Au final, on peut dire qu’ils ont bien mérité les applaudissements de leurs parents et des quelques supporters présents.

 

La décision de la C.O.C du 92 de se séparer du Comité de Paris pour organiser un championnat interne au département des Hauts-de-Seine a, sur le plan sportif, des conséquences désastreuses. Si elles veulent retrouver une compétition digne de ce nom, il est indispensable que nos filles accèdent au niveau régional dès la fin de cette saison.

Après le 33 – 2 infligé à la réserve de Puteaux lors de la 1ère journée, les Bleues ont cette fois dû affronter Meudon, qui ne pouvait aligner que 5 joueuses pour cette partie. Dès le milieu de la première période, les visiteuses perdaient sur blessure au genou, leur principal atout offensif Yassa Traoré.

Bien que se privant volontairement d’une joueuse pour “équilibrer” les débats, Sara Jlil (6 buts) et ses partenaires menaient déjà 27 – 4 à la pause. Malgré des difficultés compréhensibles pour rester parfaitement concentrées, nos filles enchaînent, au retour des vestiaires, des séquences ” défense / contre-attaque” que ne peuvent suivre leurs adversaires.

A la 38è, une nouvelle Meudonnaise se blesse, contraignant l’arbitre à stopper la rencontre, les adversaires du jour ne disposant plus que de 3 joueuses valides…

On attend désormais la décision de la Commission d’Organisation des Compétitions, pour savoir si le 37 – 5 au moment de l’interruption de la rencontre sera le score entériné.

Difficile de trouver du rythme dans de telles conditions…

Prochain match à Clamart, samedi 13 octobre (18 heures 30), exempt lors de cette dernière journée…

Nos réservistes 1B ont eu beaucoup plus de mal, que ne semble l’indiquer le score (32 – 26), à écarter le HBC du Parisis, qui devrait très vite débloquer son compteur de victoires.

En tête à la pause, 11 – 13, en profitant avec opportunité du relâchement coupable des Bleus dans les 30 dernières secondes de cette première période (les seules durant lesquelles les visiteurs ont mené), les Val d’Oisiens ont même compté trois buts d’avance (11 – 14), au retour des vestiaires.

Toutefois, en resserrant leur défense, autour du très précieux dans ce secteur, William Unimon,  nos garçons ont repris les rênes de la partie. Leurs adversaires se sont alors égarés dans de systématiques, autant que stériles, contestations des décisions arbitrales, laissant le champ libre à Arthur Diamé (9 buts) et ses partenaires.

Nouveau match à domicile, samedi prochain (18 heures 30), avec la réception du co-leader invaincu, Le Bourget.

Le final de la rencontre entre Bois-Colombes et Strasbourg Schiltigheim laissera sans doute un goût amer au camp Francilien, les arbitres optant pour une interprétation toute personnelle de la “règle des 30 dernières secondes”… Reste que les Bleus, en réalisant une première mi-temps indigne, s’étaient eux-mêmes, tiré une balle dans le pied.

Incapables d’endiguer la puissance de la base  arrière Strasbourgeoise, depuis laquelle Maxime Tabatabaï (4 buts) et surtout Léo Cavaliere (6 buts) s’en sont donné à coeur joie, Baptiste Person et ses partenaires ont vu les visteurs, largement les distancer à la pause, 12 – 19. Pour essayer de relancer ses hommes, Guy Vigné a bien tenté de changer à plusieurs reprises d’organisation défensive, mais notre attaque, montrait elle aussi, trop d’inquiétants signes de faiblesse, pour espérer inverser la tendance.

Remobilisés dans le vestiaire, les Bleus reviennent avec de bien meilleures intentions. Conjuguée à la baisse de régime de leurs adversaires, cette nouvelle attitude leur permet de recoller à deux buts en dix minutes (20 – 22, 41ème), mais ils gaspillent alors deux occasions franches, de réduire davantage leur retard.

Ils devront attendre d’être à 45 secondes du gong pour y parvenir, faute d’avoir su mieux exploiter, les multiples opportunités qui se sont offertes.

Nouvelle défaite cruelle, sur la plus petite des marges (28 – 29), mais Strasbourg Schiltigheim a montré un profil bien plus consistant, que celui proposé par Mulhouse.

Nos garçons ont affiché de réels progrès, sauf dans le secteur de la constance. Impossible d’envisager mieux qu’une place dans le ventre mou du classement, en produisant des prestations aussi indigentes qu’en première période. En revanche, la seconde, est, elle, porteuse d’espoirs…

Avec trois victoires, Strasbourg Schiltigheim conserve seul la tête de la poule 5, le voisin Asniérois ayant été accroché, à domicile, par Saint-Mandé, 25 – 25. Un résultat presque inespéré, les Saint-Mandéens menant de 2 buts, 25 – 23, à la 55ème, et ayant disposé d’une ultime possession à 30 secondes du coup de sifflet final. L’autre équipe invaincue avant cette journée, Saint-Maur, a subi, sur son parquet, sa première défaite, infligée par Saint-Michel, 27 – 28.


C’est en leader de la poule  que Strasbourg Schiltigheim 1B se présentera à Smirlian ce soir (coup d’envoi à 20 heures 30). Une situation très différente de la saison dernière, où les Alsaciens avaient dû lutter pour rattraper un premier tiers (pour ne pas dire une première moitié) de championnat, totalement raté, et éviter la relégation.

Il faut dire qu’entre-temps, le groupe, déjà très solide, a enregistré le retour de Maxime Tabatabaï (10 buts en 2 matches) , parti un temps en Allemagne, puis à Pessac, ainsi que l’arrivée du jeune Colmarien Maël Anzuini (12 buts en 2 matches), les deux renforçant une base arrière déjà très fournie. Autre apport positif, les “piges” de Sébastien Le Goff dans les buts (14 arrêts contre Saint-Mandé), un gardien passé par Nanterre et Cherbourg, et partie prenante de l’accession du groupe professionnel de Strasbourg Schiltigheim à la Pro D2, en juin 2018.

Côté Bois-Colombien, un seul changement dans le groupe vainqueur à Saint-Mandé (Théo Charles remplace Arthur Diamé) malgré une performance, jugée par Guy Vigné, assez peu convaincante. Ce dernier compte en revanche, sur “la pertinence des efforts accomplis durant ces 15 derniers jours, pour passer au révélateur Strasbourgeois”.

Baptiste Person et ses partenaires espèrent aussi disposer de l’atout non négligeable du soutien de leurs supporters.

Alors, n’hésitez pas, soyez à leurs côtés !

Placé en ouverture du choc BCS – Strasbourg Schiltigheim, le match de notre 1B contre le HBC du Parisis (samedi 6 octobre, 18 heures 30, salle Christian Genestine, complexe Albert Smirlian), sera l’occasion, pour nos réservistes de se racheter.

Il faut dire qu’il y a quinze jours, à la suite d’un incroyable concours de circonstances, les Bleus sont allés défier Serris Val D’Europe, l’un des trois co-leaders de la poule (avec Aulnay et Le Bourget), sans gardien de but. Conséquence prévisible, ils se sont inclinés, 25 – 32, nos sans avoir crânement défendu leurs chances.

Ce revers les contraint à l’emporter contre les Val d’Oisiens, lesquels comptent deux défaites contre Serris (19 – 30) et Le Bourget (25 – 28), et ont aussi, un besoin urgent de points…

A la même heure, nos SM1C seront à Rueil pour le compte de leur troisième journée de championnat. Les deux équipes partagent (en compagnie de Vanves 3 et de Fontenay-aux-Roses) la cinquième place, avec un bilan identique, d’une victoire, et d’une défaite.

Après s’être paré du titre honorifique de leader de sa poule, notre groupe U18M1 entre dans la phase plus compliquée, qui consiste à défendre cette première place. Pour cette mise à l’épreuve, les Bleuets se rendent à Falaise (Caen), l’actuel quatrième, mais potentiellement co-leader, en cas de sanction définitive pour la Convention Cotentin (Cherbourg).

La pièce maîtresse de l’ensemble Caennais est indéniablement son demi-centre, international U17, Léo Guillous. Outre sa vision du jeu, le garçon peut également se transformer en buteur. Paradoxalement, les Normands ont subi leurs deux défaites en sa présence, l’emportant en revanche à deux reprises, en son absence.

On espère que Yanis Jean-Philippe et ses partenaires sauront se montrer plus constants que lors de leur précédent déplacement à Gonfreville, où il s’étaient inclinés, après avoir mené de 5 buts (!) à la 43ème. Une lacune trop récurrente depuis le début de cette saison 2018 – 2019, pour être pleinement rassurés…

Après leur qualification pour le deuxième tour de la Coupe de France, nos seniors féminines retrouvent leur championnat, avec la réception de Meudon ( samedi 6 octobre, 16 heures 30, à Smirlian).

Les Meudonnaises comptent un match de plus que les Bleues (exemptes, lors de la deuxième journée), mais les suivent au classement. Elles ont en effet enregistré deux défaites, la première à Colombes (26 – 34) et la deuxième à domicile contre Puteaux 1B (20 – 27). Attention toutefois à tirer des conclusions trop hâtives, par rapport  à la large victoire d’Élodie Hector et de ses partenaires contre les Putéoliennes, car ces dernières se sont déplacées à Meudon, sans la moindre joueuse ayant accueilli Bois-Colombes.  

On espère malgré tout, que nos filles retrouveront le rythme qu’elles ont su imprimer en seconde période, contre L’Haÿ-les-Roses.

N’hésitez pas à venir les soutenir.

Alors que leurs homologues garçons ont déjà disputé deux tournois, nos U13F débutent seulement le Challenge des Hauts-de-Seine, ce week-end. Il faut dire que le nombre d’équipes engagées est bien moindre.

Les Bleuettes accueilleront dans ce cadre, à Smirlian, dimanche 7 octobre, le tournoi n°2, à partir de 9 heures. Elles affronteront d’abord l’ACBB 2, puis, en fonction de leur résultat, le vainqueur (si elles gagnent) ou le perdant (si elles sont battues) du match Malakoff – ACBB 1.

Nos équipes masculines seront, elles, en déplacement.

Les U13M1 à Asnières (même jour, même heure) avec outre l’équipe locale, Rueil 1.

Les U13M2 à Boulogne-Billancourt, avec l’ACBB 1 et  Vanves 1 (samedi 6 octobre, à 14 heures).

Enfin, les U13M3 iront défier Levallois 1 (club d’accueil), Issy-les-Moulineaux 2 et Ville d’Avray (dimanche 7 octobre, à 9 heures).

Retrouvez tous les détails de ces rencontres (lieux, horaires, itinéraires) sur la  page “PROCHAINS MATCHES” de notre site (sous l’onglet “VIE DU CLUB”).

Début ce week-end, des délayages départementaux de la catégorie mixte moins de 11 ans.

Nos U11M1 ouvriront le bal, dès le samedi 6 octobre, en accueillant à 15 heures 15, Courbevoie 2.

Nos deux autres groupes se déplaceront, le lendemain, à Puteaux pour les U11M2 (9 heures 15, gymnase des Pavillons, 4 rue des Pavillons) et à Rueil 3 pour nos U11F (10 heures 30, gymnase des Buissonnets, 29 rue Henri Dunant). Rappelons que seul notre Club, est en mesure, sur le département des Hauts-de-Seine, d’aligner une équipe entièrement féminine, en compétition

Pour la venue de Strasbourg Schiltigheim, leader actuel de la poule 5 du championnat de France, venez vibrer à Smirlian, ce samedi 6 octobre 2018, en aidant nos joueurs à l’emporter !

Ce match, décisif pour les Bleus, démarrera à 20 heures 30, mais pour les plus mordus, un lever de rideau opposera dès 18 heures 30, notre réserve masculine 1B, au HBC du Parisis.

Une buvette avec boissons et petite restauration sera à votre disposition.

Nous comptons sur votre présence !

Nos U15M1 peuvent rêver du championnat régional Élite

L’appétit vient en mangeant. C’est ce que peuvent se dire nos U15M1, après avoir brillamment décroché leur qualification pour une compétition régionale. Reste à savoir si celle-ci sera la plus prestigieuse, à savoir le championnat “Élite”.

Attention, le niveau “Excellence” est loin d’être un pis-aller ! Mais compte tenu de leur prestation dimanche dernier, et de la composition de leur poule de délayage, Liam Vigouroux et ses partenaires peuvent ambitionner d’atteindre la division la plus haute.

Premier élément positif, sur leurs trois rencontres à venir, les Bleuets recevront à deux reprises (Handball Ouest Yvelines le 13 ou 14 octobre et Villiers le 20 ou 21 octobre). Leur unique déplacement aura lieu ce dimanche 7 octobre, à Saint-Ouen l’Aumône (14 heures, Salle Armand Lecomte).

Autre argument favorable, nos garçons ont évité “les vainqueurs des poules hautes de brassage”. Sur le papier, le mieux classé est le HB Ouest Yvelines, deuxième (à égalité de points) derrière l’Élite Val d’Oise, avec toutefois une impressionnante victoire contre Rueil, 16 – 5, de la PH4 ! Saint-Ouen n’a fini “que” troisième de la PH1 et Villiers, deuxième de la poule basse 6.

Enfin, l’objectif initial d’évoluer au niveau régional étant désormais atteint, les Bleuets abordent sans pression ces délayages. Un atout non négligeable…

En résumé, la tâche qui les attend est difficile, mais pas insurmontable, pour peu qu’ils sachent exploiter leurs cartes maîtresses…

Entrée en fanfare de nos U18M2 dans les délayages départementaux

Sortis par la petite porte du niveau régional, nos U17M constituent désormais notre groupe U18M2, le Comité de Handball des Hauts-de-Seine ayant supprimé la catégorie moins de 17 ans. A ce titre, ils étaient à Levallois, pour y disputer la première journée des délayages départementaux.

Une entrée en matière réussie, même si la qualité de l’opposition doit inciter à la prudence. Les Levalloisiens, battus 40 – 8, étaient bien trop faibles pour tirer la moindre conclusion. La réception d’Issy-les-Moulineaux (large vainqueur d’Asnières, 44 – 11), ce dimanche 7 octobre (Smirlian, 16 heures) apportera plus d’éléments sur l’état des troupes, et la digestion, faite ou pas, de l’échec pour la qualification à l’Île-de-France…

Après un début de match tonitruant, nos U18M1 ont peiné pour s’imposer

Nos U18M1 ont réalisé douze premières minutes de haute facture, contre Cherbourg. Parfaitement alignés en défense, efficaces en attaque, les Bleuets mènent 7 – 0, et semblent s’acheminer vers un succès facile. Commence alors, une invraisemblable série de fautes techniques offensives, d’échecs au tir et d’initiatives défensives individuelles incongrues, si bien qu’à la pause les Normands ne comptent plus que deux buts de retard. Un écart qui aurait d’ailleurs pu être encore moindre, sans l’énorme prestation de Gautier Laplante (20 arrêts) dans nos buts !

Cette fin de mi-temps redonne confiance aux visiteurs. Au retour des vestiaires, ils confirment leur regain, et parviennent à égaliser, 14 – 14, à la 40ème.

Sans retrouver de fil directeur à leur jeu, les Bleuets finissent néanmoins par reprendre le large, mais leur inconstance crispe leurs supporters…

Ils s’imposent 26 – 22, et s’emparent de la première place de leur poule. Rien de définitif toutefois, car le déplacement à Caen (Falaise), samedi prochain (18 heures 45) est susceptible de redistribuer les cartes, dans un championnat, décidément très serré.

Le hasard du tirage au sort, a fait que la première rencontre du tournoi de brassage régional disputé à Smirlian ce dimanche, nous a proposé l’opposition entre les deux équipes, Bois-Colombes et le PUC, qui à l’arrivée, obtiendront leur qualification. Un match difficile, mais finalement gagné par les Bleuets (12 – 8).

A l’échauffement des deux autres équipes, Argenteuil et Montigny-le-Bretonneux, les faveurs des pronostics vont aux Yvelinois. Mais, les options tactiques des Val d’Oisiens  sont plus pertinentes, et ces derniers l’emportent logiquement, 12 – 7.

Sur leur lancée, ils accrocheront également le PUC, mais finiront par s’incliner, 18 – 21. Les Parisiens connaîtront un nouvel accroc contre Montigny-le-Bretonneux (10 – 10), mais passeront au bénéfice des deux victoires des Bleuets contre Montigny-le-Bretonneux (15 – 7), et surtout Argenteuil (12 – 10).

Classement Final :

  1. Bois-Colombes 9 pts
  2. PUC 6 pts
  3. Argenteuil 5 pts
  4. Montigny-le-Bretonneux 4 pts

Place désormais aux délayages régionaux. Bois-Colombes sera dans la poule 8,  dont voici la composition :

  1. Handball Ouest Yvelines (Mantes, Gargenville)
  2. AS Saint-Ouen L’Aumône
  3. Bois-Colombes Sports
  4. Villiers EC

Objectif : terminer à l’une des deux premières places à l’issue des trois matches simples disputés les 6/7, 13/14 et 20/21 octobre, pour participer au championnat Élite, les deux derniers disputant, eux, le championnat Excellence.

Difficile de jouer 3 matches  en une après-midi, avec un effectif de seulement dix joueuses. Les Bleuettes étaient pourtant bien parties, après avoir dominé Sucy, 9 – 7. Mais dès leur deuxième rencontre face à l’Entente Gagny Noisy-le-Grand, Julie Robin et ses partenaires ont montré des signes de fatigue (défaite 8 – 15). Cette baisse de régime s’est hélas confirmée lors de leur ultime confrontation contre Arnouville Gonesse.

Une nouvelle fois battues (8 – 10), nos moins de 15 ans retrouveront donc le niveau départemental. Reste que leur hargne et leur combativité ont enchanté les quelques supporters présents, mais aussi leur encadrement.

Bravo pour votre attitude, les filles !

Ça passe…

Il a fallu attendre la seconde période de leur match contre L’Hay-les-Roses, pour voir nos seniors féminines prendre un net avantage sur leur adversaire du jour. A la vue des trente premières minutes, les Bleues étaient même plutôt contentes de basculer à la pause, avec un petit but d’avance (9 – 8).

Gênées par la puissance de l’arrière gauche, Gladys Thobor (4 buts), Séverine Herry et ses coéquipières ont été rapidement menées (1 – 4 à la 8ème), avant de revenir dans la partie, sans toutefois parvenir à convertir l’essentiel de leurs occasions.

C’est d’ailleurs en resserrant davantage leur défense, que les Bois-Colombiennes ont fini par faire plier les visiteuses, lesquelles n’ont plus inscrit le moindre but entre la 44ème et la 54ème !

Victoire finale 22 – 14, et qualification méritée pour nos filles, qui lancent ainsi, réellement, leur saison.

Notons le nombre anormalement élevé de forfaits (déjà 20) pour ce premier tour de Coupe de France, alors même que, tous les résultats ne sont pas encore parvenus…

Dans son compte-rendu de réunion du 25 mars 2018, la commission d’organisation des compétitions nationale, indique que la Convention Cotentin (Cherbourg) n’ayant inscrit aucune liste de joueurs dans Gesthand (logiciel de gestion des compétitions) pour composer l’équipe (obligation statutaire de toutes les structures de ce type), est déclarée perdante de ses trois premières rencontres de championnat de France moins de 18 ans masculins.

Cette décision bouleverserait totalement le classement, lequel n’a pas encore été mis à jour (appel possible) . Sous réserve des procédures en cours, les Normands passeraient de la première à la dernière place, et ne compteraient plus aucun point. En revanche, la bonne affaire irait à l’Entente Caen Falaise Calvados, battue sur le terrain (25 – 28), mais qui récupérerait administrativement deux points, et en conséquence, la tête de la poule 7.

Autres bénéficiaires de cette décision, l’Entente Seine Eure Iton qui verrait son match nul (34 – 34) contre les Cherbourgeois, se transformer en victoire, tout comme Gonfreville, défait (21 – 29) lors de la dernière journée.

Sportivement, les Bleuets ont plus que jamais intérêt à s’imposer dimanche (Smirlian, 14 heures).

Officiellement, nos seniors féminines ont entamé leur saison il y a une quinzaine de jours, par une victoire à Puteaux 1B. Mais sans manquer de respect à l’adversaire, cette rencontre (victoire 33 – 2) n’avait ni l’âpreté, ni l’intensité qu’on est en droit d’attendre d’un match de championnat. Contraintes à l’inactivité le week-end dernier (un nombre impair d’équipes dans la poule impose à chaque journée, à l’une d’entre elles, de ne pas jouer), Séverine Herry et ses coéquipières démarreront réellement la compétition, demain soir (Smirlian, 18 heures 30), en accueillant L’Hay-les-Roses, pour le premier tour de la Coupe de France.

Les Val-de-Marnaises sont, elles, entrées dans le vif du sujet, en allant samedi dernier, s’imposer au Paris SG 3 ( 26 – 21), à l’issue d’une partie très disputée, puisque les L’Hayssiennes étaient menées à la pause, 12 – 14.

Les Bleues ne pourront, hélas, disposer de l’ensemble de leur effectif, mais la qualification reste l’objectif.

Elles comptent sur votre soutien !

La règle du jeu est difficile (terminer dans les deux premiers d’un tournoi à quatre), mais au moins nos U15M1 se donnent-ils les moyens d’y parvenir. Pour réussir leur brassage régional (dimanche 30 septembre, à partir de 9 heures), Liam Vigouroux et ses partenaires ont disputé une rencontre amicale contre le HC Soisy Andilly Margency, un adversaire qui sera placé devant le même défi, mais à, et contre, Pontault-Combault, Val de Seine, et Vitry.

Un match de préparation qui s’est soldé par une victoire assez large des Bleuets (45 – 27), bonne pour la confiance, mais qui ne présage en rien de l’issue du tournoi de dimanche. Tout juste peut-on constater que, l’échéance approchant, le groupe prend conscience qu’il ne devra pas se rater pour atteindre l’objectif qui consiste à évoluer au niveau régional, en 2018 – 2019…

La commission départementale d’organisation des compétitions nous a adressé les modalités de la compétition pour la catégorie moins de 11 ans  (mixte). La première phase, sectorisée entre nord et sud du département, se déroulera en matches simples, sur cinq dates, à partir du week-end des 6 et 7 octobre 2018. 

Ci-dessous la composition des poules du secteur nord :

A l’issue de cette première phase, des championnats de niveaux différents seront constitués (toujours par secteurs), et se disputeront en matches aller-retour (nous ne disposons d’aucune information supplémentaire).

Enfin des finalités entre nord et sud seront organisées, afin de classer les 45 équipes engagées.

Nouveauté cette saison, avec la création d’une équipe moins de 18 ans féminines, laquelle regroupe des joueuses, pour certaines, issues de la catégorie moins de 15 ans, et pour d’autres en reprise d’activité. L’ensemble démarre les délayages départementaux, qui se poursuivront jusqu’au week-end des 13 et 14 octobre, par un déplacement à Châtenay-Malabry, ce dimanche 30 septembre à 14 heures. Les Bois-Colombiennes y affronteront, outre l’équipe locale, Clamart.

Le championnat démarrera lui, le week-end des 17 et 18 novembre 2018. Il est encore un peu tôt pour situer le niveau de jeu des Bleuettes, celles-ci découvrant cette compétition. On leur souhaite le meilleur !

Pour la première fois depuis plusieurs années, notre équipe moins de 15 ans filles est en passe de se qualifier pour le niveau régional. Pour y parvenir, il faudra que Julie Robin et ses partenaires terminent à l’une des deux premières places du tournoi à quatre, qu’elles disputeront samedi 29 septembre après-midi, à Noisy-le-Grand (15 heures, gymnase du Clos-de-l’Arche, rue Jean Richepin).

Outre l’Entente Gagny / Noisy-le-Grand, les Bleuettes affronteront Sucy-en-Brie et Arnouville Gonesse (une équipe rencontrée lors de la dernière édition du Challenge Christian Genestine).

Une tâche difficile, donc,  mais dans les cordes de ce groupe, qui saison après saison, progresse.

Retour au niveau départemental pour notre génération 2002-2003, battue à trois reprises en brassage régional, et dernière du tournoi. D’abord défaits par Saint-Maur, 13 – 14, puis par l’Entente Gagny / Noisy-le-Grand, 11 – 13, les Bleuets ont ensuite pris l’eau contre l’Entente Savigny Sud-Est Essonne, 7 – 13. Paradoxalement, c’est au cours de cette dernière rencontre que l’état d’esprit affiché a été le meilleur…

Nos U17M formeront désormais un groupe U18M2, auquel pourront s’intégrer des 2001. Celui-ci participera dès samedi prochain (17 heures), à la première journée de brassage, pour déterminer les niveaux.

Une deuxième phase, tenant compte des résultats et construite selon le même principe démarrera alors le 25 novembre, mais nous ne disposons d’aucune précision supplémentaire sur la formule.

A l’instar de la semaine précédente, nos U15M1 ont subi une défaite et obtenu une victoire, pour la deuxième journée des délayages d’accession Île-de-France.

D’abord opposés à Rueil, ils ont été plombés par une finition trop défaillante, notamment au cours de la première période (3 buts seulement inscrits), pour espérer mieux qu’une défaite rageante, mais logique, 12 – 14.

Aucun problème en revanche, pour écarter l’Entente Asnières Colombes. Déjà 9 – 3 à la pause, Marvin Ouattara (7 buts) et ses partenaires se sont ensuite contentés de gérer leur avance, pour s’imposer, 20 – 10.

Les Bleuets seront donc présentés en troisième position à la ligue, avec le risque en cas de mauvaise prestation d’être relégués au niveau départemental. Le plus dur commence, avec dès le week-end prochain une qualification à arracher, contre Argenteuil, Montigny-le-Bretonneux et le PUC. Petit avantage, le tournoi aura lieu à Smirlian (dimanche 30 septembre à 9 heures).

L’honnêteté consiste à admettre que le score final de la victoire de nos U18M contre l’Entente Seine Eure Iton (29 – 22), est plutôt flatteur, l’écart n’étant que de 2 buts (23 – 21) à moins de sept minutes du coup de sifflet final.

Inconstants, les Bleuets ont éprouvé d’énormes difficultés à distancer un adversaire, dont la quasi intégralité du potentiel offensif, reposait sur les seules épaules de son demi-centre Yanis Aït Messaoud (7 buts).

Multipliant les mauvais choix défensifs (sortir sur les arrières normands qui ne présentaient aucun réel danger de loin), nos garçons doivent une fière chandelle à leur gardien, Gautier Laplante, dont les parades ont très souvent pallié leurs défaillances.

Il faudra élever le niveau dimanche prochain, pour la réception de Cherbourg, large vainqueur de Gonfreville (29 – 21), le tombeur de Bois-Colombes, lors de la deuxième journée.

L’essentiel est là, et les trois points qu’apporte le succès acquis sur le terrain de Saint-Mandé (26 – 21), réconforteront les esprits meurtris, après la déconvenue de Mulhouse, tout en remettant les Bleus en selle. Mais Guy Vigné étouffe une éventuelle euphorie naissante : “notre victoire est précieuse mais pas convaincante.  C’est vrai qu’il n’a pas été facile pour le groupe, dans le doute après le dernier match, de devoir batailler contre cette équipe de Saint-Mandé jeune et pleine d’allant, mais aussi empreinte de fébrilité dans le dernier geste. Une faiblesse qui nous a aidés, notamment en fin de match…”

Les Bleus ont également dû lutter contre une interprétation arbitrale “déséquilibrée” du rapport de force (six exclusions contre aucune…)  et du refus de jeu. Mais plutôt que de se lamenter, Baptiste Person et ses partenaires y ont puisé de la combativité et de la pugnacité.

Le technicien Bois-Colombien regrettait que ses hommes aient trop souvent subi  les initiatives adverses, pourtant annoncées, ou pas respecté certaines consignes favorisant ainsi, l’expression du jeu Saint-Mandéen.

Guère en réussite le week-end précédent, nos gardiens, en particulier Randy Bula Yima, ont été  déterminants dans ce succès, grâce à leurs parades dans les moments cruciaux. Pour Guy Vigné “ces arrêts compensent ceux qu’ils auraient dû réaliser dans certaines situations spécifiques, et que des gardiens de leur qualité ne devraient jamais prendre…”

Éliminés de la Coupe de France, les Bleus ont désormais, quinze jours devant eux, pour peaufiner leur physique et leur technique, avant la réception de Strasbourg Schiltigheim, qui avait passé 12 buts à Saint-Mandé, lors de la première journée.

Avec brio…

Une première mi-temps poussive, où Julie Robin (8 buts) et ses partenaires sont bien présentes défensivement, mais connaissent de gros problèmes à la finition. Conséquence, elles ne mènent que 8 – 7, à la pause, dans leur match de classement, contre l’ES Colombes.

La seconde période est de bien meilleure facture, même si une multitude d’immanquables contient leur avance dans des proportions “raisonnables”. Les Colombiennes sont étouffées par la défense Bois-Colombienne, au point qu’elles n’inscriront pas le moindre but pendant près d’un quart d’heure, entre la 32ème et la 45ème…

Victoire sans appel, 16 – 9 ! Place aux délayages régionaux…

La courte défaite concédée contre Mulhouse, samedi dernier, place les Bleus devant une situation délicate. En effet, un nouveau revers, contre Saint-Mandé, anéantirait les ambitions nées d’un calendrier, à priori, favorable lors des huit premières journées, et les plongerait, à nouveau, dans une lutte pour le maintien.

Battus lourdement à Strasbourg Schiltigheim (23 – 35), les Saint-Mandéens ne sont guère mieux lotis. Les deux équipes, et plus largement, les deux clubs, aux structures assez voisines, se connaissent bien, des confrontations dans plusieurs catégories ayant régulièrement émaillé leurs parcours, depuis 30 ans…

Trois changements dans le groupe Bois-Colombien, qui enregistre les rentrées de Jean Linière, Youri Mazzocchi et Oriol Avaligbé. On espère que cet apport de “sang neuf” stimulera la pugnacité des Hommes de Guy Vigné.

Après une première journée de championnat sans intérêt (victoire contre Puteaux 1B, 33 – 2), nos seniors filles ne joueront pas ce week-end, puisque le nombre impair d’équipes dans la poule, contraint chaque semaine, l’une d’entre elles à l’inactivité.

Pas franchement le meilleur moyen d’adopter le rythme de la compétition avant le premier tour de la Coupe de France contre le CA L’Hay-les-Roses, qui se déroulera le samedi 30 septembre, dans la salle Christian Genestine du complexe sportif Albert Smirlian, à 18 heures 30.

Les L’Hayssiennes reprennent, elles, la compétition officielle demain après-midi, par un déplacement au PSG 3. Un adversaire que les Bleues avaient affronté la saison dernière, et battu à deux reprises. Après sa scission avec le 92, le Comité de Paris fait désormais championnat commun avec le 94.

La formule du championnat départemental, auquel participeront nos U15M2, et peut-être nos U15M1, s’ils avaient la mauvaise idée de ne pas se qualifier pour le niveau régional, nous est désormais connue…en partie seulement…

Une 1ère qui démarrera le week-end des 29 et 30 septembre, sur cinq dates en matches simples, au sein de 5 poules, A, B, C, D et E.

En fonction des classements obtenus, les équipes seront réparties en poules de niveau, et s’affronteront en matches simples à partir du 25 novembre 2018, mais aucune précision supplémentaire ne nous a été fournie…

Confirmer…

Malgré quelques difficultés physiques à terminer la rencontre, nos réservistes 1B sont venus à bout de leurs homologues de FB2M, entamant ainsi leur championnat de la meilleure des manières. Encore une réserve de nationale au programme de la deuxième journée, puisque William Unimon et ses partenaires se déplacent à Serris (samedi 22 septembre, 18 heures 30, gymnase Olympe de Gouges, 4 cours du Rhin).

Les Seine-et-Marnais ont facilement battu le HBC du Parisis (30 – 19), que les Bois-Colombiens connaissent bien, pour l’avoir battu à deux reprises la saison dernière, et qui sera leur adversaire suivant (le 6octobre 2018, 18 heures 30 à Smirlian).

Confirmer le bon résultat obtenu contre une très bonne équipe de FB2M, sera loin d’être une sinécure, le HBCVE s’annonçant comme l’un des favoris de la poule, et prétendant à l’accession à la division supérieure. On compte sur la rage de vaincre de nos vieux grognards qui ont repris du service, pour y parvenir.

Début ce week-end, de la douzième édition du Challenge des Hauts-de-Seine, lequel s’adresse aux équipes moins de 13 ans. Pour ce premier tour (les filles ne démarreront que le week-end des 6 et 7 octobre 2018), 39 équipes réparties sur 9 tournois à 4 ou 5 équipes. En fonction des résultats obtenus, de nouvelles poules sont constituées chaque semaine, pour aboutir le 14 octobre, à un classement de 1 à 39. Il est essentiel de bien figurer dans cette compétition, puisqu’elle détermine la composition des championnats départementaux Excellence, Honneur, etc…

Notre Club a engagé trois équipes, dont deux, les U13M1 et les U13M3, disputeront le tournoi n°3, qui se déroulera dimanche 23 septembre à partir de 9 heures, dans la salle Christian Genestine du complexe sportif Albert Smirlian.

Dans un premier temps, BCS 3 affrontera Rueil 2,puis BCS 1 rencontrera Rueil 3. Les vaincus de ces deux matches seront ensuite opposés l’un à l’autre, avant que leurs vainqueurs ne fassent de même. Temps de jeu, 2X12′.

Nos U13M2 seront eux à Levallois (Gymnase Jean-Philippe Gatien, 10 rue Léon Jamin), le même jour à la même heure pour un tournoi à 5, où ils se mesureront d’abord à Levallois 1 et Vaucresson, puis à Levallois 2 ou Clamart, sauf s’ils terminent troisièmes de la 1ère phase, auquel cas ils ne rejouent plus (ce jour).

Précisons enfin que, la saison dernière, nos U13M1 n’avaient terminé que quatrièmes de ce Challenge, ce qui ne les avait pas empêchés d’être sacrés Champions Excellence.


Après un succès probant (32 – 25) à Chaville, dimanche dernier, notre réserve 1C  accueille ce samedi 22 septembre 2018 (18 heures 30 à Smirlian), l’un des prétendants à l’accession en division supérieure, Bagneux. Les Balnéolais ont d’ailleurs affiché clairement leurs ambitions, en “atomisant” Vaucresson, lors de la première journée, 48 – 28 !

Les Bleus connaissent bien cet adversaire, qui l’avait emporté tant à Bagneux qu’à Bois-Colombes, la saison dernière. le groupe Bois-Colombien a cependant été quelque peu modifié, s’appuyant sur l’expérience de quelques anciens qui reprennent du service et la vivacité de plus jeunes qui découvrent la catégorie.

On compte sur votre présence pour les soutenir !

Penauds, et conscients d’avoir gaspillé un joker dès la deuxième journée de championnat… Tel était l’état d’esprit d’Arnaud Thiévin (4 buts) et de ses partenaires, à leur retour de Gonfreville, samedi soir dernier. Il faut dire qu’après avoir mené de 5 buts à la 43ème (25 – 20), nos garçons se sont effondrés, pour finir battus, 32 – 35…

Une claque facilement explicable par plusieurs facteurs, au premier rang desquels le retard pris dans la préparation par la majorité du groupe, qui se traduit par une inconstance dans la performance, et la difficulté à finir les matches (3 buts seulement inscrits dans les douze dernières minutes).

Deuxième secteur déficitaire, la défense, déjà en difficulté la saison dernière avec la  génération précédente. En encaissant 35 buts, les Bleuets limitent considérablement, leurs chances de l’emporter.

Enfin une finition désastreuse, et cette agaçante manie de vendanger une multitude d’occasions faciles.

La réception de l’Entente Seine Eure Iton, dimanche 23 septembre à 14 heures (Smirlian), s’annonce compliquée si les deux derniers paramètres ne sont pas sensiblement améliorés, les processus de “remise en condition” nécessitant, eux, un temps, incompressible.

Plus que jamais ils auront besoin de votre soutien !

Corinne Diot s’est éteinte mercredi 12 septembre 2018, après avoir lutté, avec beaucoup de courage, contre une tumeur au cerveau. Très investie dans l’accompagnement des équipes du Club, et pas seulement celles dans lesquelles évoluaient ses fils, elle avait contribué de manière décisive, à la concrétisation des projets “Espagne” en 2014, et “Hollande” l’année suivante. Grâce à son intervention, les cars qui avaient acheminé les jeunes Bois-Colombiens sur le lieu de ces deux tournois internationaux, avaient été gracieusement mis à notre disposition par les sociétés de transport.

L’inhumation a eu lieu hier, a l’issue une messe dite dans l’église Notre Dame de Bon Secours de Bois-Colombes, cérémonie à laquelle ont représenté la section handball, Angélique Charles, Présidente, Aldjia Toukali et Charles Person, dirigeants.

Une minute de silence sera observée dimanche après-midi (14h00) avant la rencontre de nos U18M contre l’Entente Seine Eure Iton.

A Olivier son époux, à ses fils Martin et Clément, la section handball présente ses plus sincères condoléances.

Bilan moyen pour nos U15M1, dans la poule haute d’accession à la région avec une défaite contre l’ACBB 9 – 13 et une victoire contre Malakoff, 14 – 12.

Hugo Charles et ses partenaires, auraient sans doute pu faire mieux sans l’incroyable trou noir qu’ils ont connu, durant la seconde période de leur match contre l’ACBB. A égalité à la pause, ils n’ont pu, au retour des vestiaires, inscrire que 3 buts, multipliant les fautes techniques et les échecs au tir.

Heureusement, la prestation contre Malakoff a été beaucoup plus aboutie, tant sur le plan défensif qu’offensif.

C’est aussi à Malakoff qu’ils seront dimanche prochain, pour y affronter Rueil et l’Entente Asnières / Colombes.

Ne pas finir à l’une des deux dernières places de la poule B7 dans laquelle, ils ont été versés avec Saint-Maur (qui accueillera le tournoi, sous réserve de disponibilité de ses installations), l’Entente Savigny Sud Est Essonne et l’Entente Gagny / Noisy-le-Grand samedi prochain 22  septembre, à partir de 15 heures, à Saint-Maur (Gymnase Rabelais, 10 rue du Pont de Créteil).

En effet si les deux premiers de chacune des 8 poules basses rejoindront les 16 équipes des 4 poules hautes pour les délayages régionaux, les troisième et quatrième de chacune de ces 8 poules basses, réintègreront le département.

Dans cette hypothèse, ce serait un retour à la case départ, pour nos U17M qui ont acquis le droit de disputer ce brassage, après avoir écarté Courbevoie, 12 – 10, dimanche dernier.

POUR CE TOURNOI, LES RÈGLES APPLICABLES SONT :
► 14 joueurs autorisés sur le tournoi et 14 joueurs par feuille de match par équipe
► taille de ballon : T3
► 1 temps mort par équipe par mi-temps
► exclusion 1 minute pour les tournois à 4 (2 minutes pour un éventuel tournoi à 3)
► temps de jeu : 2 fois 12 minutes pour les tournois à 4 équipes (2 fois 20 minutes si seulement 3 équipes) ; 5 minutes de mi-temps et 10 minutes de pause entre chaque match.

Beau moment d’émotion, samedi vers 18h30, lorsque Monsieur Yves Révillon, maire de Bois-Colombes, demande à Arnaud et Jérémie, respectivement fils et petit-fils de Christian Genestine, sous les yeux d’Elisabeth (épouse) et de Nadia (fille), de dévoiler la plaque à son nom, qui ornera désormais l’entrée des tribunes de la salle omnisports du complexe sportif Albert Smirlian.

Un “baptême” salué par une salve d’applaudissements nourris.

Beaucoup “d’anciens du hand” avaient fait le déplacement pour assister à la cérémonie, parmi lesquels Claude Pichereau, le tout premier président de la section handball, Jean Kricorian (qui a pris le relais de Christian lorsque celui-ci a accédé à la présidence de BCS omnisports), Jean-Michel Serinet, ancien international Bois-Colombien, capitaine de l’équipe de France ou François Valéry le chanteur, qui dans une autre vie a été “Loulou”, gardien de but de BCS… Signalons aussi la présence de licencié(e)s de toutes les générations, ainsi que les familles de ceux disparus trop tôt.

Le hand bien représenté, bien sûr, mais aussi les sections tennis de table, judo, escrime, cyclo, et toutes les autres qui se côtoient au sein de Bois-Colombes Sports.

Merci à tous celles et ceux présents pour ce bel hommage.

Nos SM2 ont sans aucun doute besoin de rattraper le retard de condition physique qu’ils ont affiché, contre leurs homologues  de FB2M. Alors qu’ils menaient de 9 buts, 24 – 15, à moins de neuf minutes du coup de sifflet final, les Bleus ont encaissé un cinglant 7 – 0, laissant craindre pour leur victoire. Une hypothèse pourtant inenvisageable une poignée de minutes plus tôt, tant William Unimon et ses partenaires semblaient avoir le match en main…

Signalons les débuts plutôt réussis de Guillaume Laurent (3 buts) sous ses nouvelles couleurs.

Prochain match à Serris, samedi 22 septembre (18h30).

En effectif réduit (10 joueuses seulement), nos moins de 15 ans féminines ont assuré avec brio leur qualification pour les délayages régionaux. Deux victoires, 11 – 8 contre l’ACBB et 9 – 8 contre Antony,  pour une seule défaite contre Issy-Paris Hand, 8 – 12, Julie Robin et ses partenaires finissent deuxièmes et joueront pour la troisième place, contre Colombes.

Bravo à nos demoiselles, qui démarrent plutôt bien leur saison.

Côté Bois-Colombien, les sentiments sont mitigés, à l’issue de la défaite inaugurale contre Mulhouse. En effet, l’impression que les Bleus auraient pu (dû ?) sortir vainqueurs de cette confrontation s’estompe devant la froide réalité des statistiques. Avec plus de 70% de réussite au tir contre à peine 50% pour Baptiste Person (1 but) et ses partenaires, les Mulhousiens ont beaucoup mieux géré les moments cruciaux d’une rencontre qui  semblait pourtant promise aux Bois-Colombiens (22 – 19 à la 50ème).

Capables de fulgurances en attaque,  les hommes de Guy Vigné, sont, hélas aussi, trop inconstants à la finition pour  donner un profil définitif à une avance qui après s’être effritée, est devenue retard.

Oublis défensif sur des rentrées, toujours plus “réactifs” “qu’actifs”, les Bleus s’inclinent 24 – 25.

Une défaite qui freine les ambitions de nos garçons, sans naturellement les anéantir…pour peu qu’ils sachent se remettre en cause très vite

Après l’échec en Coupe de France la semaine dernière, le championnat est plus que jamais, LA priorité de notre équipe première masculine. Mulhouse, l’adversaire désigné pour cette ouverture de la compétition, se présente à Smirlian avec le même état d’esprit, à ceci près que les Alsaciens n’ambitionnent (officiellement) que le maintien.

Le sort de la rencontre dépendra de la réponse que Baptiste Person et ses partenaires apporteront à la question posée en interne : “sommes-nous prêts à faire un match plein pendant 60 minutes ?”, face à un groupe dont le noyau dur évoluait en N2 la saison dernière. Le gage “d’un héritage technique probablement supérieur au nôtre” selon l’entraîneur Guy Vigné.

Ce match disputé à un horaire inhabituel (19 heures) sera le premier, dans la salle qui, désormais, portera le nom de Christian Genestine. Une plaque sera dévoilée par Monsieur Yves Révillon, Maire de Bois-Colombes, à 18 heures 15, en mémoire de celui qui fut joueur, entraîneur, président de la section handball, mais également président de Bois-Colombes Sports (omnisports) et maire-adjoint.

Venez soutenir les Bleus qui seront accompagnés de nos jeunes pousses du mini hand et de l’école de handball, lors de la présentation des équipes.

Une buvette avec boissons et petite restauration sera à votre disposition.

Un terrain de sport doit être un terrain d’entente !

Si vous êtes un habitué des gymnases, vous avez déjà probablement croisé ces adultes qui parfois, se transforment en monstres d’agressivité ! Or, les parents qui tiennent des messages négatifs ou qui adoptent des comportements antisportifs, peuvent diminuer grandement la confiance des jeunes, qu’ils soient arbitres, joueurs ou éducateurs.

Bois-Colombes Sports Handball s’associe à la campagne de sensibilisation “Supporter, c’est respecter” et demande à toutes celles et tous ceux qui assistent aux matches de nos équipes, à domicile comme à l’extérieur, de prendre en compte les douze conseils dispensés dans l’affiche la relayant.

Allez les Bleus !

Les festivités liées à l’inauguration officielle (18h30) du Complexe sportif Albert Smirlian induisent des modifications dans les entraînements de notre section, et ce jusqu’à samedi, où les horaires habituels reprendront. L’option arrêtée a été de privilégier les équipes, en compétition officielle, le 15 et le 16 septembre. Pour libérer un créneau sur le gymnase Max Boy du lycée Albert Camus, que récupèrent nos SM1, nos seniors féminines ont intégré un match amical à leur préparation.

Marie Tremblier et ses partenaires seront donc ce soir à Houilles pour y régler les derniers détails de leur jeu, avant d’ouvrir leur championnat, samedi, 17h30 à Puteaux (1B). Les Ovilloises évoluent dans la même division que les Bois-Colombiennes, dans le département des Yvelines.

Passées très près de l’accession à la division supérieure la saison dernière, on espère que nos filles concrétiseront cette année, leurs ambitions.

Bois-Colombes vs Mulhouse

Attention, horaire inhabituel pour le premier match de championnat de France N3, ce samedi 15 septembre 2018. En raison des nombreuses festivités organisées sur le territoire de la commune, le coup d’envoi de la rencontre qui opposera Bois-Colombes à Mulhouse, est en effet fixé à 19 heures.

A 18 heures 30, Monsieur Yves Révillon, Maire, dévoilera une plaque en mémoire de Christian Genestine (joueur, entraîneur, président de la section Handball et de Bois-Colombes Sports, mais également maire-adjoint), dont le nom sera désormais celui de la salle omnisports.

Nos jeunes pousses du Mini Hand et de L’École de Hand accompagneront leurs aînés lors de la présentation des équipes.

Nous comptons sur votre présence, pour soutenir grands et petits. Tous les sièges doivent être occupés !

Une buvette avec boissons et petite restauration (sandwiches, hot-dogs, gâteaux, etc…) sera à votre disposition !

Démarrage de la compétition officielle pour nos SM1B et SM1C, en ce week-end des 15 et 16 septembre 2018. Versée dans la poule C du championnat régional Honneur (qui en comprend 4), notre 1B accueille dimanche à 16 heures (Smirlian), son homologue de FB2M. Si cette réserve a obligation de faire figurer sur la feuille de match au moins 3 joueurs de 17 à 23 ans (nés entre 1995 et 2001), sous peine de sanction sportive et financière, elle devrait néanmoins, bénéficier de l’expérience de “vieux briscards”, quarantenaires ou presque, ayant longtemps défendu les couleurs du Club au sein de notre équipe fanion. Un retour aux affaires, particulièrement sympathique…

De son côté, notre 1C sera en déplacement à Chaville, le même jour à 14h30. Le groupe devrait être particulièrement rajeuni, avec la montée dans la catégorie de la génération 2000.

La dernière rencontre en date entre ces deux formations, remonte à avril dernier, et Chaville l’avait emporté, 31 – 29, alors que Bois-Colombes avait enlevé le match aller (novembre 2017), 39 – 18. Difficile donc, d’envisager un pronostic, d’autant qu’une première journée de compétition, offre toujours, et ce quel que soit le niveau, son lot de surprises…

Si les Bleus ont été sortis dès le premier tour de la Coupe de France à Saint-Sébastien de Morsent (19 – 24), qu’en est-il de leurs futurs adversaires en championnat ?

Globalement, l’épreuve n’a guère souri aux équipes de la poule 5 de N3, puisque sur les douze représentants, il ne reste que deux rescapés (rappelons toutefois que Massy et Strasbourg Schiltigheim étant des réserves de clubs professionnels ne participaient pas à ce tour).

Saluons d’abord l’Entente Asnières Colombes Clichy qui élimine Saint-Ouen l’Aumône,  36 – 32, qui évolue dans la division supérieure (N2). Autre club vainqueur, Montfermeil contre Paris SC (N3), 32 – 26.

Mulhouse, que les hommes de Guy Vigné accueilleront samedi 15 septembre (Smirlian, 19 heures) a subi la loi de son voisin Mulhouse Rixheim (N2), 15 – 34.

Défaites également de Thionville contre Metz (N2), 37 – 41, de Saint-Maur contre Savigny (N2), 21 – 31, de Haguenau contre Cernay Wattwiller (N2), 34 – 36, et de Plaisir à Marolles (N3), 26 – 33.

Saint-Michel, 27 – 29 contre Maisons-Alfort (N3), et Saint-Mandé, 32 – 36 à FB2M (N3) avaient eux, été éliminés au tour préliminaire.

A leur tour, samedi après-midi (14 heures, gymnase Saint-Nicolas rue Victor Hugo à Issy-les-Moulineaux), nos U15F retrouveront la compétition officielle. Nos filles entreront en lice pour essayer de décrocher une place pour avoir le droit de participer aux délayages régionaux. Avec sept prétendantes pour six places, Julie Robin et ses partenaires devraient y parvenir.

Reste que la poule A, dans laquelle elles figurent pour ce premier tour, est particulièrement relevée, avec l’ACBB, Antony et Issy Paris. Rappelons que Boulonnaises et Antoniennes s’étaient disputé le titre départemental la saison dernière (victoire de l’ACBB) et que les Bois-Colombiennes avaient terminé troisièmes.

Si elles terminent à l’une des deux premières places de ce tournoi, elles auront d’ores et déjà leur qualification en poche, et le second tour, avec les deux premiers de la poule B, ne servira qu’à classer ces formations, de 1 à 4, avant d’être présentées à la ligue.

En revanche si elles ne finissent que troisièmes ou quatrièmes, elles devront disputer un tournoi à 3, la semaine suivante, avec le troisième de la poule B. Les deux premiers de ce tournoi de “rattrapage” seront gratifiés des cinquième et sixième tickets pour la région.

Une tâche ardue mais réalisable pour nos demoiselles.

Large victoire contre Rouen

Malgré plusieurs immanquables, nos U18M ont rapidement pris la mesure de l’Entente Grand Rouen, empêchée d’inscrire le moindre but avant la dixième minute. Assez solides défensivement, notamment grâce à la belle performance de Gautier Laplante (13 arrêts), les partenaires d’Arnaud Thiévin (3 buts) ont en revanche, été beaucoup moins précis en attaque, vendangeant nombre d’occasions faciles.

Déjà nantis de 6 buts d’avance à la pause, 12 – 6, les Bleuets se sont, en seconde période, appuyés sur d’excellents enchaînements “défense/contre-attaque” pour accroître leur avantage et le porter à 14 buts, au coup de sifflet final, 29 – 15.

Aux côtés d’un Johan Amoura plutôt efficace (6 buts), notons les premiers pas officiels timides, mais réussis de Mohamed Boumahdi (2 buts) et de Jules Hébert (2 buts), ainsi que ceux de Virginie Mirandel en qualité de chronométreuse, à la table de marque.

Prochain match, samedi 15 septembre (18 heures), à Gonfreville, défait sur le fil à Falaise (27 – 28).

Souhaitons que nos U17M n’aient pas à regretter leur départ raté contre l’Entente Mont Valérien. Mal réveillés, les Bleuets sont totalement passés au travers de la première période de ce match d’ouverture des délayages d’accession à l’Île-de-France. Après avoir compté sept buts de retard (5 – 12), Martin Brost-Mirandel et ses partenaires ont atteint la pause avec un déficit de 6 buts  (6 – 12).

Tancés pour leur passivité, nos garçons réagissent, reviennent en moins de quatre minutes à un but, et gaspillent même, sur des approximations techniques, deux occasions franches, d’égalisation.

Nouvelle chance à une minute trente du coup de sifflet final (15 – 16), mais là encore, échec au tir. La défaite, 15 – 17, laisse des regrets, d’autant que nos garçons doivent alors enchaîner leur deuxième rencontre du jour contre Châtenay-Malabry, en raison du forfait de Clamart, qui aurait dû jouer Courbevoie.

Après une dizaine de minutes accrochées, les coéquipiers de James Bartlett (5 buts) se détachent et l’emportent assez largement, 21 – 7.

Bois-Colombes disputera donc une “finale” pour la qualification contre Courbevoie, également battu par l’Entente Mont Valérien. La rencontre se disputera à Nanterre, le samedi 15 septembre à 14 heures 30 (début du tournoi), au gymnase du Mont Valérien, 10 – 22 rue de Suresnes.

Les Bleus éliminés

Baptiste Person (6 buts) et ses partenaires n’auront fait qu’une brève apparition dans l’édition 2018-2019 de la Coupe de France. Sèchement battus (19 – 24), dès le premier tour, par une équipe de Saint-Sébastien de Morsent, déjà bien en place et plus en jambes, les Bleus ont pu mesurer l’étendue du chemin qu’il leur reste à parcourir, à une semaine de l’ouverture du championnat contre Mulhouse (Smirlian, samedi 15 septembre à 20 heures).

Guy Vigné avait insisté pour que ses hommes abordent cette première rencontre officielle pleinement, comme un vrai match de championnat. Reste que leurs lacunes actuelles sont apparues au grand jour…

Défensivement d’abord, où malgré quelques séquences intéressantes, nos garçons ont maqué de constance. En s’isolant du reste de l’articulation, ils ont été sanctionnés pour des fautes grossières.

Du point de vue offensif, ils ont dû attendre plus de 4 minutes avant que leur capitaine ne parvienne enfin à tromper la vigilance  de l’imposant gardien Sébamorsentin, Loïc Sam-Caw-Freve (12 arrêts) arrivé de la Réunion à l’inter-saison.

Plus largement, la finition aura été une nouvelle fois le talon d’Achille de Bois-Colombiens, incapables de convertir la multitude de contre-attaques ou de tirs “faciles” qu’ils se sont offerts, tant en première qu’en seconde période. Une stérilité qui a contribué à installer un écart de 3 ou 4 buts (8 – 12 à la pause), en faveur d’un adversaire, où Marc Eechaud (5 buts) montrait qu’il n’avait rien perdu de son talent.

Inconstants, les coéquipiers de David Finkiel (4 buts) sont  alors retombés dans le coupable travers des contestations  des décisions arbitrales, oubliant de chercher les solutions dans leurs propres performances.

“Ce match m’a rappelé notre entame de championnat à Amnéville Rombas la saison dernière. Mêmes réactions, mêmes comportements. Il vaut mieux que cela nous arrive en Coupe de France” constatait Guy Vigné, ajoutant, en imageant ses propos que, “(ses) joueurs avaient réagi comme un enfant qui redécouvre un jouet qu’il n’a pas utilisé depuis longtemps, et qui n’arrive plus à le faire marcher”.

Le technicien Bois-Colombien, qui avait prévenu que, victoire ou défaite, rien ne serait définitif, attend de ses hommes qu’ils transforment leurs déclarations d’intention en actes. Le temps presse…


Vos votes avaient délivré un verdict sans appel. Avec 42% des suffrages, c’est la photo de Jules Gueraud, École de Handball, prise devant la Tour de Pise qui a été déclarée la plus réussie de cet été 2018. Déjà très content d’avoir remporté notre challenge, Jules a été récompensé.

Les cadeaux que lui a remis la Présidente du Club, Angélique Charles, ont eu l’air de l’enchanter, d’autant que ses parents, dans la confidence, avaient gardé le secret sur la petite cérémonie.

Le prochain challenge  sera lancé lors de la trêve hivernale, aux vacances de Noël.

Vous pouvez d’ores et déjà affuter vos appareils…

Premier tour de la Coupe de France

Si la première journée de championnat n’aura lieu que le samedi 15 septembre 2018, les Bleus seront malgré tout en mode “officiel”, dès ce soir, dans le cadre du premier tour de la Coupe de France. Un “retour aux affaires” qui les conduira dans l’Eure, et plus exactement, à Saint-Sébastien de Morsent.

Un adversaire qui ambitionne de terminer dans le trio de tête de sa poule. Pour y parvenir, les Normands disposent d’un effectif de 18 joueurs, parmi lesquels, plusieurs recrues .  Citons d’abord l’expérimenté demi-centre (37 ans), Marc Eechaud, qui reprend du service, mais dont les hommes de Guy Vigné avaient pu mesurer le talent, lorsque les deux équipes avaient partagé la même poule.

Deux joueurs réunionnais (Loïc Sam-Caw-Freve et Nicolas Reziva), et deux jeunes talentueux (Maxence Choplin et Hugo Pericoli) complètent un ensemble qui a fière allure.

Côté Bois-Colombien, hormis l’absence de Théo Charles, mis au repos pour soigner une entorse, le groupe est relativement classique. A noter toutefois la présence du jeune Maxime Roy, dans l’aile droite et de Matthieu Huet en pivot.

L’objectif est de retrouver de vrais repères compétitifs, à une semaine de l’ouverture du championnat. Ce qui signifie qu’on attend de Baptiste Person et de ses partenaires, qu’ils se qualifient.

Enfin…

La formule du championnat de nos seniors filles a, enfin, été entérinée, déterminant ainsi, le nom de leur premier adversaire. Les Bleues se déplaceront à Puteaux, pour y affronter la réserve locale, le 15 septembre à 17 heures 30.

A l’issue de la première phase, disputée en matches simples, les quatre premiers de chaque poule se retrouveront dans une poule haute dont le vainqueur (sur matches aller-retour) accédera à la division supérieure. Les équipes classées de 5 à 8 (en réalité 6 équipes, puisque 2 exempts) constitueront la poule basse, et s’affronteront selon le même mode.

Première journée de championnat

Dès ce dimanche 9 septembre, nos U18M retrouveront les affres de la compétition officielle, avec la réception de l’Entente Grand Rouen Handball (Smirlian, 14 heures), laquelle est le fruit d’une convention entre l’Amicale Laïque du Buquet-Elbeuf et de Rouen. Un premier adversaire (presque) identique à celui de la saison dernière, cette Entente ayant été reconduite par la Ligue de Normandie, avec toutefois des clubs différents pour la composer…

Probablement plus avancés dans leur préparation (reprise mi-août), les Normands ont affronté, comme les Bleuets, Paris, concédant une courte défaite, 25 – 27. Attention, toutefois, à ne pas tirer de conclusion trop hâtive de ce résultat, l’effectif pléthorique des Parisiens faisant que, l’équipe rencontrée par Mikaël Garcini et les siens, était assez différente de celle couronnée de succès contre les Rouennais.

On espère toutefois que, forte de votre soutien, cette nouvelle génération imitera sa devancière, qui s’était imposée contre ce “même” adversaire.

Les poules de championnat  connues, mais…

Alors que la première journée de la compétition est prévue le week-end des 15 et 16 septembre, les clubs viennent seulement d’être informés de la composition définitive des poules, dans lesquelles évolueront les équipes féminines de 1ère division territoriale. Un retard causé par la scission des comités départementaux de handball des Hauts-de-Seine et de Paris. Alors que le championnat commun 92 / 75 avait donné entière satisfaction aux participants (un sondage auprès des clubs concernés l’avait confirmé), un différend sur la gestion de l’épreuve, a provoqué la séparation des deux départements, chacun souhaitant l’administrer…

La commission d’organisation des compétitions du 75, en charge de cette tâche la saison dernière, s’était montrée sévère, mais juste, avec toutes les formations en lice. Conséquence prévisible, il est à craindre que la qualité sportive de ce championnat baisse…

Deux phases, dont la première qui se joue en matches simples dans deux poules  de 7 équipes (+ un exempt).

                      Poule A                      Poule B

– Entente Mont Valérien
– Courbevoie HB 1B         
– CSM Puteaux HB           
– ASV Châtenay-Malabry
– ES Colombes HB 3         
– Levallois SC HB 
– HBC Suresnes            
– Exempt

– Bois-Colombes Sports HB
– AS Fontenay-aux-Roses HB
– ES Colombes HB 1B
– Issy Paris Hand 3
– Clamart HB
– AS Meudon HB
– CSM Puteaux HB 1B
– Exempt

A l’issue de ces sept journées (six rencontres plus un exempt), constitution d’une poule haute et d’une poule  basse. Le problème est que la formule transmise hier, ne prend en compte que 12 équipes pour cette seconde phase, ce qui signifierait que les deux septièmes de la première, auraient saison terminée, après seulement six matches…

Autant dire qu’une troisième formule va rapidement nous être communiquée (deux pour la seule journée d’hier…), d’autant que pour élaborer le calendrier, il faut attribuer un numéro à chaque équipe…

Première journée des délayages

Beaucoup des U17M qui participeront dimanche matin, 9 septembre (Smirlian à partir de 9 heures), à la première journée des délayages d’accession à l’Île-de-France, ont eu la chance de partager la préparation des U18M, y compris lors des matches amicaux. Souhaitons que la méthode porte ses fruits, car, obtenir la qualification, sera loin d’être une sinécure.

Petit rappel des règles du jeu.

Les 5 équipes versées en poule basse (Bois-Colombes, Entente Mont Valérien, Châtenay-Malabry, Clamart et Courbevoie) s’affrontent sur deux journées, en matches de 2X15′. Les deux premiers, à l’issue de ces tournois, rejoignent les cinq autres représentants des Hauts-de-Seine (ACBB, Entente Asnières Colombes Clichy, Puteaux, Entente Sud 92 et Levallois), déjà qualifiés, lesquels se rencontrent de leur côté, dans une poule haute, également sur deux week-ends, afin de déterminer l’ordre dans lequel ils seront présentés à la ligue.

Pour ce premier tour, Les Bleuets défieront successivement l’Entente Mont Valérien et Châtenay-Malabry, puis seront opposés à Courbevoie et Clamart, la semaine suivante.

Reprenez de bonnes habitudes en venant les soutenir !

Victoire, mais trop de buts encaissés

Après avoir battu l’ACBB samedi, nos U18M étaient de nouveau sur le pont, le lendemain, pour affronter le PSG. Des Parisiens à l’effectif pléthorique, qui leur permet de disputer, dans la foulée, une deuxième rencontre, contre l’ACBB…

Côté Bois-Colombien, pas de Paul Maretti ni de Tom Goetz, mais retour dans la triplette de gardiens, d’Aurélien Manscour.

La partie est d’abord équilibrée, les Bleuets ayant choisi de donner du temps de jeu à ceux en retard dans la préparation. Avec les rentrées, entre la 15è et la 20è de joueurs plus en forme, Bois-Colombes se détache et mène 21 – 18 à la pause. Un score qui indique, à lui seul, les largesses défensives des deux formations.

Le début de seconde période est plus poussif, d’autant que le choix d’expérimenter un dispositif 3:3, fragilise un peu plus notre secteur défensif…

L’attaque, en dépit d’un grand nombre d’approximations techniques et de contre-attaques avortées, se montre efficace, et les Bois-Colombiens prennent le large, pour disposer d’un avantage de 7 buts à la 53è.

Victoire 41 – 35, mais du pain sur la planche en défense… Une quantité de travail telle, que l’encadrement envisage d’annuler le match amical contre Créteil, prévu demain, pour reprendre ce secteur du jeu..

Malgré un score final relativement lourd en leur défaveur, la confiance est de mise chez nos U17M, après leur match de préparation à l’ACBB.

Une première période d’assez bonne qualité, notamment sur le plan défensif. Deux buts de retard à la pause, les Bleuets profitent de la seconde période pour expérimenter une défense étagée, énergivore.

Avec seulement deux joueurs sur le banc, la fatigue les rattrape et nos garçons s’inclinent, 22 – 31, sans jamais avoir baissé les bras.

Une défaite, mais plusieurs signaux encourageants, qui laissent penser que se qualifier pour le niveau régional n’est pas une utopie.


Encore du travail

Deux matches au programme de nos U15M1, en tournoi à Lagny, avant-hier samedi. Le premier, contre l’équipe locale, a offert à Marvin Ouattara et ses partenaires, un succès, sans que pour autant le niveau du jeu soit au rendez-vous. Signalons la blessure de Benjamin Martins (arcade ouverte) qui a dû quitter le groupe avant la seconde rencontre.

 Une absence qui n’explique que pour une toute petite partie, la défaite concédée contre le CS Montereau (19 – 23).

Une victoire, une défaite : les Bleuets auront l’occasion de peaufiner leur préparation samedi prochain (8 septembre), avec un tournoi amical à Smirlian. Ambitieux, nos U15M1 espèrent se qualifier pour le niveau régional.

En amical à Houilles

Assez largement battus à Rueil mardi dernier,  les hommes de Guy Vigné avaient l’objectif de montrer des progrès, contre Houilles, un adversaire qui évolue en Prénationale, mais plein d’ambition…

Beaucoup plus investis que lors de leur précédente sortie, les Bleus expérimentent toujours différentes options tactiques, par tranches de 20 minutes, sans cristalliser leur attention sur le score.

Peut-être la raison pour laquelle, en dépit d’une performance un peu plus aboutie, Baptiste Person et ses partenaires s’inclinent, 24 – 27, déplorant au passage une légère entorse du jeune Théo Charles.

Avec cinq rencontres à domicile, dans les huit premières journées, nos garçons doivent absolument figurer en haut de tableau à la trêve hivernale, fin novembre 2018. C’est en tout cas le souhait de leur entraîneur, qui dans cet ordre d’idée, compte sur un succès en Coupe de France, samedi prochain à Saint-Sébastien de Morsent.

On en accepte l’augure…

Victoire contre l’ACBB

Après une défaite vendredi soir, contre l’Élite Val d’Oise, nos U18M étaient hier samedi, de nouveau confrontés à une équipe habituée du championnat de France, l’ACBB. Pour l’occasion, le groupe était presque au complet. Notons cependant l’absence d’Aurélien Manscour, et l’indisponibilité, bien que présent, de Martin Brost-Mirandel (douleur dans le dos).

La première période, brouillonne en attaque, durant laquelle l’encadrement choisit de donner du temps de jeu aux joueurs en retard dans leur préparation, offre malgré tout, un but d’avance à Paul Maretti et ses partenaires, 12 – 11.

Stimulés par un Yanis Jean-Philippe très efficace, les Bois-Colombiens se détachent en seconde période, avant que les Boulonnais ne reviennent, profitant des lacunes physiques de leurs adversaires.

La victoire, 28 – 25, est encourageante, même si l’ensemble reste approximatif.

Nouveau défi de taille cet après-midi, avec un duel contre le PSG.

Joli succès de notre consultation pour élire la photo de vacances la plus réussie, parmi les 27 reçues tout au long de l’été. En effet, 230 réponses nous sont parvenues conduisant à un verdict sans appel.

Le cliché gagnant, avec 42% des suffrages (96 voix) est celui du jeune Jules Guéraud, qui grâce à ses “super-pouvoirs” de handballeur parvient à empêcher la tour de Pise de tomber.

Notre “École de Hand” devance deux membres du groupe “Première”.

Dans l’ordre Nacim Tourèche, qui a permis au maillot du Club, d’assister au sacre de l’Équipe de France de football en finale de la Coupe du Monde. 18% des votants (41 voix) ont salué la prouesse.

Enfin Maxime Roy (6%, 14 voix) complète le podium, avec sa leçon d’équilibre sur un rocher de Monument Valley.


Jules Gueraud à Pise

Match amical

Dans exactement une semaine, les hommes de Guy Vigné disputeront leur première rencontre officielle, de la saison 2018 – 2019. Heureusement, ce déplacement à Saint-Sébastien de Morsent ne comptera que pour la Coupe de France, un objectif secondaire chez les Bleus. Entre retours de vacances différés, et fermeture de Smirlian, les partenaires de Baptiste Person sont encore assez loin de leur rendement optimal.

Le premier match amical disputé mardi soir, contre Rueil, qui a probablement les moyens d’enchaîner une seconde montée consécutive, après celle obtenue en juin dernier, a confirmé l’importance du travail qu’il reste à accomplir.

Certes, l’entraîneur Bois-Colombien avait demandé à sa troupe de travailler sur des thèmes différents, par tranches de jeu d’un quart d’heure, sans se soucier du score, mais l’écart final (-11) souligne un état de forme encore précaire.

Pour essayer de s’étalonner à nouveau, les Bleus seront à Houilles (Prénat.), cet après-midi (15 heures). On attend des progrès dans l’expression collective, le niveau technique, et la condition physique.

Une pratique alternative

Outre sa vingtaine d’équipes en compétition, notre section propose un groupe “Loisir”  féminin, lequel offre la possibilité de pratiquer le handball dans un esprit convivial et festif.

Anciennes joueuses qui souhaitent conserver ou reprendre une activité physique, mamans désireuses de découvrir le sport de leur(s) enfant(s) ou femmes de 16 à 77 ans soucieuses de s’entretenir, les profils qui composent cet ensemble sont multiples.

Rendez-vous le jeudi soir (hors vacances scolaires), au gymnase du Lycée Albert Camus (Max Boy), de 21h30 à 22h30. Reprise des séances le 6 septembre 2018.

Cotisation 110€ (137€ pour les non-résidentes). Dossier d’inscription téléchargeable ici.

Matches de préparation

A 10 jours de leur première rencontre officielle contre Rouen, la préparation de nos U18M, affiche quatre matches amicaux, dont les trois premiers seront disputés entre demain vendredi 31 août, et dimanche 2 septembre.

Les adversaires seront loin d’être des faire-valoir, tous habitués du championnat de France.

Vendredi 31 août
Entente 95
Samedi 1er septembre
ACBB
Dimanche 2 septembre
PSG
Mercredi 5 septembre
Créteil

Une tâche ardue, d’autant