• Login
  • Register

Sorties de la Coupe de France, il reste aux Bleues, leur championnat, et le challenge Barbé-Delmas pour s’illustrer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les larmes qui coulent sur les joues des Bois-Colombiennes soulignent la légitime déception des Bois-Colombiennes, après leur élimination d’une épreuve, dans laquelle elles nourrissaient de grands espoirs.

Contraintes, par les absences (Philippine O’Neill, Gaëlle Rozeron, Gaëlle Videau absentes) avant même le coup d’envoi, à bâtir une base arrière inhabituelle, avec un nombre limité de joueuses spécialisées sur ces postes, les Bleues (en rouge pour l’occasion), démarrent en trombe la partie, puisqu’elles mènent 4 – 1, après quelques minutes de jeu.

 

L’euphorie retombe, assez vite, et Val de Seine bascule à la pause avec un léger avantage, 12 – 11.

Au retour des vestiaires, le mano a mano se poursuit, bien que les possibilités de rotations se restreignent encore, avec les blessures d’Isabelle Marquès (genou) et de Linda Chabi (pied).

A l’entame de la dernière minute, les Essonniennes mènent 23 – 22, mais  les Bois-Colombiennes ont la possession. Cette attaque se conclut par un tir qui flirte avec la barre transversale, mais les Saint-Perreyennes récupèrent la balle et concrétisent définitivement leur qualification, à deux secondes du terme du coup de sifflet final, en inscrivant un 24ème but…

Abattues par l’issue cruelle de ce match, Élodie Hector et ses partenaires ont montré un énorme courage, et n’ont jamais abdiqué, en dépit des difficultés rencontrées.

Elles devront pourtant, très vite surmonter les regrets laissés par cette élimination, car dès samedi prochain, le championnat reprend ses droits (réception de Puteaux à 16 heures 30). La première place qu’elles  ont à défendre, reste un formidable défi !

 

Comments

1 Commentaires récents

  • Bignon

    vous avez eu beaucoup de COURAGE à venir en Essonne et je vous le dis sincèrement

    “on ne perd pas on apprends” bonne saison 2018 à vous en pole position sur votre Championnat et bien le bonjour à Youssef AMOURA mon ami,

    Jean BIGNON

Poster une réponse